En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© AFP
Au royaume des aveugles, les borgnes sont présidents
Les 4 raisons pour lesquelles on peut défendre la candidature de François Fillon même si les accusations étaient avérées
Publié le 27 janvier 2017
Après l’exorde de François Fillon sur le Penelopegate, tous les Français ont entendu que le candidat renoncerait à sa candidature s’il était mis en examen. Le geste (appelé chez les Grecs: brûler ses vaisseaux) est héroïque, mais il est quand même très dangereux.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après l’exorde de François Fillon sur le Penelopegate, tous les Français ont entendu que le candidat renoncerait à sa candidature s’il était mis en examen. Le geste (appelé chez les Grecs: brûler ses vaisseaux) est héroïque, mais il est quand même très dangereux.

Certes, François Fillon avait attaqué Nicolas Sarkozy durant la campagne aux primaires en rappelant la phrase du général De Gaulle sur les candidats à la présidentielle mis en examen. Certes, François Fillon a bâti sa campagne sur sa probité. Tout ceci justifie qu’il se drape aujourd’hui dans une dignité qu’on trouvera mal placée. Il n’a pas hésité à déclarer, sur TF1, qu’une mise en examen serait une atteinte à son honneur. Oui, mais enfin, s’il suffit en France de mettre, sous un prétexte ou un autre, une personne en examen pour la mettre en retrait de la société, la manoeuvre serait décidément très tentante! Dans une société de plus en plus judiciarisée et mise sous surveillance (ce qui était moins le cas sous De Gaulle), on mesure le levier que représenterait la mise en examen pour détruire un rival politique ou un ennemi.

Reste la question de fond: la mise en examen de François Fillon justifierait-elle son retrait? Cette idée parait en contradiction singulière avec quelques bonnes raisons contraires, qu’il est nécessaire de rappeler ici.

A LIRE AUSSI - PenelopeGate : mais d’où peut venir le coup contre François Fillon (et à qui profite le crime ?)

Fillon, un puissant rempart contre l’isolationnisme de Trump

Replaçons quand même la question des présidentielles dans leur contexte: le premier sujet que devra traiter le prochain président de la République sera celui du nouvel ordre du monde construit par Donald Trump. Cela ne signifie pas que les sujets de probité personnelle n’ont aucune importance, ni qu’il faut les occulter. Mais enfin, reconnaissons qu’il vaut mieux un président mis en examen pendant la campagne pour une affaire d’emploi fictif mais capable d’en imposer aux Américains, plutôt qu’un président propre sur lui mais sans autorité face aux logiques biscornues de Donald Trump.

Sur ce point, la stratégie de balance proposée par Fillon avec la Russie constituera un atout important.

Pour un rééquilibrage des relations avec l’Allemagne

Le prochain président ne devra pas seulement entamer une relation bilatérale compliquée avec le Président des Etats-Unis. Il devra aussi tenir le manche du couple franco-allemand, où, depuis 2012, la France est fortement minorée. Pendant cinq ans, François Hollande a accepté une soumission coupable à Angela Merkel en échange de l’indulgence de celle-ci vis-à-vis des dérives budgétaires et de l’immobilisme français.

Sur ces points, François Fillon apporte une ligne intéressante qui porte de nombreuses promesses. On voit mal qui, dans ses rivaux à la présidentielle, est capable de faire mieux. Veut-on passer à côté d’une chance historique pour une affaire d’emploi fictif à 4.000 euros?

Pour de vraies réformes internes

On le sait tous, l’inversion des relations avec l’Allemagne passe forcément par des réformes décisives en France. Certains interprètent ce préalable comme une marque de dévotion ou de soumission à nos voisins. C’est faux bien entendu. Le sujet n’est pas de s’abaisser pour plaire, mais de se réformer pour se relever. Il n’est pas sûr que François Fillon soit l’élément indispensable de ce relèvement, mais il est en revanche absolument certain qu’aucun autre candidat ne propose un tel programme, y compris parmi les Républicains. Il est donc indispensable là encore que Fillon reste candidat.

La transparence pour gérer la question de la probité

Reste que, si François Fillon devait être mis en examen, nous ne pourrions ignorer cette occurrence, qui est toxique pour l’ensemble de la démocratie. Elle montre que la classe politique française n’est pas allée assez loin pour se mettre au niveau des attentes démocratiques exprimées par les opinions publiques. Sur ce point, l’insupportable refrain du populisme entonné par les élus et répétés par les médias subventionnés dès que le droit de suite reconnu à chaque citoyen sur les élus par la Déclaration de l’Homme de 1789 est mis en oeuvre pèse lourd dans la balance. Nos élus feraient moins de résistance à la démocratie et accèderaient plus volontiers aux pétitions citoyennes, nous n’en serions pas là.

Sur ce point, à quelque chose boule puante est bonne. La meilleure façon que François Fillon peut encore avoir de surmonter la crise qu’il traverse consiste à prendre le taureau par les cornes. Le bon sens impose ici d’acter les dangers des pratiques opaques en vigueur. Le candidat Fillon a tout intérêt à ajouter à son programme des dispositions drastiques sur le contrôle des élus par les citoyens. Seul le grand bond en avant de la transparence pour renouveler en profondeur les pratiques politiques peut sauver la candidature de Fillon.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (49)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
l'enclume
- 28/01/2017 - 15:42
Tout n'est pas perdu?
Liberte5 - 28/01/2017 - 15:14 - J'irai même jusqu'à lui, proposer de rembourser les sommes en question. Cela ne voudrait pas dire qu'il y a fraude, mais qu'il a du panache et, après on met le triple turbo et l'on aligne tout les gauchistes.
Liberte5
- 28/01/2017 - 15:14
F. Fillon doit se battre sur ses idées, pas dans la posture.
Il doit commencer par dire qu'il a eu un comportement pas correct. Qu'il s'en excuse auprès des Français, qu'il a cessé depuis 2013, et qu'il en tire les conséquences. Ceci dit, il peut et doit être le recours qui redresse la France. Il doit être offensif par des mesures choc. Tant pis si les médias, la gauche et le politiquement correct ne sont pas d'accord. C'est l'adhésion des Français qu'il doit gagner en leur montrant le chemin de l'espoir , en disant les mesures énergiques qu'il compte prendre envers et contre tous pour redresser la France. Il doit d'inspirer de D. Trump qui dit aux pays qui refusent de reprendre leurs ressortissants expulsés des USA, qu'il n'y aura plus de visas pour les ressortissants de ces pays. Qu'il montre que la France n'entend plus que l'on s'essuie les pieds sur elle.
Benvoyons
- 28/01/2017 - 14:15
Un peu de Juridique
https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/01/27/precisions-de-m-julien-aubert-depute/