En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Ce portable qui vous trahit

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Quelle UE maintenant que le fantasme d’une Europe à la française a définitivement volé en éclat ?

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 25 min 6 sec
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 1 heure 21 sec
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 1 heure 10 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 1 heure 35 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 17 heures 29 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 17 heures 58 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 19 heures 7 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 19 heures 36 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 20 heures 33 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 23 heures 48 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 30 min 8 sec
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 1 heure 4 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 1 heure 21 min
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 17 heures 16 min
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 17 heures 47 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 18 heures 39 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 19 heures 25 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 23 heures 38 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 23 heures 59 min
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
Le malheur des uns...

Macron potentiellement qualifié pour le second tour : pourquoi cela pourrait être une bonne nouvelle pour François Bayrou

Publié le 13 janvier 2017
Voilà qui pourrait encourager le président du MoDem. Selon un sondage "Elabe Echos radio classique", le candidat Emmanuel Macron pourrait se retrouver au second tour contre François Fillon. Si ce scénario se concrétise, François Bayrou aurait tout intérêt à se présenter à l'élection présidentielle pour essayer de "couper l'herbe sous le pied" du leader du mouvement "En Marche". Evidemment tout se négocie...
Alexis Massart  est directeur d'Espol, école européenne de sciences politiques et sociales de l'Université catholique de Lille.   
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Massart
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexis Massart  est directeur d'Espol, école européenne de sciences politiques et sociales de l'Université catholique de Lille.   
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voilà qui pourrait encourager le président du MoDem. Selon un sondage "Elabe Echos radio classique", le candidat Emmanuel Macron pourrait se retrouver au second tour contre François Fillon. Si ce scénario se concrétise, François Bayrou aurait tout intérêt à se présenter à l'élection présidentielle pour essayer de "couper l'herbe sous le pied" du leader du mouvement "En Marche". Evidemment tout se négocie...

Selon un sondage Elabe pour "Les Echos" et Radio classique, Emmanuel Macron serait qualifié pour le second tour de la présidentielle face à François Fillon si Bayrou n'est pas candidat. Si ce dernier se présente, est-ce qu'il est possible qu'il "coupe l'herbe sous le pied" d'Emmanuel Macron en représentant une sorte d' "alternative à l'alternative"?

Alexis Massart : C'est assez complexe car en fonction des enquêtes d'opinion qui ont pu être faites, une candidature Bayrou ferait perdre deux trois points à Emmanuel Macron mais il en prendrait aussi à François Fillon. Et deux ou trois points c'est peu et beaucoup en même temps. La seule chose qui importe dans le premier tour de la Présidentielle, c'est la qualification des deux premiers, les chiffres ne comptent pas. Pour preuve en 2002, on a eu un double record. A la fois le plus faible score d'un candidat –en plus sortant- au premier tour et le plus grand au deuxième tour.  Aujourd'hui, la situation est serrée et deux trois points cela peut faire la différence. Même contre Fillon.

 Le calcul politique derrière qui consisterait à dire qu'en se présentant, François Bayrou pourrait prendre des voix à Emmanuel Macron pour favoriser un second tour Fillon-Le Pen, voilà l'idée qu'il y a derrière.  Cela a du sens, la procédure est machiavélique mais résolument classique. Pour autant, je ne suis pas convaincu à ce stade que cela se passe de cette manière.  Nous sommes encore tôt dans la campagne et tant que le candidat socialiste ne sera pas connu, les choses vont être en "stand-by". S'il se confirme que Manuel Valls sorte gagnant, ce serait plus compliqué pour Macron et même pour Bayrou. Par contre si on a un Mélenchon ou un Hamon, qui ne représente pas la gauche du PS, qui émergerait du résultat de la Primaire, cela rebattrait les cartes. Les électeurs de Valls pourraient aller vers Macron ou Bayrou mais c'est difficile à anticiper de manière certaine.

Dans cette optique, est-ce que François Fillon aurait tout intérêt à soutenir une candidature de Bayrou pour assurer ses arrières?

