En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Handout / US Drug Enforcement Administration / AFP
Toujours plus ? Toujours mieux ?
Alerte dopage pour tous : 2017, l’année où les produits utilisés par les athlètes pourraient conquérir le grand public
Publié le 04 janvier 2017
La consommation de drogues vendues sous forme de médicaments sur internet nous permet d'améliorer nos performances professionnelles, sexuelles ou créatives. Ce recours est connu, notamment depuis les scandales de l'affaire Lance Armstrong ou celui des athlètes russes, mais cette pratique s'est désormais généralisée.
Sauveur Boukris est médecin enseignant à l'université Diderot (Paris VII). Il est l'auteur de nombreux livres médicaux dont Ces médicaments qui nous rendent malades (Le Cherche Midi, 2009). Chroniqueur médical, il participe à différentes...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sauveur Boukris
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sauveur Boukris est médecin enseignant à l'université Diderot (Paris VII). Il est l'auteur de nombreux livres médicaux dont Ces médicaments qui nous rendent malades (Le Cherche Midi, 2009). Chroniqueur médical, il participe à différentes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La consommation de drogues vendues sous forme de médicaments sur internet nous permet d'améliorer nos performances professionnelles, sexuelles ou créatives. Ce recours est connu, notamment depuis les scandales de l'affaire Lance Armstrong ou celui des athlètes russes, mais cette pratique s'est désormais généralisée.

Atlantico : Nous vivons dans une société où la performance est au centre de nos activités. Que ce soit au travail, dans les loisirs ou en privé, nous voulons être les meilleurs, les plus forts, plus endurants. Des drogues et produits de synthèse vendus sur internet sont de plus en plus faciles à trouver et nous donnent un coup de boost. Quels sont ces produits que les gens trouvent sur internet pour améliorer leur physique et leur mental ? Pouvez-vous nous les décrire ? Quels sont leurs effets sur le corps ? 

Sauveur Boukris : La toxicité de ces produits est allée crescendo au cours de ces dernières années. A partir de 1970, on parlait de produits contenant de la caféine, de la vitamine C. Ces produits étaient considérés comme des dopants. Le Guronsan était particulièrement visé parce qu'il était utilisé par les athlètes et les cyclistes pour améliorer leurs performances. Dans les années 1980, 1990, il y a eu l'arrivée des amphétamines. Ce sont des stimulants psychiques qui développent et amplifient les capacités physiques et  intellectuelles des consommateurs. Grace aux amphétamines, les sujets dorment peu, ils ont un esprit plus vif, plus réactif et font preuve de plus d'imagination. Les écrivains, les artistes et même des cadres comme les publicitaires qui avaient des missions de création utilisaient des amphétamines pour doper leur créativité. Ils prenaient du Maxiton, une amphétamine qui pouvait se vendre en pharmacie ou sous le manteau. De nos jours, les gens utilisent des produits qui se vendent sur internet pour améliorer leurs performances physiques, sexuelles et intellectuelles. 

Ce qu'il faut savoir, c'est que ce phénomène n'est pas nouveau. Sans doute que dans les années 1970, les drogues touchaient une petite partie de la population. Désormais, cette dernière s'est agrandie au cours des décennies pour être utilisés chez les étudiants, les cadres, des artistes, des gens plus jeunes qui ont besoin de développer leurs capacités pour être les plus performants. Les traders et les employés des milieux financiers s'y sont mis. Ils dorment peu, sont accrocs à la performance, à la réussite. Ils développent une addiction.

Ce qui est certain, c'est que ce n'est pas en 2017 que l'on découvre ce phénomène. Il existe depuis trente ou quarante ans. Il va être crescendo avec le fait qu'internet facilite leur accès à une plus grande frange de la population. Avec ces produits, le sujet en veut toujours plus. Il rentre dans un cercle vicieux. 

 

Ces drogues et médicaments sont sensés apporter une amélioration de la forme physique et intellectuelle, quels sont les risques pour la santé ?

Ils sont nombreux. Comme tous les toxiques, le corps s'accoutume. Pour obtenir le même effet, un utilisateur va augmenter les doses. Cette hausse des doses va entraîner de la dépendance. Sans les drogues, l'impression se développe que le cerveau se ramollit, que la personne devient moins performante. C'est le propre de tous les toxiques, l'accoutumance et la dépendance. 

Le deuxième danger est d'ordre psychiatrique cette fois. Ce sentiment de surpuissance que donne les drogues fait adopter un comportement aberrant. Se sentent surpuissant, les gens se sentent invulnérables. Dans les cas les plus extrêmes, on peut voir les gens sauter de leur toit ou de leurs balcons parce qu'ils pensent qu'ils peuvent voler. Ces produits ont un impact direct sur le cerveau des sujets qui en prennent. Ces comportements sont dangereux pour les autres. Certaines personnes n'hésitent pas à rouler à 180km/h parce qu'ils n'ont plus la conscience du danger. Les effets psychiques mènent au délire. L'état de manque augmente dès lors qu'un sujet ne prend plus sa dose. Il ne se sent pas bien et la consommation devient obligatoire. Tous les moyens sont bons pour obtenir sa dose. 

Quel est l'impact de ces comprimés à long terme sur la santé humaine ? 

De l'expérience que j'en ai, les consommateurs de ces produits, âgés de 30 à 40 ont des corps et le le cœur usé. Le corps et en création permanente d'adrénaline, il ne se repose quasiment jamais. On assiste à une usure prématurée des corps de ces personnes. Certains patients deviennent des "loques" humaines quand ils ne prennent pas leurs produits. C'est le cas pour des traders ou des gens qui ne dorment que quatre heures par nuits. Les maladies sont principalement des délires psychiques avant d'être physiques. La prise de ces drogues est souvent associée à la prise d'autres toxiques comme l'alcool afin de multiplier les effets. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
03.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
04.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
05.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
06.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
07.
Gilets jaunes : les appartements d'un casseur saisis pour rembourser ses dégradations
01.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
02.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
06.
L'OPA du néo-sultan Erdogan sur la diaspora turque de France et d’Europe via les écoles et les mosquées
01.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Gilets jaunes, six mois déjà et ces questions restées sans réponse sur les défis auxquels fait face notre démocratie
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires