En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

02.

Comment les Émirats arabes unis sont devenus curieusement le partenaire économique et commercial incontournable de Damas

03.

Non, Mélenchon n'en veut pas qu'aux Juifs : il ne supporte pas non plus les "blonds aux yeux bleus" !

04.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

05.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

06.

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

07.

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

05.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les records de l'histoire" de Stéphane Bern : récréation idéale pour l'été, pour parcourir l'histoire en s'amusant

il y a 5 heures 30 min
pépite vidéo > Politique
Emotion à Matignon
Retrouvez l'intégralité de la passation de pouvoir entre Edouard Philippe et Jean Castex
il y a 8 heures 40 min
pépites > Justice
Plaintes
Covid-19 : une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran
il y a 9 heures 42 min
décryptage > Politique
Nouveau chemin cherche destination

Jean Castex Premier ministre : une nomination très habile... Mais l’habileté peut-elle suffire ?

il y a 11 heures 56 min
décryptage > Environnement
"Vague verte"

Tous écolos… ou soumis à lavage de cerveau intensif ?

il y a 14 heures 27 min
pépites > Politique
"Monsieur déconfinement"
Remaniement : Jean Castex est le nouveau Premier ministre et remplace Edouard Philippe à Matignon
il y a 15 heures 29 min
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 16 heures 45 min
décryptage > Santé
Berzosertib

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

il y a 18 heures 5 sec
pépites > Politique
Nouvelle étape
Remaniement : le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne
il y a 18 heures 41 min
décryptage > International
Président à vie ?

Ce que s'est vraiment offert Vladimir Poutine avec son référendum et ses 16 années de pouvoir supplémentaires

il y a 19 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 5 heures 44 min
pépites > Politique
Equipe renforcée
Mairie de Paris : Anne Hidalgo décide de s’entourer d’une équipe de 37 adjoints
il y a 9 heures 6 min
pépites > Politique
Premier ministre
Jean Castex "mesure l'immensité de la tâche" qui l'attend à Matignon
il y a 11 heures 4 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la lumière anime les heures et quand le bleu se veut marine : c’est l’actualité estivale des montres
il y a 13 heures 15 min
décryptage > Science
Sondage

93% des Français gardent leur confiance pour les scientifiques après le Coronavirus

il y a 15 heures 7 min
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 16 heures 25 min
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 17 heures 6 min
décryptage > Société
Névrose de la culpabilité

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

il y a 18 heures 18 min
décryptage > Politique
Remaniement

Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?)

il y a 19 heures 7 min
décryptage > Environnement
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

il y a 19 heures 25 min
info atlantico
© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Info Atlantico

Vers une élimination de Manuel Valls ? 33% des Français certains d'aller voter à la primaire souhaitent la victoire de Benoît Hamon contre 29% pour celle de Montebourg et 26% celle de l'ancien Premier ministre

Publié le 20 janvier 2017
Par ailleurs, un autre enseignement de ce dernier débat est que Manuel Valls pourrait être éliminé dès le premier tour de la primaire de la Belle Alliance populaire selon un sondage Atlantico-Harris Intercative
Jean-Daniel Lévy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Par ailleurs, un autre enseignement de ce dernier débat est que Manuel Valls pourrait être éliminé dès le premier tour de la primaire de la Belle Alliance populaire selon un sondage Atlantico-Harris Intercative

Cliquez pour agrandir

Atlantico : Le résultat de ce sondage montre qu'une élimination de Manuel Valls est possible au premier tour de la primaire de la Belle Alliance populaire. Benoit Hamon et Arnaud Montebourg sont arrivés en tête avec 33 et 29% des français convaincus devant l'ancien Premier Ministre avec 26%. Quelles seraient les conséquences d'un tel résultat ?

