En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

03.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

04.

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

05.

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

07.

Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Lumière noire" de Lisa Gardner, bel hymne à l'instinct absolu de survie

il y a 6 heures 37 min
pépites > France
Violents orages
Plusieurs blessés, dont deux graves, dans le funiculaire reliant Lourdes au Pic du Jer après une panne d'électricité
il y a 7 heures 26 min
light > Société
L’Amour aux temps du coronavirus
Les couples binationaux séparés par la pandémie de coronavirus vont pouvoir enfin se retrouver
il y a 8 heures 27 min
pépites > International
Violence de la catastrophe
Les explosions du port de Beyrouth ont formé un cratère de 43 mètres de profondeur
il y a 9 heures 56 min
light > Media
Loi sur la sécurité nationale
Hong Kong : la figure prodémocratique Jimmy Lai a été arrêtée, ses journaux perquisitionnés
il y a 12 heures 30 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

L'État, sauveur du jour, tueur du lendemain. Mr Darmanin est-ce l’image que vous voulez donner de votre mandat ?

il y a 13 heures 48 min
pépite vidéo > International
Liban
De nouveaux incidents à Beyrouth lors de manifestations, trois ministres ont démissionné
il y a 14 heures 58 min
décryptage > Economie
Baisse des prix

Le Covid-19 est déflationniste

il y a 16 heures 53 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez
il y a 17 heures 36 min
décryptage > High-tech
Fake news

Vidéos trafiquées : les deepfakes deviennent de plus en plus faciles à produire et de plus en plus crédibles

il y a 18 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La Panthère des neiges" de Sylvain Tesson, le prix Renaudot 2019 vient récompenser ce très beau et rafraîchissant vagabondage philosophique sur le toit du monde

il y a 7 heures 1 min
pépites > International
Renouveau ?
Explosions à Beyrouth : le Premier ministre libanais, Hassan Diab, annonce la démission de son gouvernement
il y a 7 heures 58 min
light > Insolite
"Photo souvenir"
Allemagne : il fait un doigt d’honneur à un radar, son amende est multipliée par 75
il y a 9 heures 3 min
pépites > Santé
Pouvoir d'achat
Covid-19 : le prix des masques devrait fortement baisser à la rentrée
il y a 10 heures 19 min
pépites > Politique
Bras de fer démocratique
Biélorussie : la candidate d'opposition Svetlana Tikhanovskaïa demande à Alexandre Loukachenko de céder le pouvoir
il y a 13 heures 25 min
pépites > Terrorisme
Investigations
Attaque au Niger : le parquet antiterroriste français ouvre une enquête pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 14 heures 29 min
décryptage > Santé
Anticipation

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

il y a 16 heures 39 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Traité d’antidiplomatie

il y a 17 heures 15 min
décryptage > International
Retour vers le passé

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

il y a 17 heures 58 min
décryptage > France
La ruée vers l'Ouest

Quel impact des canicules sur l’immobilier ?

il y a 18 heures 13 min
© Reuters
© Reuters
Les experts

Ce secret du succès du handball français qui n'a rien à voir avec le sport

Publié le 27 janvier 2017
Acadomia et la Fédération française de handball ont conclu un partenariat afin de garantir aux jeunes joueurs un bon niveau scolaire. L'accès à l'équipe de France est impossible sans un bon socle de connaissances malgré le niveau sportif. C'est un modèle d'ascension sociale
Philippe Coléon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Coléon est me directeur général d'Acadomia. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Acadomia et la Fédération française de handball ont conclu un partenariat afin de garantir aux jeunes joueurs un bon niveau scolaire. L'accès à l'équipe de France est impossible sans un bon socle de connaissances malgré le niveau sportif. C'est un modèle d'ascension sociale

Atlantico : Quelle est l'importance du lien entre formation professionnelle et pratique du sport au haut niveau ? En quoi peut-on faire un lien entre le succès du Handball français et cet équilibre ?

Philippe Coléon : Chez Acadomia, nous nous positionnons sur la formation scolaire. En France, on oppose réussite sportive et réussite scolaire par contradiction avec les modèles anglo-saxons ou le sport est un moyen de s'élever. Aux Etats-Unis, un étudiant peut rentrer dans les plus grandes universités par ses performances en sport. En France, il est très difficile de conjuguer réussite scolaire et réussite sportive. Beaucoup de clubs et de fédérations essayent de trouver des solutions pour résoudre cette situation. Les entrainements nécessitent de plus en plus d'exigences au niveau des horaires notamment. Les horaires aménagés, consistent à laisser le choix aux jeunes de la possibilité de manquer des cours. Il ne s'agit pas d'une pédagogie adaptée à leurs problématiques. 