Avant toute chose, il faut se méfier. Il y a une volatilité électorale qui est de plus en plus forte alors on ne peut pas répondre de manière certaine. Les éléments centraux de la négociation de Bayrou dans sa possible présentation, c'est d'abord l'assouplissement du discours et du programme de François Fillon. Il faut quand même donner du fond à un rapprochement, cela ne peut pas apparaître comme un simple calcul politicien puisque les ficelles sont trop grosses  et que l'on a un électorat qui, me semble-t-il, est de plus en plus vigilent sur ces questions. Pour le moment cet assouplissement n'est pas la tendance. C'est à suivre tout comme l'évolution des sondages. Le deuxième élément de négociation pour Bayrou c'est le fait d'obtenir un certain nombre de circonscriptions pour le MoDem et pas uniquement pour lui. Les négociations peuvent aussi se faire pour son fief de Pau. Le fait d'être maire sortant implique qu'il aura moins besoin de soutien, d'efforts pour une réélection. Puis François Bayrou est aussi une des personnalités les plus connue de l'électorat.  Sa réputation n'est plus à faire mais elle peut varier en fonction des résultats du premier tour. Il est évident qu'il n'atteindra pas les 18 % qu'il a obtenu à une époque, est-ce qu'il va prendre le risque de sortir à un faible score… A voir. Enfin, du point de vue de François Fillon, il y a quand même peu de chances de le voir soutenir ouvertement une candidature de François Bayrou. Mais une neutralité amicale, pourquoi pas.

Manuel Valls est lui beaucoup moins en situation d'aider Bayrou, par contre un soutien du Parti socialiste pour ce candidat pourrait être un moyen de contrer Emmanuel Macron pour sauver le parti?

C'est peu probable. Ou alors cela signe effectivement la mort du PS. Ce qui est en train de se jouer dans cette  c'est plus l'après présidentielle que la présidentielle elle-même. Malgré ce que disent les candidats ils ont intégré le fait que sortir vainqueur risque d'être très difficile. Eux sont engagés dans la primaire, ils ont pris un engagement c'est de soutenir le vainqueur. Il peut y avoir des fuite dans leur entourage mais qui iraient plutôt du côté de Mélenchon. Par contre si Mélenchon sort gagnant de la primaire, il n'est pas dit que des proches de Valls n'aillent pas voir du côté de Bayrou ou Macron. On voit bien qu'il y a quelques "classiques" du PS qui soutiennent Macron. Ségolène Royal en dit du bien dès qu'elle en a l'occasion, c'est signe d'un flottement qui va durer jusqu'à la fin de la primaire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Ce portable qui vous trahit

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

05.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

06.

Quelle UE maintenant que le fantasme d’une Europe à la française a définitivement volé en éclat ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jc0206
- 07/01/2017 - 21:49
Coluche disait .....
"Quand on ne sait rien on ferme sa ..... " Et là visiblement l'auteur ne sait pas grand chose. Oser une prévision avec autant d'inconnues c'est très fort.
cloette
- 07/01/2017 - 12:18
Deplacements
Dernier meeting à Nevers ( grosse allusion à Mitterrand ) , 1er déplacement pour un salut â Jeanne d'Arc , puis au Puy du fou et photo avec De Villiers, on attend d'autres lieux explicites..... Tout est tellement spontané et émouvant chez cet homme ! Voir son petit clip pour sa "mise en marche " mis sur YouTube !
J'accuse
- 07/01/2017 - 11:43
Qui osera ignorer les sondages ?
Malgré les ratages quasi-systématiques des sondages, on continue à tout fonder sur eux dans les articles politiques. Les politiciens et les journalistes seraient perdus sans ces boules de cristal, alors ils continuent à faire comme s'ils reflétaient la réalité. Le sondage est le déambulateur et les lunettes déformantes d'un journalisme infirme, boiteux et malvoyant, incapable d'analyser les aspirations populaires -qui sont les seuls vrais enjeux- sans cette prothèse. Est-ce cela que l'on apprend dans les écoles de journalisme: la dépendance à un outil défectueux ?