En direct
Best of
Best of du 5 au 11 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Il aime le "jeune Adolf", Goebbels et Auschwitz. Et comme c'est du rap…

05.

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

06.

Bridgestone ne ferme pas son usine de Béthune à cause du Covid-19 mais de l’incompétence de ses dirigeants...

07.

Emmanuel Macron s'en prend à Olivier Véran

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Beatrice Dalle & Anthony Delon épousent des jeunesses; Julie Gayet & Francois H. s’engueulent en regardant le foot; Angelina veut pourrir la vie de Brad Pitt, Jade Hallyday commence à pourrir celle de sa mère; Yannick Noah fait ses besoins dehors

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Nous avons tué Dieu. Et un autre a pris sa place : jeune, vigoureux, conquérant.

03.

COVID-19 : y-a-t-il encore un pilote dans l’avion gouvernemental ?

04.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

05.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le cocorico trahit le coq gaulois et quand le pilote démêle ses fuseaux : c’est l’actualité des montres
il y a 1 heure 24 min
light > Science
Moby Dick
Protéger les baleines d'un risque de collision en écoutant leurs chants
il y a 3 heures 46 min
décryptage > Economie
Repenser l'économie

Plan de relance : l’argent ne fait pas le changement

il y a 4 heures 18 min
décryptage > Religion
Ite missa est

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

il y a 4 heures 53 min
décryptage > Science
Grrrrr

Mais quelle température faisait-il vraiment pendant le dernier âge glaciaire ? Nous connaissons désormais la réponse

il y a 5 heures 15 min
décryptage > Politique
Socle électoral

LFI / EELV-PS : qui a vraiment le vent en poupe pour 2022 ?

il y a 5 heures 34 min
décryptage > Santé
Lutte contre le coronavirus

Covid-19 : affinement bienvenu de la stratégie gouvernementale, même défauts opérationnels majeurs

il y a 6 heures 5 min
pépites > Santé
Luttre contre le coronavirus
Covid-19 : Olivier Véran a détaillé la nouvelle stratégie du gouvernement
il y a 20 heures 4 min
pépites > Terrorisme
ONG Acted
Niger : l'Etat islamique revendique l'assassinat des six humanitaires français et de deux Nigériens
il y a 21 heures 8 min
light > Culture
Reconstruction
Gallimard va reverser 40.000 euros provenant des ventes de "Notre-Dame de Paris" de Victor Hugo pour la restauration de l'édifice religieux
il y a 22 heures 5 min
décryptage > Politique
Nominations

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

il y a 3 heures 34 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan
il y a 3 heures 48 min
pépite vidéo > International
Reconfinement
Coronavirus : Israël entre dans une nouvelle phase de confinement ce vendredi
il y a 4 heures 36 min
décryptage > Economie
Crise sociale

Révoltant ? Bridgestone, la dissolution du macronisme et les dangers du volontarisme politique mal ciblé

il y a 5 heures 7 min
pépites > Economie
Chrysanthèmes
2.000 fleuristes ont fermé définitivement leur magasin depuis le début de la crise sanitaire
il y a 5 heures 23 min
décryptage > Politique
Faillite en vue ?

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

il y a 5 heures 51 min
Piqure
Le frelon asiatique envahit la Bretagne
il y a 6 heures 41 min
light > Media
Présentatrice du "13 heures" de France 2
Marie-Sophie Lacarrau va officiellement remplacer Jean-Pierre Pernaut au JT de 13h sur TF1
il y a 20 heures 32 min
pépites > Histoire
Education
Deux tiers des jeunes Américains ignorent l'existence de la Shoah
il y a 21 heures 32 min
pépites > International
Investigations
Alexeï Navalny aurait été empoisonné à son hôtel à l'aide d'une bouteille d'eau, selon les proches de l'opposant
il y a 1 jour 6 min
Coup de bluff ?

Oncle Sam jouera-t-il au poker en ligne ?