 

Jean-Daniel Lévy : Deux facteurs explicatifs existent. Le premier repose sur la personnalité de Manuel Valls. Il est jugé au regard de sa capacité à gouverner et de ses valeurs. Et pas vraiment de son projet politique. On voit bien actuellement que l’ancien Premier ministre rencontre des difficultés à convaincre en dehors des proches du Parti Socialiste. En suscitant un regard raisonné et sans passion de la part des Français ayant l’intention de voter pour lui. Mais passionné (et souvent critiques) de la part de ceux votant pour d’autres candidats. Le deuxième sur les enjeux du scrutin. S’il ne fallait voter que pour le candidat susceptible de savoir tout de suite gouverner et doté d’une expérience, Manuel Valls serait crédité de souhaits de victoire plus importants que ceux que nous mesurons actuellement. Il s’avère que, dans  la période actuelle, les électeurs de gauche soit considèrent que la victoire est plus qu’hypothétique soit envisagent, avant même la primaire, voter pour un autre candidat en l’occurrence Emmanuel Macron.

 

Dans le dernier sondage publié, la majorité des français qui comptait se déplacer au premier tour de la primaire voulaient voter pour Manuel Valls, mais les sympathisants de Gauche (socialiste et non socialiste) souhaitaient la victoire de Benoit Hamon. En quoi est ce que ce dernier débat avant le premier tour a pu changer cette dynamique ? 

Il montre que la « dynamique Benoît Hamon » se poursuit : il est parvenu à convaincre plus de Français ayant au moins entendu parler du débat que par le passé. Depuis le 1er débat, si Manuel Valls et Arnaud Montebourg bénéficient de souhaits de victoire assez stables, on observe une forte progression du souhait de victoire en faveur de Benoît Hamon (+5 points). Auprès des sympathisants PS, Manuel Valls obtient, à quelques jours du 1er tour de la primaire, 31% de souhait de victoire, 24% pour Benoît Hamon et 24% pour Arnaud Montebourg. Notons également qu’auprès des Français déclarant qu’ils participeront à la primaire, un tiers souhaite la victoire de Benoît Hamon (29% Arnaud Montebourg et 26% Manuel Valls).

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

 

Cliquez pour agrandir

Par votre enquête, on s'aperçoit que chacun de ses trois candidats est plébiscité soit pour sa crédibilité sur la relance de l'industrie (Arnaud Montebourg), le revenu universel (Benoit Hamon) ou pour les questions de sécurité intérieure (Manuel Valls). Comment analysez-vous le fait que les candidats soient jugés crédible sur des segments aussi ciblés ? Est ce qu'on avait pu observer le même phénomène à la primaire de la droite ?

Pas de manière aussi nette. Chacun parle à un électorat sensible à des arguments. Et on le voit, le revenu universel constitue le point le plus identifié. Les candidats ne cherchent visiblement pas à convaincre des franges électorales mais bien à maximiser le vote de ceux sensibles à leurs arguments.

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

La grande inconnue qui déterminera l'issu du premier tour est celle de la mobilisation. Pour les trois candidats qui se démarquent (Montebourg, Valls, Hamon), quels sont les scénarios de mobilisation qui leur permettrait de remporter le premier tour ?

Il existe trois scénarios possibles. Le premier scénario consiste essentiellement en une mobilisation de proches du PS. Et dans ce cas, la situation s’avèrerait plutôt favorable à Manuel Valls. Le second cas de figure possible est le suivant. On assiste à une mobilisation de proches du PS et de sympathisants de gauche hors PS. Ce serait Benoît Hamon qui en profiterait le plus. Enfin, un ultime cas de figure serait une mobilisation des déçus du Hollandisme, qu'ils se situent à gauche et surtout hors des structures partisanes. Arnaud Montebourg est le réceptacle de cet électorat.

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

 

Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 22/01/2017 - 01:10
@ kelenborn ou quand le pingouin à plumes se lâche !...
Quand les cons seront à vendre, c'est sûr, t'auras ta place en tête de gondole
Paulquiroulenamassepasmousse
- 21/01/2017 - 23:26
Je confirme.! .. un rêveur socialo..
Si je devais rallier quelqu'un ce serait l'original (Mélanchoouille) plutôt que la copie (Marine)
Ganesha
- 21/01/2017 - 19:54
Paulquiroule
Votre pensée semble de plus en plus confuse, vous mélangez tout. Un rideau de fumée pour cacher un ralliement à Marine Le Pen ?