En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

04.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
light > High-tech
Jeu de vilains
Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes
il y a 9 heures 35 min
light > Société
Transports
Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels
il y a 10 heures 8 min
pépites > France
Chaos
Gilets jaunes : en raison des violences, la préfecture a décidé d'interdire la manifestation prévue cet après-midi
il y a 11 heures 11 min
pépites > Environnement
Volte-face
Huile de palme : l'Assemblée vote finalement pour la suppression de l'avantage fiscal
il y a 11 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

La Fabrique des salauds : Un livre-choc, un roman-fleuve aussi dérangeant qu’indispensable sur l’histoire allemande du XXe siècle

il y a 12 heures 52 min
décryptage > France
Censure

Alerte météo sur la liberté d’expression

il y a 15 heures 37 min
décryptage > Société
Polémique

Culture du viol, polémiques et gadgétisation du débat public

il y a 16 heures 2 min
décryptage > France
Crise de foi (en l’avenir)

Vague à l’âme démocratique : 30 ans après la chute du mur de Berlin, la France et l’Europe de l’Ouest en plein désenchantement

il y a 16 heures 25 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Quand l'échange avec autri stimule notre cerveau : les atouts de l'intelligence collective décryptés

il y a 16 heures 47 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les principaux outils et les solutions médicales de demain pour lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires

il y a 16 heures 51 min
Pas bien
Un tiers des Français avoue avoir déjà fraudé son assurance
il y a 9 heures 50 min
pépites > France
Enquête
Projet d'attentat contre Emmanuel Macron : deux hommes mis en examen
il y a 10 heures 34 min
pépites > France
Prudence
Pluies et inondations : des départements du sud-ouest en vigilance orange
il y a 11 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Orbital, tome 8 : contacts" : Orbital, une série qui tourne rond

il y a 12 heures 49 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 58 min
décryptage > International
A l'écart

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

il y a 15 heures 55 min
décryptage > France
Soif de populisme

Mais que révèlent les attentes paradoxales des Français vis-à-vis des Gilets jaunes ?

il y a 16 heures 14 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement
il y a 16 heures 32 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le jour où Howard Carter et Lord Carnarvon ont découvert les trésors cachés et les vestiges du tombeau de Toutankhamon

il y a 16 heures 50 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Un virage libéral sauvera-t-il la France d'Emmanuel Macron ?

il y a 16 heures 51 min
© AFP
© AFP
THE DAILY BEAST

Selena Gomez et The Weeknd provoquent des tensions à Hollywood

Publié le 19 janvier 2017
L’aventure de Selena Gomez avec The Weeknd semble montée de toutes pièces mais elle contrarie les amis de Taylor Swift et énerve Justin Bieber, l’ex de Selena.
Amy Zimmerman est journaliste au Daily Beast.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Amy Zimmerman
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Amy Zimmerman est journaliste au Daily Beast.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’aventure de Selena Gomez avec The Weeknd semble montée de toutes pièces mais elle contrarie les amis de Taylor Swift et énerve Justin Bieber, l’ex de Selena.

À l'ère de fausses nouvelles et des célébrités plus ou moins floues, il est devenu de plus en plus difficile de faire la différence entre des histoires d’amour bien réelles et de fausses aventures mutuellement bénéfiques. Traditionnellement, le frottement des parties du corps humain peut entraîner l'affection, l'amour ou la procréation. Mais à Hollywood, embrasser sur la bouche peut aboutir à des reproductions donnant une gloire sans fin, grâce aux images suggestives publiées sur Instagram qui finissent par des histoires racontées dans les tabloïds. Chaque fois que la vie nous paraît vide de sens, nous pouvons nous rappeler les liens qui relient Hailey Baldwin à Justin Bieber, Selena Gomez, Orlando Bloom, Miranda Kerr avant de revenir vers Justin Bieber. Ensuite, nous pouvons nous rappeler l’époque ou Orlando Bloom a frappé Justin Bieber dans l’hotel Cipriani, à Ibiza, et reconnaître que nous sommes dans les sommets.

