En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

04.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

07.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Etre pris la main dans le sac

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

il y a 15 min 46 sec
décryptage > Politique
La factrice sonne toujours deux fois

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

il y a 59 min 21 sec
light > Culture
Bonne nouvelle
Un tableau de Klimt, volé en 1997, a été retrouvé par hasard
il y a 16 heures 30 min
pépites > France
Bout du tunnel
Paris : le syndicat Unsa-RATP suspend la grève, le trafic du métro devrait fortement s'améliorer lundi
il y a 18 heures 1 min
light > Insolite
Disparition
L'homme le plus petit du monde, qui mesurait 67 cm, est décédé
il y a 19 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amertume Apache, Une aventure du Lieutenant Blueberry" : Le renouvellement d’un mythe

il y a 21 heures 2 min
pépite vidéo > Politique
Soirée perturbée
Emmanuel Macron évacué d'un théâtre où tentaient d'entrer des manifestants
il y a 22 heures 19 min
décryptage > International
Régime autoritaire

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

il y a 23 heures 22 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La laïcité et le féminisme : les deux atouts de la société française pour lutter contre l'obscurantisme religieux

il y a 23 heures 43 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Gilets jaunes : les perspectives concrètes pour le mouvement après la phase insurrectionnelle

il y a 23 heures 44 min
décryptage > Economie
Une bromance

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

il y a 34 min 3 sec
décryptage > Economie
La démocratie

Matt Stoller : « Nombre d’institutions mondiales, à commencer par l’Union européenne, sont dominées par des gens qui n’aiment pas la démocratie »

il y a 1 heure 3 min
pépites > Politique
Comeback
Ségolène Royal annonce la création d'une association politique en vue de 2022
il y a 17 heures 22 min
pépites > International
Défi planétaire
Changement climatique : 18 % des Américains n'y croient pas, contre 9 % des Européens et 1 % des Chinois
il y a 19 heures 10 min
pépites > Politique
Maintien
Cote de confiance : lègere hausse pour Emmanuel Macron en janvier
il y a 20 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amazon, main basse sur le futur" : Amazon nous promet la lune mais à quel prix ? Enquête instructive sur un mastodonte.

il y a 21 heures 5 min
décryptage > France
Baisse

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

il y a 23 heures 12 min
décryptage > Politique
Ils ont le plus grand respect l’un pour l’autre

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

il y a 23 heures 34 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Quand la religion sert de justification à la violence contre les femmes : pour en finir avec la gynépathie

il y a 23 heures 44 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : la cruelle absence de vision et le manque de réel projet au sein du ministère de la Santé

il y a 23 heures 45 min
© REUTERS / Yves Herman
Les Français ne souhaitent pas en majorité sortir de l'UE.
© REUTERS / Yves Herman
Les Français ne souhaitent pas en majorité sortir de l'UE.
Politico Scanner

Hard Brexit ou pas : qui sont les Européens qui croient encore à l’Europe (indice : les Français ne sont pas au 1er rang)

Publié le 18 janvier 2017
La relation des Français à l'Union européenne est marquée par les paradoxes. Les Français sont pessimistes sur l’avenir de la construction européenne, mais ils sont parmi les plus gros soutiens de l’UE. Ils s’inquiètent de la disparition de leur modèle social et de leur art de vivre du fait de l’Union européenne, mais personne ne souhaite en sortir.
Roland Cayrol est directeur de recherche associé au CEVIPOF. il est membre du COnseil de surveillance de l'institut de sondage CSA. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Roland Cayrol
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Roland Cayrol est directeur de recherche associé au CEVIPOF. il est membre du COnseil de surveillance de l'institut de sondage CSA. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La relation des Français à l'Union européenne est marquée par les paradoxes. Les Français sont pessimistes sur l’avenir de la construction européenne, mais ils sont parmi les plus gros soutiens de l’UE. Ils s’inquiètent de la disparition de leur modèle social et de leur art de vivre du fait de l’Union européenne, mais personne ne souhaite en sortir.

Atlantico : Comment les Français se classent-ils par rapport à leurs voisins européens dans la confiance qu’ils accordent à l’Union européenne ? Sont-ils parmi les plus pessimistes ? Que reprochent-ils à l’Union européenne ?

Roland Cayrol : Des années 1960 aux années 1980-1990, la population française était très majoritairement pour l'Union européenne. Depuis quelques années, si on oblige à répondre "pour ou contre l'Union européenne" on obtient des résultats de l'ordre de 2/3 favorables et 1/3 contre, comme nos voisins immédiats (Espagne, Allemagne, et même les pays scandinaves), alors que les pays de l'Est affichent plus de doutes.

Mais quand on travaille plus en profondeur, on voit que c'est plus complexe. Chaque Français est traversé par des « pulsions pour » et des « pulsions contre » l'Europe. Si on leur demande à quel niveau il faut régler les problèmes (chômage, environnement, fiscalité), ils répondent le plus souvent : l’Europe. Cependant, ils répondent aussi que deux choses les inquiètent. Premièrement, que devient notre modèle social, que les Français tiennent à tort ou à raison pour le meilleur du monde ?. Deuxièmement, que devient l'art de vivre à la française ? En France, il fait bon vivre et on ne voudrait pas que des technocrates viennent interférer. Un troisième point, moins important que les précédents mais qui compte quand même, est une interrogation sur la nature politique de l'Union européenne : est-ce une démocratie ? On ne connait pas ses représentants et on a le souvenir de la ratification sous le mandat de Nicolas Sarkozy du traité rejeté en 2005 par référendum.

