En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

07.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Du bon usage de la censure

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > International
Résolution ?

Fin de crise en Israël

il y a 5 heures 10 min
pépites > International
Israel
Coronavirus: Benjamin Netanyahu placé en quarantaine
il y a 10 heures 57 min
décryptage > International
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Les Virus, l’économie, les politiques et la mort. Premières leçons de la gestion de la pandémie

il y a 11 heures 47 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Contes de la rue Broca

il y a 12 heures 31 min
pépites > France
Un transfert pas comme les autres
Coronavirus: le transfert de patients s'accélère, l'épidémie aussi
il y a 13 heures 13 sec
pépite vidéo > Insolite
"Pour Corona"
Les hymnes du confinement
il y a 13 heures 51 min
décryptage > France
En finir avec les pythies de mauvaises aventures

Étatisation et protectionnisme : les deux maux qui nous menacent probablement plus qu’une répétition de 1929

il y a 14 heures 24 min
décryptage > Economie
En espérant en tiré des leçons

COVID-19 : la pandémie sanitaire et financière en 5 tableaux

il y a 15 heures 8 min
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 15 heures 51 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 16 heures 46 min
pépites > France
Un boost pas comme les autres
Le confinement dynamise les révisions du Code de la route
il y a 10 heures 13 min
Les marques sont elles aussi solidaires
Coca-Cola et d'autres marques créent des logos de «distance sociale»
il y a 11 heures 9 min
décryptage > Culture
ATLANTI-CULTURE

Le cauchemar

il y a 12 heures 25 min
pépites > Santé
Une nouvelle pénurie à cause du Covid-19
Vers une pénurie mondiale de préservatifs ?
il y a 12 heures 42 min
light > Insolite
Une perte musicale
Alan Merrill, auteur-compositeur " I Love Rock 'N' Roll '', décède du coronavirus à 69 ans
il y a 13 heures 31 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Les applications qui peuvent vous aider à supporter le confinement
il y a 14 heures 20 min
décryptage > France
Coronavirus

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

il y a 14 heures 38 min
décryptage > Economie
Contre-intuitif

Coronavirus : pourquoi la mondialisation est le meilleur remède pour nous sortir de la crise

il y a 15 heures 43 min
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 16 heures 14 min
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 17 heures 10 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Mécénat macabre : quand le Qatar et l'Arabie Saoudite sont soupçonnés de financer les djihadistes les plus radicaux

Publié le 21 janvier 2017
Entre haine et paranoïa, la société française se fait de sa minorité musulmane et de l’islam français une représentation collective délirante, c’est-à-dire déconnectée de la réalité. C’est ce que Thomas Guénolé appelle l’islamopsychose. Il s’attelle, dans ce livre, à pointer les erreurs et à déconstruire les préjugés assénés sur ces sujets par Manuel Valls, Gilles Kepel, Éric Zemmour et bien d’autres. Extrait d'"Islamo-psychose" de Thomas Guénolé, publié chez Fayard (1/2).
Thomas Guénolé est politologue et maître de conférence à Sciences Po. Son dernier livre, Islamopsychose, est paru aux éditions Fayard. Pour en savoir plus, visitez son site Internet : thomas-guenole.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Guénolé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Guénolé est politologue et maître de conférence à Sciences Po. Son dernier livre, Islamopsychose, est paru aux éditions Fayard. Pour en savoir plus, visitez son site Internet : thomas-guenole.fr
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Entre haine et paranoïa, la société française se fait de sa minorité musulmane et de l’islam français une représentation collective délirante, c’est-à-dire déconnectée de la réalité. C’est ce que Thomas Guénolé appelle l’islamopsychose. Il s’attelle, dans ce livre, à pointer les erreurs et à déconstruire les préjugés assénés sur ces sujets par Manuel Valls, Gilles Kepel, Éric Zemmour et bien d’autres. Extrait d'"Islamo-psychose" de Thomas Guénolé, publié chez Fayard (1/2).

Ainsi, le 8 octobre 2012, dans l’émission « C dans l’air », sur France 5, Louis Caprioli, ancien sous-directeur de la lutte contre le terrorisme à la DST (Direction de la surveillance du territoire, aujourd’hui Direction générale de la sécurité intérieure – DGSI), déclarait : « Des Français vont en Tunisie s’entraîner dans des camps jihadistes tunisiens financés par le Qatar, ou en Libye, notamment dans la région de Derna, où des gens s’entraînent avant d’aller faire le jihad en Syrie. » Le même jour, dans un entretien à La Dépêche du Midi, Yves Bonnet, ancien directeur de la DST, évoquait « le problème de l’argent qui est alloué par des pays salafistes ». Puis, se faisant plus précis : « On n’ose pas parler de l’Arabie saoudite et du Qatar, mais il faudrait peut-être aussi que ces braves gens cessent d’alimenter de leurs fonds un certain nombre d’actions préoccupantes. »

Le 4 mars 2014, David Cohen, sous-ministre étatsunien des Finances pour le terrorisme et le renseignement financier, affirmait publiquement que le Qatar et le Koweït laissent opérer sur leur territoire les collecteurs de fonds du terrorisme. Le 30 septembre 2014, la revue de référence Foreign Policy révélait que, en Syrie, le Qatar a directement financé les combattants jihadistes parmi les plus radicaux jusqu’en 2013 – un financement qu’il sous-traite depuis, mais qui se poursuit151. De surcroît, sur les 35 millions d’euros de financement du terrorisme interceptés de 2010 à 2015 par la Cellule belge de traitement des informations financières, l’émirat du Qatar arrive en tête des pays d’origine152. À ce mécénat macabre s’ajoute l’attitude du régime autoritaire du président turc Recep Tayyip Erdoğan, qui s’est souvent comporté en allié objectif de l’organisation État islamique, notamment en faisant de la Turquie un débouché privilégié pour son pétrole153.

En somme, on peut imaginer que les cadres dirigeants de l’organisation État islamique ont choisi l’islamisme et l’intégrisme entre autres motifs pour bénéficier de ces mécénats, comme jadis diverses organisations armées avaient choisi le marxisme-léninisme pour obtenir le soutien financier de feue l’Union soviétique.

Dans cette hypothèse, résumer les attentats de l’organisation État islamique à l’expression d’une sauvagerie barbare et primitive, c’est commettre la même erreur que lorsqu’on prenait Adolf Hitler et ses lieutenants pour de simples fous furieux aux actes erratiques. Il faut au contraire prendre très au sérieux l’intelligence cynique que déploient ses leaders. Ainsi, les attaques qui ont frappé plusieurs pays, dont la France, au cours des deux dernières années relèvent d’une doctrine classique de stratégie militaire appelée guerre asymétrique. Le concept est simple : lorsqu’il existe un écart immense entre les ressources des belligérants, qu’elles soient matérielles ou humaines, le plus faible peut opter pour des actions peu consommatrices de ressources, mais à très fort impact sur le moral de l’adversaire. En l’occurrence, l’objectif des attentats sanglants ou encore des vidéos d’exécutions sommaires par décapitation ou par immolation que propage l’organisation État islamique est double : d’une part, faire oublier sa faiblesse dans le rapport de force strictement militaire, chaque attaque abominablement spectaculaire pouvant être présentée comme une grande victoire ; d’autre part, tenter de susciter dans les pays visés une psychose collective hostile aux minorités musulmanes pour, en retour, faire grossir le flux de recrues étrangères de confession musulmane dont l’organisation a désespérément besoin.

Extrait d'"Islamo-psychose", de Thomas Guénolé, aux Editions Fayard.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

02.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

03.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

04.

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

05.

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

07.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Du bon usage de la censure

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

05.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

06.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ikaris
- 22/01/2017 - 16:32
@MIMINE95 : merci de l'info
c'est un aveu en soit : se payer un deux pièces cuisine dans le 6eme plutôt qu'un appart 3 fois plus grand en banlieue, faut vraiment pas aimer les musulmans et le vivre ensemble. Un praticien obtu de l'entre-soit veut nous enseigner le "vivre ensemble".
MIMINE 95
- 22/01/2017 - 14:25
OUPS!
IlS sont un peu naïfS les Suisses
MIMINE 95
- 22/01/2017 - 14:24
A IKARIS
Le journal le temps ( le libé suisse ) dans un portrait "promotionnel " du dit Guénolé: ["https://www.letemps.ch/societe/2015/10/06/thomas-guenole-politologue-presse ] nous apprend que ce dernier vit "rue du Cherche-Midi, dans le chic VIe arrondissement de Paris", où il occuperait un deux pièces cuisine. Un deux pièces!! il sont un peu naïf les suisses ! A Sevran , mais vous n'y pensait pas très cher et pourquoi pas à St Denis.tant que vous y êtes.... Allo quoi.