Bien sûr, les fausses romances, les 'fauxmances' de célébrités ne sont pas toutes de belles aventures romantiques et les paparazzi participent à des séances photos organisées pour montrer le bon profil de Taylor Swift. Pour chaque "heureux" "couple" il y a une écurie d’ex contrariés prêts à publier une capture d'écran sortie de leur iPhone, ou à rendre publique leur propre amourette opportuniste. Au début du mois, nous avons suivi le drame qui a éclaté quand Drake et J. Lo sont sortis ensemble soit comme des amants soit comme des partenaires qui font du business, ce qui a immédiatement poussé Rihanna (RiRi), l'ex de Drake à cesser de le suivre sur Instagram. Soit RiRi a vraiment été énervée (ce qui est improbable, compte tenu de son apathie envers MC anciennement connu sous le sobriquet de wheelchair Jimmy) ou alors elle voulait provoquer un mégabuzz sur les médias sociaux en vue d’une prochaine collaboration avec eux.

La semaine dernière, un autre couple a réchauffé le cœur des amateurs d’amourettes dans le monde entier : la chanteuse Selena Gomez et The The Weeknd (alias Abel Tesfaye) ont été aperçus les lèvres collées à Los Angeles. Les images de Gomez enroulant ses bras autour de Tesfaye en caressant son cou ont inondé les pages Internet habituellement dédiées à Selena, Bieber, et à Hadid. En tant que survivants de précédentes relations amoureuses très médiatisées, Selena et The The Weeknd (The The Weeknd étant sorti avec Bella Hadid) leur liaison était donc prédisposée a provoquer un scandale. Et le scandale, ils l’ont eu, lorsque leurs exs, Hadid et Bieber ont réagi face à cet amour naissant.

Ce rassemblement de gagnants et de perdants des retombées du flirt entre Selena Gomez et The Weeknd nous garanti que 2017 sera une année toute aussi épicée dans ce domaine que 2016

Vainqueur : Bella Hadid

Quand Bella Hadid et The The Weeknd ont rompu, elle était seulement la deuxième soeur Hadid. Maintenant, elle est une icône qui a droit à son propre espace médiatique. La plus jeune des sœurs Hadid a été ajoutée sur la liste de l’élite en décembre dernier, quand elle a fait ses débuts lors du défilé Victoria Secret en se pavanant aux côtés de son ex-petit ami. Pendant que The Weeknd chantonnait, Hadid arpentait la piste serrée dans un corset révélant ses formes.

Dans l'ombre du couple naissant Gomez et  The Weeknd, la soeur de Gigi est devenue encore plus emblématique. Non seulement elle ne suit plus Selena sur Instagram, mais Bella Hadid a posté une photo d'elle-même faisant un doigt d’honneur à  l’appareil, donc à Selena Gomez, The Weeknd, et aux paparazzi envahissants. Apparemment, la nouvelle relation de Selena est particulièrement nuisible, car elle touche le même groupe animé par Taylor Swift. Alors que Bella et Selena n’ont jamais été proches, Gigi et Gomez ont été photographiés ensemble à plusieurs reprises.  « Prévenir Gigi & Bella aurait été respectueux et élégant, mais je pense que c’est comme çà à Hollywood »

Perdant: Justin Bieber

Après un tourbillon en 2016 où il sortait puis larguait de plus en plus, Justin Bieber a fini par sortir tout seul en 2017. Jusqu'à présent, Bieber traîne dans les rues en fumant de l’herbe. Bien sûr, quand il s’agit de Selena Gomez, Bieber ne peut pas garder ses pensées pour lui-même. Bien que Bieber ait techniquement refusé de commenter les récents développements, des sources proches de Justin ont raconté que Bieber pense que Selena utilise The Weeknd pour s’offrir une opération gratuite de relations publiques. Selon TMZ , Bieber aurait estimé que la relation est "un piège à clics" - "Elle l' a fait avec lui, Nick Jonas, avec Zedd et maintenant avec ce bon vieux Abel. Lorsque Selena veut lancer une nouvelle chanson, il semble qu'elle sort avec quelqu’un de connu".

Gomez, qui n'a pas sorti d'album depuis Revival en 2015, a récemment posté des vidéos à partir d'un studio d'enregistrement. Depuis Gomez semble vraiment collaborer avec The Weeknd. Pourtant, Justin Bieber (homme-enfant qui aurait conduit Gomez en cure de désintoxication après avoir qu’elle ai contracté la fièvre de Bieber) n’a pas le droit de s’en prendre à Gomez. The Weeknd utilise peut-être Selena pour sa publicité et vice versa, mais au moins il ne s’enferme pas dans sa maison pour fumer des joints.

Perdant: Lupus

La nouvelle aventure de Gomez fait suite à un récent séjour dans un établissement de soins du Tennessee, où la vedette recevait un traitement pour des affections liées au lupus, anxiété, crises de panique et dépression.