A LIRE AUSSI : Après le Brexit, la Frantie (ou la sortance…?) : le sondage qui révèle comment les Français sont devenus les champions d’Europe de l’euroscepticisme

Age, niveau d'éducation, localisation sur le territoire (ville - banlieue - campagne)... Qui sont ceux qui croient au projet européen en France ? Et qui sont ceux qui n'y croient pas ?

Depuis le début de la construction européenne, c'est la France urbaine et éduquée qui a très massivement soutenu le projet européen. Il n'y a pas vraiment de différence selon le genre : les hommes et les femmes votent à peu près pareil. Les régions les plus ouvertes traditionnellement à l'Europe sont l'Est et l'Ouest. Il s'agit d'une France plutôt aisée et plutôt jeune. Les jeunes, comme toujours dans l’histoire de la construction européenne, sont très favorables à l'Europe, dont ils peuvent voir les effets pratiques via Erasmus. Le score du FN chez les jeunes ne s'explique donc pas vraiment par la question européenne, sans compter que ceux du FN ne représentent pas la majorité des jeunes. Les coupures socioculturelles dont je parle n'épousent pas les fractures françaises décrites par Christophe Guilluy puisque la France périphérique de l'est par exemple est moins réticente que celle du midi.

Peut-on constater un effet post-Brexit en faveur ou au contraire en défaveur de la sortie de la France de l’Union européenne ? Dans quelles catégories de la population et chez les sympathisants de quels partis le vote pro-Frexit est-il le plus fort ?

Non, il y a eu juste après le Brexit une montée de quelques points de réserves ou d'hostilité par rapport à l'Union européenne (+7-8 points) et on est revenu à la situation que j'ai déjà décrit. Les Français sont pessimistes sur l'avenir de la construction européenne, plus que tout le monde. La montée du souverainisme, le Brexit et l'élection américaine les ont inquiétés. Mais il ne faut pas oublier que les Français sont plus pessimistes que tout le monde sur tous les sujets ! Un sondage avait montré qu'ils l'étaient plus encore que les Afghans.

Chez les sympathisants d'aucun parti, on ne trouve un soutien massif pour un Frexit, même au FN ! C'est bien sûr dans ce parti qu'il y a l'hostilité la plus forte (elle monte jusqu'à 40%) mais l'ensemble des sympathisants FN n'est pas en ligne avec la tête du front, loin de là ! Ils ne veulent pas majoritairement sortir de l'Union européenne et de l'euro. Par contre, mais ce n'est pas que chez ces sympathisants, l'idée d'un référendum séduit. Ceci est valable pour n'importe quel sujet, pas seulement celui de l’appartenance à l’Union européenne. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

04.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

07.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Alain Proviste
- 19/01/2017 - 09:30
"En France, il fait bon vivre"
La phrase qui tendrait à invalider tout le reste (pas intégralement faux du reste). Dans quel milieu évolue Roland Cayrol pour sortir ça ?
pg29
- 18/01/2017 - 18:08
Affirmation : aucun parti politique n'est pour le Frexit ?
Je tiens à signaler aux lecteurs de ce texte que l'affirmation "Chez les sympathisants d'aucun parti, on ne trouve un soutien massif pour un Frexit" est totalement fausse. Il existe un parti nommé UPR qui a pour objectif essentiel la sortie de la France de l'U.E. par l'article 50. Ce parti comporte 15000 adhérents (cotisation payante), il a le site web des partis politiques français le plus consulté (selon Alexa ranking), ce qui le place au 5 ou 6ème rang des partis politiques français. Certes il subit un blacklisting total des médias de masse (cet article en est une nouvelle fois la preuve). 100% des adhérents de ce parti sont pour la sortie de la France de l'U.E. par la mise en oeuvre de l'article 50 puisque c'est là l'objectif principal de ce partti. Avec ce parti il n'y aura pas besoin de référendum.
vangog
- 18/01/2017 - 10:30
Inviter un très vieux trotskyste comme Cayrol
pour évoquer l'actuel élan anti-mondialisation de tous les continents ne fournira aucune information intéressante, excepté la répétition de la doxa gauchiste universaliste et dilutionniste. Si cet "observateur" s'était déplacé auprès des Français et des sympathisants FN, plutôt que régurgiter les sondages orientés si pouvoir, il comprendrait qu'une très grande majorité d'entre eux souhaitent exactement la même chose que les anglais: sortir de Schengen, des injonctions de la CEDH, de la mauvaise gouvernance europeistes, du lobbyisme bancaire, de la soumission à l'OTAN, de l'immigrationnisme imposé, de la dictature des droidelhommistes bêtifiants...mais, rester dans le marché unique, en y intégrant un protectionnisme intelligent. Voilà ce qu'est en train de conquérir la GB, et ce que réclamera la France, après la victoire de Marine Le Pen!