Des solutions existent. Nous avons passé un accord avec la Fédération Française de Handball. Dans leur philosophie, ils associent complètement la réussite scolaire et la réussite éducative. Un jeune handballeur âgé de 14 ou 15 ans doit pour réussir à entrer en équipe nationale avoir de bons résultats scolaires. La particularité de certains sports comme le handball, c'est d'exiger de la jeune élite de bons résultats  scolaires. La philosophie développée par le handball se retrouve dans l'autogestion et la responsabilisation des jeunes via l'éducation. 

Quel est l'apport réel de cet équilibre entre formation professionnelle et carrière sportive sur un joueur de handball ou d'un autre sport ? Comment cet équilibre se construit-il au fil des années ? A partir de quel âge ?

On regarde les résultats de l'équipe de France de handball depuis vingt ans. La gestion de l'équipe de France passe par la responsabilité et l'auto gestion de chaque joueur. Les racines de cette autonomie vient de l'éducation. Dans d'autres sports comme le football, la partie scolaire n'est pas jugée comme importante ou indispensable. Un joueur peut être très bon sur le terrain et ne pas savoir lire. Ils n'associent pas l'exigence éducative par rapport à l'exigence sportive. Pour ce qui concerne le handball, l'accès à l'équipe première n'est pas possible sans une bonne éducation.

A partir de 14 ans, il y a les premières sélections en équipe de France junior. Quand la Fédération détecte des jeunes à très fort potentiel sportif, elle va s'assurer d'aider ces jeunes dans la partie scolaire. C'est là ou Acadomia intervient. Nous allons nous occuper d'une vingtaine de jeunes dans leur scolarité. La Fédération va financer des programmes d'études. Les enfants sélectionnés ne vont pas décrocher mais vont acquérir un bon niveau scolaire. Il ne s'agit pas pour autant de penser à une logique de reconversion. La philosophie de la Fédération de Handball est de dire qu'un jeune qui aura des difficultés scolaires aura plus de mal à s'intégrer dans le groupe, il aura plus de mal à comprendre les consignes demandées et aura plus de mal à vivre en collectivité. Cela fait des années qu'ils pensent ainsi. Leurs résultats sportifs s'en ressentent depuis quelques années. Quelques autres fédérations ont essayé de mettre en place ce système, mais cette exigence d'excellence dans les deux domaines, c'est vraiment la particularité du handball. Grâce à cet équilibre, l'enfant va s'épanouir. Tous les jeunes ne vont pas forcément devenir professionnels à cause des accidents, des blessures. Le souci de reconversion va se poser. La Fédération a la conscience de la gestion des individus dans leur globalité. 

Les joueurs professionnels sont-ils suffisamment encadrés sur ces questions ? Peut-on faire des comparaisons avec des sports qui ne prennent pas suffisamment ces questions en compte ?

Cette année, on suit les joueurs partout en France, y compris en Martinique afin qu'ils gardent un bon niveau scolaire. On travaille avec plusieurs clubs et c'est une particularité au niveau du handball.  Il n'y a pas la même exigence avec le football par exemple. Il ne s'agit cependant pas de dénigrer les autres sports. On sent que les motivations des fédérations peuvent être différentes et les exigences scolaires ne pas être forcément au même niveau que ce que l'on ressent avec la fédération de handball. 

C'est la même analyse des problèmes dans le football français, au moins d'un point de vue comportemental des joueurs de l'équipe de France. On a tous en mémoire l'épisode du bus lors d'une précédente coupe du monde. Hors du terrain, les joueurs n'ont pas bien réagi face à une situation d'hommes. 

Néanmoins, certains clubs de football comme l'AJ Auxerre excelle dans la formation sportive et a monté une école au sein du club pour leurs jeunes. 

 
 
 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Fredja
- 27/01/2017 - 14:32
Bravo à la fédé de Hand
c'est tout à leur honneur de vouloir des jeunes éduqués, et les résultats sont là. Ca serait bien que l'Education Nationale soit aussi exigeante avec les élèves, plutôt que de faire une cour de récré géante et niveler par le bas. Quant au football, les dirigeants sont eux mêmes tellement limités intellectuellement, qu'il ne leur viendrait surement pas à l'idée de faire progresser scolairement les jeunes qu'ils encadrent.... Et on voit les résultats comportementaux sur et en dehors du terrain.
horus35
- 27/01/2017 - 09:25
Réussite !
Ce qui marche Avec les handballeurs est il adaptables à tous les sports collectifs en France ? Avec le football par exemple ? J'en doute tant le niveau d'exigence est bas,intellectuellement parlant, au niveau du recrutement ! La norme serait plutôt : du moment qu'il est bon avec ses pieds pourquoi chercher plus loin ! Resultat: des jeunes surpayés en déshérence mentale ! Alors pour arriver au niveau de la formation du hand il va y avoir beaucoup beaucoup de travail à effectuer aux niveau des instances ! Ce n'est pas gagné !