Gagnant: Instagram

Miroir au mon beau miroir ! Quelle plate-forme de médias sociaux est la plus mesquine de toutes ? Twitter est génial pour provoquer de la panique et Facebook est parfait pour les tantes et les papas. Mais quand il s’agit de ruptures, Instagram est clairement le meilleur. La relation naissante entre The Weeknd et Gomez est une parfaite étude de cas pour illustrer la suprématie incontestée de cette application. Tout d'abord, il y a l’idée, qu’à tout moment, un stagiaire non rémunéré est probablement en train de troller des fans de célébrités à la recherche de transfuges récents. En 2017, le fait que Bella Hadid ai cessé de suivre Selena Gomez sur Instagram a fait les gros titres des sites people.

Mais plus important encore, il y a ce qui s’est passé après ce désabonnement. Une série de selfies pas très subtiles qui ne peut être appelée  que « je montre mon corps ».  Bella Hadid s’est lancée dans cette guerre froide sexy en partageant une image de sa poitrine vue de côté sur Instagram quasi en même temps que l’arrivée des photos de Selena et Abel photos sur Internet. Pour ne pas être dépassée, Selena a posé pour une photo osée, signée du photographe Mert Alas. En passant par un tiers, elle cache à peine le fait que Gomez a été mesquine. Alas a encore rendu le piège plus attirant en le taguant avec le nom de The Weeknd. Instagram : admirez un sein vu de côté, et rester pour suivre les tensions au sein de la liste des célébrités.

Gagnant: des canons corporels hors de portée

Autrefois, on se consolait d’une rupture en mangeant une glace, ou en traînant avec une paire de pantalons de survêtement. Maintenant, les femmes sont censées sécher leurs larmes, en portant un body révélateur, et en postant des photos sur Instagram pour se venger. Les responsables ce sont les Kardashian ou, les soeurs Hadid ou tout simplement des siècles régis par des normes patriarcales de beauté. Quelle que soit l'explication, il y a une raison pour que les gens paient pour qu’on leur injecte la graisse de leur ventre dans leurs fesses. Ces photos de Bella et Selena à moitié nues ne feront probablement rien pour améliorer la situation. Bien qu'il soit trop tôt pour couronner la gagnante du duel Gomez/Hadid, c’est clairement une victoire pour ceux qui veulent forcer les adolescentes à se comparer avec la maigreur des célébrités et leur lingerie.

Vainqueur :  The Weeknd

Il y a deux semaines, The Weeknd était juste un deuxième choix quand je tapais le nom d’une de mes célébrités préférées. Maintenant, son nom est partout. En plus d’esquiver les questions sur Gomez, le chanteur de R & B a récemment fait la couverture de GQ lors d’un entretien, au cours duquel il a longuement parlé de son personnage sexualisé. Tesfaye a déclaré au magazine : «Je ne vais pas rentrer dans un club et dire, 'Oh merde, je suis le gars le plus sexy ici. La raison pour laquelle elles [ les femmes] veulent coucher avec moi, c’est ce que je fais [en studio]. Donc, je préfère me concentrer sur ce que je fais. "Conformément à cette philosophie, il semble que la nouvelle relation de The Weeknd contribue au buzz qui entoure sa musique. Tout d'abord, les médias sociaux ont spéculé sur le fait que son nouveau single "Party Monster" faisait référence à Gomez. À son tour, Gomez a répondu de manière subtile en caffichant le dernier album de The Weeknd sur son iPhone dimanche dernier. Le chanteur était « tout sourire » quand elle a soutenu son nouveau petit ami et/ou rempli son obligation contractuelle.

Vainqueur: Taylor Swift

On aurait dû se douter que Swift avait quelque chose à voir avec tout çà. Selon Hollywood Life, Gomez est allé à Beverly Hills dans la maison de Swift, où "ils ont parlé de tout." La source a également confirmé que "Selena et Taylor ont parlé de The Weeknd" ajoutant "elles ont parlé de beaucoup de gars, y compris de flirts actuels ou anciens." Bien que nous ne sachions pas le degré d’implication de Swift ou même si cette réunion a réellement eu lieu, il est prudent de supposer que TayTay (Taylor) a une idée derrière la tête. D'une certaine manière, notre chanteuse country-pop préféré utilisera l’affaire Gomez/The Weeknd à son propre avantage. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

02.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

03.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

04.

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Le surprenant silence du Hamas dans l’affrontement entre Israël et djihad islamique palestinien

07.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires