En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

04.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

07.

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 9 heures 52 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 10 heures 30 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 13 heures 13 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 14 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 15 heures 14 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 17 heures 59 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 18 heures 10 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 18 heures 31 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 19 heures 10 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 19 heures 17 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 10 heures 12 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 12 heures 14 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 13 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 15 heures 8 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 17 heures 52 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 18 heures 7 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 18 heures 22 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 19 heures 13 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 19 heures 17 min
© Reuters
© Reuters
Info Atlantico

Sondage exclusif, la bascule : Manuel Valls repasse en tête de la course avec 26% des souhaits de victoire chez les Français certains d'aller voter à la primaire

Publié le 20 janvier 2017
Le résultat de ce sondage n'empêche pas le fait que Benoit Hamon confirme qu'il réalise la meilleure campagne de cette Primaire de la Belle Alliance Populaire.
Jean-Daniel Lévy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le résultat de ce sondage n'empêche pas le fait que Benoit Hamon confirme qu'il réalise la meilleure campagne de cette Primaire de la Belle Alliance Populaire.

 

Cliquez pour agrandir

Atlantico : 26% des Français qui ont l'intention de se déplacer à la primaire expriment le souhait de voir gagner Manuel Valls. Comment l'analysez-vous, alors que dans la précédente enquête à l'issue du premier débat montrait une dynamique favorable à Benoît Hamon ?

Jean-Daniel Lévy : Auprès des Français interrogés affirmant souhaiter participer à la Primaire, Manuel Valls obtient effectivement 26% des souhaits de victoire, contre 24% pour Benoit Hamon et 22% Arnaud Montebourg. Auprès de l'ensemble des Français et après ce deuxième débat,18% des Français interrogés affirment souhaiter la victoire d'Arnaud Montebourg à cette Primaire (+2 points), alors qu'ils sont 16% à souhaiter celle de Manuel Valls (-1 point) et 15% celle de Benoit Hamon (+3 points). Notons qu'auprès des sympathisants du PS, Manuel Valls obtient 35% de souhaits de victoire, loin devant Benoît Hamon (24%), alors qu'Arnaud Montebourg n'obtient que 16%.

Les échantillons demeurent faibles, il faut analyser ces chiffres avec prudence.  D'autre part, les écarts sont réduits. Cette petite différence entre l'appréciation du souhait de victoire (en faveur de l'ancien Premier ministre) et le jugement sur les différentes personnalités (où c'est Benoît Hamon qui est en tête), peut s'expliquer par le fait que les électeurs de gauche apprécient davantage la capacité à gouverner, à mener une politique une fois au pouvoir, critère qui avantage nettement Manuel Valls. Benoît Hamon apparaît donc moins apte à assumer cette responsabilité.  Aujourd'hui, aux yeux des électeurs qui vont se déplacer pour aller voter, repose donc la capacité à pouvoir gouverner le pays par les différents candidats et les électeurs ne pensent pas que Benoit Hamon soit capable de le faire. La stature de Manuel Valls comme ancien premier Ministre rassure ces électeurs. 

Par ailleurs et à une échelle plus large, s'agissant de l'ensemble des Français, Manuel Valls apparaît, comme à l'issue du premier débat en tête des pronostics de victoire à la primaire (39% des Français) contre 28% celle d'Arnaud Montebourg (-1 point) et 18% celle de Benoit Hamon (+4 points). Les sympathisants du PS sont plus nombreux que le moyenne à pronostiquer la victoire de Manuel Valls (57%). 

*

Après le premier débat, c'était Benoit Hamon qui avait le plus convaincu les sympathisants de gauche (socialiste et non-socialiste). Qu'en est-il aujourd'hui de l'adhésion qu'il peu susciter ? 

Benoit Hamon est malgré tout parvenu à convaincre 25% des Français ayant au moins entendu parler du débat (+2 points par rapport au premeir débat), une proportion identique à celle d'Arnaud Montebourg (25%, +3 pts). Manuel Valls convainc quant à lui 19% des Français ayant été exposés au débat, soit 2 points de moins que lors du permier débat. Vincent Peillon, a moins convaincu (11%, -2 points), que lors du premier débat, devant François de Rugy (10%, stable), Sylvia Pinel (8%, -1 point) et Jean-Luc Bennahmias (7%, -1 point). D'un point de vue partisan, Benoit Hamon apparait toujours comme ayant donc convaincu le plus les sympathisants de gauche (49%), à la fois ceux du PS (48%) et ceux de la gauche non socialiste (51​%). Son niveau de conviction est proche de celui de Manuel Valls auprès des symapthisants socialistes (47%). 

Quid d'Arnaud Montebourg ?

Arnaud Montebourg a réussi à progresser, mais en parallèle, on a pu voir qu'au sein des sympathisants de gauche et au sein des sympathisants socialistes que Benoit Hamon s'en sortait plutôt bien et progressait. Il y a un regard extérieur qui est plutôt bon pour Arnaud Montebourg et un regard auprès du cœur des sympathisants de gauche qui est également bon pour Benoit Hamon. Aujourd'hui, il y a une confirmation de cette tendance, mais on est dans le cadre d'un premier tour qui est plutôt favorable à Benoit Hamon sans qu'il ne recueille la majorité de la part des électeurs. C'est bien dans le cadre de ce premier tour de cette Primaire que cette dynamique se confirme pour Benoit Hamon. 

Qu'en est-il des thèmes abordés par les différents candidats, quels enseignements peut-on tirer de ce sondage ?

Invités à restituer de manière spontanée les propositions et interventions qu'ils auraient retenues de chacun des candidats, la plupart des Français ayant au moins entendu parler du débat en identifient peu, comme suite au premier débat, à l'exception notable du "revenu universel", qui est  toujours largement attribué à Benoit Hamon ou sa proposition de légalisation de canabis. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 18/01/2017 - 10:24
Valls est-il une tête à claques ???
Après la farine, les baffes !... Manu, t'as pas encore essayé les châtaignes ni les marrons mais au rythme où t'es parti, cela ne devrait pas tarder !... et ton service d'ordre s'est révélé être aussi efficace que ta politique, c'est à dire "nul à chier" !... Belle démonstration d'incompétence mais ce n'était pas la peine d'en rajouter, de ce coté là, tu n'as plus rien à prouver !...
zouk
- 17/01/2017 - 16:26
Valls à 26%
Aucune importance, il n'aura pas une chance
Vincennes
- 17/01/2017 - 15:17
A nous de faire comme les 320.000 bons soldats PS "aux ordres"
envoyés en commando pour voter Juppé et ainsi "sortir" Sarko afin qu'il ne soit pas au second tour !!!! qu'ils ARRETENT de nous manipuler tous ces sondeurs, ce service public inféodé au PS mais payé par nous deux et ce "petit" Pdt à la tête de ce joli petit monde qui fera TOUT pour ne pas perdre sa TES CHERE NICHE FISCALE