Publié le 27 février 2012
Alors que de nombreux experts envisageaient une régulation du poker en ligne au niveau fédéral pour le courant de l'année, cette hypothèse vient d'être repoussée par le Congrès. Explications de ce revirement.
Romain Chiaramonte
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Romain Chiaramonte a travaillé dans de nombreux secteurs d'activité, suite à des études de commerce. Il se consacre aujourd'hui à l'édition de contenu et au journalisme pour plusieurs spécialistes sur internet.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que de nombreux experts envisageaient une régulation du poker en ligne au niveau fédéral pour le courant de l'année, cette hypothèse vient d'être repoussée par le Congrès. Explications de ce revirement.

Alors que pour bon nombre d’observateurs, émérites ou inconnus, les Etats-Unis peuvent représenter une terre de liberté entrepreneuriale où tout est permis, un nouveau refus a dû être essuyé par les casinotiers en ligne américains. En effet, alors que tout semblait verrouillé pour la mise en place du poker en ligne aux Etats-Unis, l’adoption de la Payroll Tax Extension Bill par le Congrès a mis K.O. tous les joueurs américains. Cette loi ne fait que repousser la possibilité de la légalisation fédérale du poker en ligne aux Etats-Unis.

Le poker en ligne légal en 2013 aux Etats-Unis ?

Selon de nombreux analystes transatlantiques, le simple fait qu’aucune annonce n’ait été réalisée dans la loi citée plus haut indique que les vannes du poker en ligne ne seront pas ouvertes avant 2013. Il faudra donc attendre une bonne année avant qu’une possible loi nationale soit votée dans le sens des joueurs en ligne. Un véritable camouflet, d’autant plus que les élections américaines arrivent à grands pas, ce qui pourrait retarder la révision de la loi selon le président élu (Obama contre Romney ou Santorum).

Le pouvoir des lobbies américains

Les Etats-Unis sont un pays où, dans une démarche purement capitaliste, la loi du plus riche règne. Le lobbying est une institution chez l’Oncle Sam, contrairement en France où les sommes évoquées comme les intérêts sont dérisoires face à ceux américains. Tous les secteurs sont concernés, de l’armement à la santé, en passant par l’agriculture et… les jeux d’argent. N’oublions pas que les Américains sont souvent décrits comme puritains, c’est pourquoi certaines règles ne peuvent être enfreintes par les « pêcheurs ». D’autant plus, que le lobby des loteries nationales fait tout son possible pour conserver une main mise sur ce trésor. Ces deux lobbies suffisent amplement pour embourber le dossier au niveau du Congrès américain.

Quand les tribus indiennes s’emmêlent

N’oublions pas que les Etats-Unis sont un pays très jeune qui traine encore un lourd passé. En effet, cette loi sur les jeux en ligne divise aussi le pays pour une raison ethnique. Depuis de nombreuses années, les tribus indiennes profitent d’une législation spéciale leur permettant de gérer exclusivement plus de 400 casinos à travers le pays (sur leur terre d’origine en somme). Cette loi exclurait de facto tous les joueurs de ces territoires puisque la loi les oblige à ne proposer leurs services qu’aux personnes présentes sur ces derniers. Clairement, il y aurait un véritable tollé si une telle loi était mise en place en France.

Les Français régulent, les Américains sortent de la table de jeu

Alors que les Etats-Unis sont un pays précurseur en la matière, puisque le poker vient de là-bas, il s’agit du monde à l’envers. En effet, la France a importé le poker, et a mis en place un système singulier de régulation par le biais de l’ARJEL. Chaque opérateur est trié sur le volet pour protéger les joueurs contre la dépendance, notamment, et une éventuelle banqueroute du site concerné. L’idée initiale des Américains était proche de notre vision du poker en ligne.

Les Etats peuvent désormais (ré)agir

Toutefois, la mécanique américaine est bien différente de la nôtre puisque tout y est décentralisé (police, législation des mœurs, port d’arme, etc….). A ce titre, plusieurs Etats dont le Nevada, la Californie, le New-Jersey et l’Iowa sont quant à eux favorables à la mise en place du poker en ligne. L’ouverture du marché est prévue dans les prochaines semaines malgré le veto du Congrès au niveau national.

On peut légitimement se questionner sur le procédé peu commun des Américains sur le sujet du poker sur internet. Vraisemblablement, le pouvoir des différents lobbies dépasse l’entendement, au risque d’exclure lors d’une prochaine loi l’un des rares cadeaux faits aux Native Americans (les Indiens)…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires