En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment les Émirats arabes unis sont devenus curieusement le partenaire économique et commercial incontournable de Damas

02.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

05.

Non, Mélenchon n'en veut pas qu'aux Juifs : il ne supporte pas non plus les "blonds aux yeux bleus" !

06.

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

07.

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

05.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les records de l'histoire" de Stéphane Bern : récréation idéale pour l'été, pour parcourir l'histoire en s'amusant

il y a 4 heures 49 min
pépite vidéo > Politique
Emotion à Matignon
Retrouvez l'intégralité de la passation de pouvoir entre Edouard Philippe et Jean Castex
il y a 7 heures 59 min
pépites > Justice
Plaintes
Covid-19 : une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran
il y a 9 heures 1 min
décryptage > Politique
Nouveau chemin cherche destination

Jean Castex Premier ministre : une nomination très habile... Mais l’habileté peut-elle suffire ?

il y a 11 heures 15 min
décryptage > Environnement
"Vague verte"

Tous écolos… ou soumis à lavage de cerveau intensif ?

il y a 13 heures 46 min
pépites > Politique
"Monsieur déconfinement"
Remaniement : Jean Castex est le nouveau Premier ministre et remplace Edouard Philippe à Matignon
il y a 14 heures 48 min
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 16 heures 4 min
décryptage > Santé
Berzosertib

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

il y a 17 heures 19 min
pépites > Politique
Nouvelle étape
Remaniement : le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne
il y a 18 heures 1 min
décryptage > International
Président à vie ?

Ce que s'est vraiment offert Vladimir Poutine avec son référendum et ses 16 années de pouvoir supplémentaires

il y a 18 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 5 heures 3 min
pépites > Politique
Equipe renforcée
Mairie de Paris : Anne Hidalgo décide de s’entourer d’une équipe de 37 adjoints
il y a 8 heures 25 min
pépites > Politique
Premier ministre
Jean Castex "mesure l'immensité de la tâche" qui l'attend à Matignon
il y a 10 heures 23 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la lumière anime les heures et quand le bleu se veut marine : c’est l’actualité estivale des montres
il y a 12 heures 34 min
décryptage > Science
Sondage

93% des Français gardent leur confiance pour les scientifiques après le Coronavirus

il y a 14 heures 26 min
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 15 heures 44 min
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 16 heures 25 min
décryptage > Société
Névrose de la culpabilité

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

il y a 17 heures 37 min
décryptage > Politique
Remaniement

Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?)

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Environnement
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

il y a 18 heures 44 min
© Reuters
© Reuters
Mascarade

Hausse de la criminalité : les maquillages statistiques du ministère de l’Intérieur remontent à la surface

Publié le 06 janvier 2017
C'était une entourloupe parmi d'autres. Mais cette fois-ci, la pilule n'est pas passée. Et l'affaire prouve la sécurité au quotidien des Français est délaissée au profit de la lutte antiterroriste. Et que la France est au pillage.
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C'était une entourloupe parmi d'autres. Mais cette fois-ci, la pilule n'est pas passée. Et l'affaire prouve la sécurité au quotidien des Français est délaissée au profit de la lutte antiterroriste. Et que la France est au pillage.

C'était une entourloupe parmi d'autres. Elle portait sur le nombre de véhicules incendiés en France au nouvel an. Le nouveau ministre de l'Intérieur avait fourni des chiffres restrictifs visant à cacher que, pour 2016, ces incendies augmentaient que près de 20%.

La routine.

Eh bien non - cette fois-ci, la pilule n'est pas passée - n'est pas Monsieur Cazeneuve qui veut. Car pour mater les médias, ce dernier employait deux agressives dames, disputant le journaliste d'information s'écartant de la ligne du Parti - quand ce n'était pas du pur et simple chantage. Tel média fait le malin ? On lui coupe le robinet. Plus d'info. Le chroniqueur Thomas Guénolé doit s'en souvenir, viré qu'il fut de RMC sous la menace d'un "boycott punitif" de l'Intérieur - pour avoir critiqué la gestion par l'Intérieur des attaques du 13 novembre 2015. Monsieur Cazeneuve exfiltré vers Matignon, le réel criminel a donc paru au grand jour - réel qu'Atlantico et l'auteur énoncent sans relâche depuis un an - un peu seuls, à vrai dire, jusqu'à présent.

Ce réel, le voici : depuis les premiers attentats visant la France début 2015, la sécurité au quotidien des Français est délaissée au profit de la lutte antiterroriste et depuis lors, la France est au pillage.

Les vols à main armée, d'abord - dont l'Intérieur prétend sans rire qu'ils diminuent. Or ce qui vient du du terrain démontre que là encore, tricherie il y a, la France métropolitaine subissant en 2016 un tsunami de braquages de proximité. Pour le prouver, le criminologue usera ici de ses propres données et sources, sans aller mendier de l'info au ministre de l'Intérieur, pour la recopier ensuite docilement.

Ne prenons ici que décembre 2016, mois durant lequel ont été braqués : des salles des ventes, des restaurants, des clubs de foot, des sociétés de transport, des épiceries, des convoyeurs de fonds, des fast-food, des boucheries, des bureaux de poste, des magasins de sport, des casinos, des camions de livraison, des fleuristes, des tabacs, des supermarchés, des vétérinaires, des pharmacies, des boutiques de téléphonie, des boulangeries, des solderies, des autobus, des stations services, des hôtels et des agences de voyage.

