En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

03.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

04.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 11 heures 6 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 12 heures 44 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 15 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 16 heures 32 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 17 heures 39 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 18 heures 43 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 19 heures 36 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 20 heures 55 sec
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 20 heures 40 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 21 heures 4 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 11 heures 37 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 13 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 16 heures 11 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 17 heures 18 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 17 heures 54 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 19 heures 23 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 19 heures 50 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 20 heures 34 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 20 heures 57 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 21 heures 5 min
Et au bout du compte...

Hamon fillonisé, Valls juppéisé, Montebourg lemairisé et Peillon hollandisé

Publié le 23 janvier 2017
La primaire de la gauche est-elle un clone de la primaire de la droite? À lire les résultats finaux, avec un Hamon en tête et un Valls en deuxième position, la ressemblance est en tout cas frappante.
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La primaire de la gauche est-elle un clone de la primaire de la droite? À lire les résultats finaux, avec un Hamon en tête et un Valls en deuxième position, la ressemblance est en tout cas frappante.

Hamon, le Fillon de gauche

Volontiers présenté il y a quelques semaines comme un hurluberlu, Benoît Hamon a créé une surprise du même ordre que celle de François Fillon. Pour y parvenir, il s’est d’ailleurs appuyé sur les mêmes recettes que le vainqueur de la primaire de la droite. D’une part, il a mené une vraie campagne de terrain… grâce à l’étendue de son réseau militant. D’autre part, il s’est appuyé sur un vrai projet idéologique dont l’étendue a fait la différence.

Comme Fillon, Hamon peut aborder le second tour avec confiance. Il bénéficie du soutien affiché du troisième, Montebourg, avec qui il est brouillé personnellement, mais allié politiquement. Curieuse coïncidence !

Valls juppéisé

Comme Alain Juppé, Valls a joué la carte de l’expérience, de la légitimité, de l’ordre, et celle d’une espèce de centrisme idélogiquement insipide, très proche de l’immobilisme et du conservatisme. Comme Juppé, il souffre de la carbonisation due à une expérience controversée à Matignon. Le second tour s’annonce difficile pour lui, avec une différence d’âge notable par rapport à Juppé, qui rendrait plus douloureuse une défaite dimanche prochain…

On retiendra quand même la portée du ballotage défavorable pour le Parti socialiste dans son ensemble. Valls avait proposé un programme relativement soucieux d’améliorations dans le domaine social. Ce n’était pas seulement une façon de compenser les dégâts de la loi Travail. C’était aussi un pari sur l’axe historique de la gauche. Manifestement, l’époque du socialisme protecteur est finie…

Montebourg lemairisé

Il y croyait, Montebourg. Chouchouté par les médias, grandiloquents, plein d’ambition, comme Lemaire en son temps clamait qu’il était le renouveau et qu’il serait le deuxième homme de la primaire.

Il est cocasse de voir, là encore, la parenté des profils. Comme Lemaire, Montebourg s’était installé dans une sorte de figure charismatique, nimbée d’un halo céleste. On retrouvait en lui la tentation du sauveur, l’affirmation de l’énergie, de la volonté, qui domine régulièrement la vie politique française. Une fois de plus, l’expérience montre que l’incarnation de cette figure n’est pas simple: il ne suffit pas d’être couronné par les médias pour régner sur le peuple !

Emmanuel Macron ferait bien de retenir la leçon…

Peillon hollandisé

Au sein du Parti socialiste, il y en a plus d’un qui doit ricaner ce soir, et consoler sa peine d’un résultat médiocre (on pense à Valls, en particulier), en comptant les moins de 100.000 voix de Vincent Peillon. Candidat de l’appareil sorti du chapeau par Martine Aubry et quelques hollandistes pour nuire à Valls, il s’est ramassé une déculottée magistrale.

Pour les éléphants, cette fessée publique mérite d’être longuement macérée. Les Aubry, les Hidalgo, les Bloche, et autres apparatchiks héritiers des arrangements post-mitterrandiens sont désormais réduits à leur véritable portion: 6%.

Le débat Hamon-Valls à venir cette semaine devrait permettre quelques éclaircissements idéologiques, et ne devrait pas, comme pour la primaire de la droite, modifier la tendance générale du scrutin.

 

Cet article est également consultable sur le blog d'Eric Verhaeghe. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ikaris
- 23/01/2017 - 15:15
sympathique synthèse ;-)
effectivement la campagne de terrain parmi les militants transparait assez peu à la télé mais semble être un must aux primaires
Beredan
- 23/01/2017 - 07:54
apocalypse now
...Peillon carbonisé , Montebourg souffleté , Manolo bousculé , le Ps vaporisé ,
Le Bouffi libéré.....