En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 3 heures 7 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 4 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 7 heures 20 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 9 heures 19 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 10 heures 42 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 11 heures 6 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 11 heures 6 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 11 heures 20 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 11 heures 35 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 21 heures 8 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 4 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 7 heures 7 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 8 heures 54 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 10 heures 11 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 10 heures 58 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 11 heures 6 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 11 heures 6 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 11 heures 31 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 11 heures 40 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 21 heures 22 min
© Reuters
© Reuters
Dada à Davos

Forum de Davos : face à la menace Trump, la Chine se déplace pour la première fois au grand rendez-vous économique jusque-là chasse gardée de l’Amérique

Publié le 16 janvier 2017
La vraie star du forum de Davos cette année, contrairement aux idées reçues, ne sera pas Donald Trump mais bien Xi Jinping. Le président de la République populaire de Chine participera pour la première fois à ce rassemblement bien capitaliste et focalisera l'attention.
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La vraie star du forum de Davos cette année, contrairement aux idées reçues, ne sera pas Donald Trump mais bien Xi Jinping. Le président de la République populaire de Chine participera pour la première fois à ce rassemblement bien capitaliste et focalisera l'attention.

À Davos cette année, tout le monde pensera bien sûr à Donald Trump, si proche de son intronisation le 20 janvier. Et tout le monde écoutera avec la plus grande attention ce que va dire le président chinois, Xi Jinping. Il vient en effet pour la première fois à cette manifestation typiquement capitaliste, et parlera à l’ouverture du Forum.

On s'en doute, le choix de la diplomatie chinoise de participer à Davos ne doit rien au hasard. Et le thème que va traiter le président chinois n’est pas lié au hasard non plus, puisque Davos va s’occuper du « leadership réactif et responsable ». Le Président chinois ne sera pas seul, puisque plusieurs réunions vont parler de la Chine et que nombre d’importants entrepreneurs chinois seront présents (Jack Ma, Alibaba notamment, qui a rencontré Donald Trump et lui a promis – c’est la coutume avec lui - des emplois).

Le thème « leadership réactif et responsable » est bien dans l’esprit de Davos. Il s'agit d'être réactif, bien sûr, mais sans jamais oublier d'être responsable, autrement dit d’inscrire autant que possible ses choix dans une vision à long terme. Il s’agit donc de pratiques et de codes de bonne conduite, parfois de règles, pour obtenir autant que possible une croissance mondiale harmonieuse, écologique et inclusive – bref durable. C’est bien pourquoi Davos est toujours inquiet des ruptures technologiques bien sûr, mais aussi et surtout démographiques, sociales et politiques. Les responsables y préfèrent la solution lente et coopérative des problèmes, et n’ont donc vu venir ni le Brexit, ni Donald Trump – au contraire même.

C’est bien pourquoi aussi la position de la Chine est aujourd’hui décisive, non seulement parce qu’elle est en train de changer en termes économiques, mais aussi géostratégiques. En termes économiques, après des années de croissance par l'exportation qui ont permis son émergence (merci l’OMC !), elle veut réorienter sa production vers la satisfaction de la demande interne. Ayant moins besoin de croissance externe, entre autres parce que l’économie mondiale ralentit, elle attend qu'on lui reconnaisse le statut d' « économie de marché ». 15 ans après être entrée à l'OMC avec le statut d’ « économie en transition » (autrement dit de « non économie de marché »). C’était la condition pour être admise : elle a donc accepté le risque que les autres membres puissent l’accuser de dumping. On l’a vu pour l’acier.

Mais ce statut d’ « économie en transition », accordé pour une durée de 15 ans, s’est arrêté le… 11 décembre 2016. La Chine attend donc que l'OMC reconnaisse son statut d'économie de marché, de même pour l’Union européenne. Ceci va évidemment poser des problèmes de redéfinition du dumping, sachant que la Chine a rempli ses promesses d'alors, s'engage à s'ouvrir davantage et veut procéder à plus de réformes économiques. Le dossier est donc plus encore politique qu’économique. D’où le voyage à Davos.

Quand on pense, en même temps, que le futur président Trump a décidé d'axer sa politique contre « le dumping économique chinois », plus contre « la manipulation du Yuan », plus contre la présence de la Chine dans des îlots qu’elle vient d’équiper, tous les Davossiens vont écouter le président chinois. Il s’agit de savoir, pour lui, ce qu’il en est d’être « réactif » et d’être « responsable », à la fois.

La Chine a une stratégie à très long terme, comme on l’a vu avec sa longue politique de croissance par l’extérieur. Aujourd’hui, elle ne veut plus être politiquement et militairement low profile. Elle entend d’abord sécuriser « sa » région, ce qui implique que la mer de Chine sera la source de tensions avec les Etats-Unis et le Japon (au moins). Elle entend ensuite piloter les pays émergents, notamment à partir des BRICS. N’oublions pas, dans ce domaine, la politique d'alliance de la Chine avec l'Afrique, notamment pour disposer de matières premières et de terres agricoles. Dans ces domaines, on sait que la Chine est critiquée comme pratiquant l’accaparement des terres et menant des politiques non écologiques, notamment en matière de terres rares, indispensables pour trouver les métaux de la nouvelle économie. Mais elle entend aider à construire des voies ferrées qui traversent le continent africain et vient de signer la Cop 21. Que du hasard !  Elle veut en même temps développer des réseaux de transport par train et par mer, depuis la Chine pour arriver en Allemagne.

On comprend que toute la question chinoise sera de présenter cette stratégie en montrant qu'elle suit désormais des objectifs de croissance durable, respectueuse de l’environnement et pacifique. Par la voix de son Président, la Chine dira qu'elle sera réactive, mais avec discernement. Ce ne sera pas forcément la réponse du tac au tac (du tweet au tac !), parce qu'elle a plusieurs façons de répondre et de réagir, preuves de sa patience.

La Chine à Davos, c’est la Chine qui veut, en plus, réduire le risque Trump, histoire qu’on lui permette de continuer et qu’on ne lui parle plus du reste. Merci Davos !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

04.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 17/01/2017 - 13:12
Réformer l'Europe
http://vision-macron.fr/ Votez Emmanuel Macron! Le seul qui veut vraiment réformer l'UE. L'Europe a besoin d'une capacité de réaction plus rapide et plus efficace pour se protéger des dumpings.
Il est bien connu que les loups en meute ont de meilleures chances de survie que les loups solitaires.
Citoyen Ordinaire
- 16/01/2017 - 18:53
Les complotistes sont toujours la !
Ca existe encore DAVOS ?
Ce rassemblement de complotistes...
vangog
- 16/01/2017 - 09:17
Parler d'écologie et de responsabilité....
n'est pas très sérieux, surtout dans la bouche d'un Président XI Jingping qui a profité à plein de l'ecolo-demagogie occidentale pour rafler la mise et industrielle et stimuler la production de ses centrales à charbon...le résultat, en matière de pollution, est exactement inverse à celui qui aurait été obtenu si les occidentaux ne s'étaient pas soumis aux diktats des khmers verts-caca-d'oie et avaient privilégié leur indépendance énergétique nucléaire...