Braquages souvent violents, avec parfois des prises d'otages. Les braqueurs ? des rodeurs, des toxicomanes, des racailles, des SDF - nombre de mineurs désormais - impunité oblige. Ce qu'on appelait jadis "la lie de la société", pour qui le braquage de proximité est devenu une sorte de RSA. Parmi des centaines de cas, notons cette boulangerie d'Avignon, récemment "ciblée par des braqueurs pour la cinquième fois".

Cela, tout le monde le constate - sauf le ministre de l'Intérieur : Ouest-France, 28/12/2016 "Braquages à répétition dans la région angevine" - L'Union, 28/12/16 "Château-Thierry : deux braquages en huit jours dans un tabac " - FR3 Rhône-Alpes - 27/12/16 - "Braquages en série dans la Loire" - Le Dauphiné - 19/12/16 "Série de braquages et de coups de feu dans la région grenobloise" - La Marne - 14/12/16 "Trois commerces braqués en un week-end" - Le Parisien - 5/12/16 "Montreuil : deux commerces braqués en une heure" - La Voix du Nord - 3/12/16 "Le Carrefour-Contact de Loon-plage : 2e braquage en trois semaines". Le Parisien - 2/12/16 "Clayes-Souilly : Cash Converters braqué pour la troisième fois cette année". Et ainsi de suite.

Passons à la catégorie - en forte croissance - des braquages à domicile. Près de Chamonix et de Dunkerque, à Palaiseau, à Saint-Germain-en Laye ; bien sûr en Seine Saint-Denis, des particuliers, des gens âgés, une famille chinoise (encore !), un prêtre, des restaurateurs sont ligotés, molestés, torturés parfois par des voyous, puis dépouillés.

Autre activité criminelle en hausse : les vols par ruse, ou à la "fausse qualité", de faux policiers ou agents de services (eau, électricité, etc.) pillant ou escroquant des personnes âgées, fragiles ou naïves.

Place au Grand-Guignol méridional. A Marseille en décembre, un voyou est retrouvé "carbonisé et tué par arme à feu". Peu auparavant un autre (19 ans) est "criblé de balles". Dans les Bouches-du- Rhône, de 2015 à 2016, + 75% d'homicides entre truands. Le Var fait mieux encore : là, le truand est retrouvé "découpé en morceaux et carbonisé". Dans le reste de la France (Hauts-de-Seine, Drôme...) deux fous homicides issus d'Afrique ou d'Asie centrale décapitent, poignardent et tuent à coup de pierres (5 morts).

Les brigands de grand chemin ne chôment pas. Dans le Nord de la France, promeneurs et automobilistes sont volés et molestés par de jeunes nomades "d'origine roumaine". A Créteil, une bande de huit voyous dépouille en pleine rue des passants de leur argent et de leurs portables.

Les campagnes sont-elles plus sûres ? Non - en Picardie, en Auvergne les fermes sont au pillage : oies, chapons, porcelets, canards sont volés par dizaines. Au Havre, un mareyeur se fait rafler 2 000 homards.

Face à ce triste spectacle - et à la propagande de l'Intérieur, qui raconte que tout va bien - peut-on au moins recourir à la religion ? Pas vraiment : à Nantes, les voitures de fidèles sont pillées durant la messe de Noël. Dans des cimetières des Bouches-du Rhône, tombes et chapelles sont pillées. Le 13 décembre, La Dépêche s'alarme de "vols répétitifs dans les cimetières bordelais" (marbres, grilles croix de métal, etc.).

Enfin, le sort désolant les touristes : de l'aéroport Charles De Gaulle à Paris, l'autoroute AI est livrée à des "voleurs à la portière" et à Paris même, une touriste du Qatar (encore !) se fait dépouiller de son sac (préjudice, 200 000 euros).

Pendant ce temps, le gouvernement clame une "baisse de la petite délinquance" - qui n'existe que dans les médias Niel-Drahi, à sa botte.

 (Comme d'usage, toutes nos sources et références sont disponibles sur demande)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Citoyen Ordinaire
- 10/01/2017 - 10:52
Pauvre France
Est-ce que cette politique n'est pas voulue pour que nous vivions dans la peur ?
Et nous serons ainsi prêts à tout accepter dans les privatisations de nos libertés ?
Voir ce qui se passe dangereusement aux Etats-Unis...et leurs lois liberticides.
Anguerrand
- 06/01/2017 - 14:53
Un autre moyen de diminuer le nombre de voitures brûlées
Le joufflu qui a pris la place de Cazeneuve triche déjà. En effet pour diminuer le nombre de voiture brûlées en fin d'année, Il ne compte plus que la voiture qui a été directement brûlée, plus celles qui ont brûlées à côté. Alors il annonce fièrement une amélioration par rapport à l'an dernier. Si ça se trouve il y a eu une hausse conséquente, mais voilà, on est à La veilles d'élections. Les socialistes ne savent plus quoi inventer pour tricher.
assougoudrel
- 06/01/2017 - 05:53
Hé! Atlantico!
Il y a quelqu'un chez vous qui s'amuse à effacer mes commentaires qui ne sont pas plus virulents que d'autres. Je me souviens d'un dénommé "Arvensis" (il vous fait peur?) qui avait écrit qu'il me collerait à la culotte, car mes propos sont terrible. Je commence à en avoir plein le "tchu". Vous me désabonner et on en reste là.