En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 6 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 9 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 9 heures 24 min
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 11 heures 40 min
pépite vidéo > Insolite
Goût de luxe
Un hôtel espagnol décore son hall d'entrée avec un sapin à 14 millions d'euros
il y a 12 heures 18 min
rendez-vous > Economie
Zone Franche
Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?
il y a 13 heures 30 min
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 13 heures 57 min
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 17 heures 18 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 17 heures 40 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 1 jour 50 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 7 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 9 heures 19 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 9 heures 42 min
décryptage > Santé
Petites vérités

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

il y a 12 heures 10 min
décryptage > Europe
La juste mesure

Royaume-Uni : la lutte anticorruption cherche la juste mesure

il y a 13 heures 29 min
décryptage > Politique
Petites vérités

Humanisme, rémunérations et régimes spéciaux : le cas Delevoye

il y a 13 heures 38 min
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

il y a 14 heures 38 min
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 17 heures 26 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 17 heures 45 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
© Reuters
Les experts

Ce secret du succès du handball français qui n'a rien à voir avec le sport

Publié le 27 janvier 2017
Acadomia et la Fédération française de handball ont conclu un partenariat afin de garantir aux jeunes joueurs un bon niveau scolaire. L'accès à l'équipe de France est impossible sans un bon socle de connaissances malgré le niveau sportif. C'est un modèle d'ascension sociale
Philippe Coléon est me directeur général d'Acadomia. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Coléon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Coléon est me directeur général d'Acadomia. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Acadomia et la Fédération française de handball ont conclu un partenariat afin de garantir aux jeunes joueurs un bon niveau scolaire. L'accès à l'équipe de France est impossible sans un bon socle de connaissances malgré le niveau sportif. C'est un modèle d'ascension sociale

Atlantico : Quelle est l'importance du lien entre formation professionnelle et pratique du sport au haut niveau ? En quoi peut-on faire un lien entre le succès du Handball français et cet équilibre ?

Philippe Coléon : Chez Acadomia, nous nous positionnons sur la formation scolaire. En France, on oppose réussite sportive et réussite scolaire par contradiction avec les modèles anglo-saxons ou le sport est un moyen de s'élever. Aux Etats-Unis, un étudiant peut rentrer dans les plus grandes universités par ses performances en sport. En France, il est très difficile de conjuguer réussite scolaire et réussite sportive. Beaucoup de clubs et de fédérations essayent de trouver des solutions pour résoudre cette situation. Les entrainements nécessitent de plus en plus d'exigences au niveau des horaires notamment. Les horaires aménagés, consistent à laisser le choix aux jeunes de la possibilité de manquer des cours. Il ne s'agit pas d'une pédagogie adaptée à leurs problématiques. 

Des solutions existent. Nous avons passé un accord avec la Fédération Française de Handball. Dans leur philosophie, ils associent complètement la réussite scolaire et la réussite éducative. Un jeune handballeur âgé de 14 ou 15 ans doit pour réussir à entrer en équipe nationale avoir de bons résultats scolaires. La particularité de certains sports comme le handball, c'est d'exiger de la jeune élite de bons résultats  scolaires. La philosophie développée par le handball se retrouve dans l'autogestion et la responsabilisation des jeunes via l'éducation. 

Quel est l'apport réel de cet équilibre entre formation professionnelle et carrière sportive sur un joueur de handball ou d'un autre sport ? Comment cet équilibre se construit-il au fil des années ? A partir de quel âge ?

On regarde les résultats de l'équipe de France de handball depuis vingt ans. La gestion de l'équipe de France passe par la responsabilité et l'auto gestion de chaque joueur. Les racines de cette autonomie vient de l'éducation. Dans d'autres sports comme le football, la partie scolaire n'est pas jugée comme importante ou indispensable. Un joueur peut être très bon sur le terrain et ne pas savoir lire. Ils n'associent pas l'exigence éducative par rapport à l'exigence sportive. Pour ce qui concerne le handball, l'accès à l'équipe première n'est pas possible sans une bonne éducation.

A partir de 14 ans, il y a les premières sélections en équipe de France junior. Quand la Fédération détecte des jeunes à très fort potentiel sportif, elle va s'assurer d'aider ces jeunes dans la partie scolaire. C'est là ou Acadomia intervient. Nous allons nous occuper d'une vingtaine de jeunes dans leur scolarité. La Fédération va financer des programmes d'études. Les enfants sélectionnés ne vont pas décrocher mais vont acquérir un bon niveau scolaire. Il ne s'agit pas pour autant de penser à une logique de reconversion. La philosophie de la Fédération de Handball est de dire qu'un jeune qui aura des difficultés scolaires aura plus de mal à s'intégrer dans le groupe, il aura plus de mal à comprendre les consignes demandées et aura plus de mal à vivre en collectivité. Cela fait des années qu'ils pensent ainsi. Leurs résultats sportifs s'en ressentent depuis quelques années. Quelques autres fédérations ont essayé de mettre en place ce système, mais cette exigence d'excellence dans les deux domaines, c'est vraiment la particularité du handball. Grâce à cet équilibre, l'enfant va s'épanouir. Tous les jeunes ne vont pas forcément devenir professionnels à cause des accidents, des blessures. Le souci de reconversion va se poser. La Fédération a la conscience de la gestion des individus dans leur globalité. 

Les joueurs professionnels sont-ils suffisamment encadrés sur ces questions ? Peut-on faire des comparaisons avec des sports qui ne prennent pas suffisamment ces questions en compte ?

Cette année, on suit les joueurs partout en France, y compris en Martinique afin qu'ils gardent un bon niveau scolaire. On travaille avec plusieurs clubs et c'est une particularité au niveau du handball.  Il n'y a pas la même exigence avec le football par exemple. Il ne s'agit cependant pas de dénigrer les autres sports. On sent que les motivations des fédérations peuvent être différentes et les exigences scolaires ne pas être forcément au même niveau que ce que l'on ressent avec la fédération de handball. 

C'est la même analyse des problèmes dans le football français, au moins d'un point de vue comportemental des joueurs de l'équipe de France. On a tous en mémoire l'épisode du bus lors d'une précédente coupe du monde. Hors du terrain, les joueurs n'ont pas bien réagi face à une situation d'hommes. 

Néanmoins, certains clubs de football comme l'AJ Auxerre excelle dans la formation sportive et a monté une école au sein du club pour leurs jeunes. 

 
 
 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Fredja
- 27/01/2017 - 14:32
Bravo à la fédé de Hand
c'est tout à leur honneur de vouloir des jeunes éduqués, et les résultats sont là. Ca serait bien que l'Education Nationale soit aussi exigeante avec les élèves, plutôt que de faire une cour de récré géante et niveler par le bas. Quant au football, les dirigeants sont eux mêmes tellement limités intellectuellement, qu'il ne leur viendrait surement pas à l'idée de faire progresser scolairement les jeunes qu'ils encadrent.... Et on voit les résultats comportementaux sur et en dehors du terrain.
horus35
- 27/01/2017 - 09:25
Réussite !
Ce qui marche Avec les handballeurs est il adaptables à tous les sports collectifs en France ? Avec le football par exemple ? J'en doute tant le niveau d'exigence est bas,intellectuellement parlant, au niveau du recrutement ! La norme serait plutôt : du moment qu'il est bon avec ses pieds pourquoi chercher plus loin ! Resultat: des jeunes surpayés en déshérence mentale ! Alors pour arriver au niveau de la formation du hand il va y avoir beaucoup beaucoup de travail à effectuer aux niveau des instances ! Ce n'est pas gagné !