En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 2 heures 50 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 15 min
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 9 heures 26 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 11 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 12 heures 29 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 12 heures 51 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 13 heures 47 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 15 heures 10 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 16 heures 36 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 17 heures 42 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 3 heures 4 min
light > People
Parisian Way of Life
Une plaque a été installée dans un restaurant KFC à Paris après le passage de Kim Kardashian et Kanye West
il y a 7 heures 44 min
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 10 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 12 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 12 heures 36 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 13 heures 13 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 14 heures 51 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 15 heures 38 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 17 heures 6 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 17 heures 58 min
© Flickr/Viajar24h.com
© Flickr/Viajar24h.com
Bonnes feuilles

L’Aide médicale d’État, une "préférence étrangère" qui nourrit la xénophobie ou une nécessité pour les personnes en situations de détresse ?

Publié le 04 février 2017
Immigration, émigration, quels sont les enjeux pour la France du XXIe siècle ? Un sujet d'une brûlante actualité qui pose des questions décisives : Quel avenir pour ceux qui arrivent en France ? Comment gérer le flux d'immigrants réguliers et irréguliers ? Comment convaincre ceux qui veulent partir de rester, et ceux qui sont partis de revenir ? Jean-Paul Gourévitch dresse un état des lieux documenté de ces migrations. Un livre essentiel avec un seul but : celui de lutter contre les préjugés. Extrait de "Les véritables enjeux des migrations" de Jean-Paul Gourévitch, aux Editions du Rocher (1/2).
Jean-Paul Gourévitch est depuis 1987 consultant international sur l'Afrique, les migrations et l'islamisme radical. Il a enseigné à l'Université Paris XII Créteil. Écrivain, essayiste et formateur il est également spécialiste de la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Gourévitch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Gourévitch est depuis 1987 consultant international sur l'Afrique, les migrations et l'islamisme radical. Il a enseigné à l'Université Paris XII Créteil. Écrivain, essayiste et formateur il est également spécialiste de la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Immigration, émigration, quels sont les enjeux pour la France du XXIe siècle ? Un sujet d'une brûlante actualité qui pose des questions décisives : Quel avenir pour ceux qui arrivent en France ? Comment gérer le flux d'immigrants réguliers et irréguliers ? Comment convaincre ceux qui veulent partir de rester, et ceux qui sont partis de revenir ? Jean-Paul Gourévitch dresse un état des lieux documenté de ces migrations. Un livre essentiel avec un seul but : celui de lutter contre les préjugés. Extrait de "Les véritables enjeux des migrations" de Jean-Paul Gourévitch, aux Editions du Rocher (1/2).

L’Aide médicale d’État (AME) et la procédure d’étranger malade

Historique de l’AME

L’AME a été introduite en France sous le gouvernement Jospin par la loi du 27 juillet 1999 qui fait bénéficier les étrangers en situation irrégulière de prestations maladie analogues à celle des nationaux ou des étrangers en situation régulière, s’ils justifient d’une résidence ininterrompue de plus de trois mois en France et de ressources inférieures à un certain seuil. Les prothèses optiques ou dentaires en sont exclues.

L’explosion des dépenses

Elle avait été programmée à l’époque pour un flux annuel de 75 000 personnes et provisionnée à hauteur de 45 millions d’euros. Des prévisions irréalistes. Le nombre de bénéficiaires en augmentation quasi continue qui était de 282 000 en 2013 a dépassé les 300 000 en 2015 où l’AME avait été budgétée pour 674,5 millions d’euros, mais en a coûté réellement 780,1. En 2016, elle a été budgétée pour 744,5 soit une progression de 10,4 % sur l’année précédente. Selon le député Républicains Claude Goasguen, auteur avec le socialiste Christian Sirugue d’un rapport sur la question, elle devrait atteindre le milliard.

Polémique

Les partisans de sa suppression argumentent que la France, initiatrice de l’AME, a créé un appel d’air pour l’immigration médicale, qu’elle est entachée de fraudes, car la carte est aisément falsifiable, que le contrôle des 160 agents de la Sécurité sociale qui en sont chargés est aléatoire et sommaire. L’État pratiquerait une « préférence étrangère » qui nourrit la xénophobie.

Les partisans de son maintien font remarquer que d’autres pays européens, l’Espagne, la Belgique ou l’Italie, ont progressivement adopté une législation comparable, ce qui devrait étaler les flux, qu’on ne peut pas laisser perdurer des situations de détresse sans intervenir, et que l’institution de l’AME a désengorgé les urgences, la seule solution antérieure pour les migrants irréguliers de se faire soigner gratuitement.

Les partis de l’opposition n’ont pas de position commune sur l’AME. Pour le FN « on offre aux clandestins les soins gratuits (pas pour le contribuable !) à travers l’AME quand dans le même temps on dérembourse de plus en plus de médicaments et beaucoup ne parviennent plus à se faire soigner convenablement, faute de moyens financiers ». Les Républicains sont divisés. Pour Xavier Bertrand, il faut la supprimer totalement. Nicolas Sarkozy souhaite la maintenir pour les plus nécessiteux. Claude Goasguen, qui avait institué une franchise médicale de 30 euros abolie dès l’avènement du gouvernement socialiste de 2012, veut la rétablir, car elle permettrait un suivi médical et montrerait que les migrants irréguliers contribuent même symboliquement à leurs dépenses de santé. Alain Juppé, dans son ouvrage, dénonce les « abus scandaleux » du dispositif, mais n’envisage pas de le supprimer. La consultation des Républicains propose de « supprimer l’AME et la remplacer par le traitement de la seule urgence médicale ». Elle recueille 95,09 % d’opinions favorables.

L’AME pose en fait deux problèmes :

– Faut-il la maintenir en l’état, la limiter aux cas urgents ou la supprimer ?

– Faut-il rétablir une cotisation (symbolique) pour les utilisateurs ?

La procédure d’étranger malade

Parfois confondue avec les soins urgents, elle s’applique aux malades non admissibles à l’AME ni à la CMU, qui courent des risques graves et dont le traitement ne peut être pratiqué dans le pays d’origine. Celui-ci est pris en charge par la CMU. Le demandeur doit théoriquement justifier d’un an de résidence sur le territoire français, avoir un titre de séjour délivré par le préfet qui spécifie son état de santé et faire apprécier sa situation médicale par un médecin chef.

Polémique

Ses contempteurs dénoncent un véritable détournement qui touche annuellement environ 40 000 personnes, s’étend parfois à des soins de complaisance qui ne sont pas réglés par le pays d’origine et qui permet surtout à l’étranger de rester en France au-delà de la durée légale de séjour et d’être finalement régularisé.

Ses partisans considèrent que son développement attirerait une nouvelle clientèle, fortunée, qui paierait à l’entrée et renflouerait les finances d’hôpitaux exsangues. Un dispositif à deux étages avec autorisation provisoire de séjour et titre pluriannuel pour les maladies graves limiterait les abus.

Extrait de "Les véritables enjeux des migrations" de Jean-Paul Gourévitch, aux Editions du Rocher.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 04/02/2017 - 20:56
Le seul parti qui assurera la fin de l'AME gauchiste,
c'est le Front National! Fillon n'en aura ni l'envie, ni le courage, Dupont non plus, et les partis gauchistes Lessive-Macron incluse, doubleront ce milliard d'euros en quelques années, trop heureux de créer une mini-croissance artificielle par l'immigration sauvage, pour compenser la croissance qu'ils ne savent plus créer par le travail...
jc0206
- 04/02/2017 - 16:31
L'AME ....
Pour désengorger les urgences mais qui ne prendrait pas en charge les prothèses optiques et dentaires ...... Comment oser produire de tels articles ? L'AME est devenue une arnaque organisée. Même la chirurgie esthétique peut est prise en charge. Cessez de nous prendre pour plus bêtes que nous sommes !
Olivier62
- 04/02/2017 - 12:51
Le vrai problème est ailleurs
Le problème n'est pas que les immigrés irréguliers touchent une aide médicale d'urgence, le problème c'est qu'ils soient là ! Ce que M. Gourévitch se garde bien de dire. l'AME, comme la plupart des dispositifs actuels, est une machine à attirer des immigrés, et également à les mettre exactement au même niveau de droits que les français qui eux ont cotisé pour avoir ces soins, et à qui on diminue de plus en plus ces droits d'ailleurs. Mais on pourrait en dire autant du logement, car on héberge ces gens dans des HLM voire même dans des hôtels des mois durant ! Bien entendu ils finissent toujours par être régularisés. Tout cela n'a une logique que dans le cadre de la politique de "grand remplacement" mené par la classe politique, en application de l'idéologie mondialiste.