En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

02.

Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

07.

Coronavirus : où l’on apprend qu’en Afrique du Sud les heures les plus sombres de l’apartheid sont revenues…

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

ça vient d'être publié
pépites > High-tech
Indicateurs utiles
Google décide de partager les données de localisation des utilisateurs comme un nouvel outil dans la lutte contre le coronavirus
il y a 2 heures 30 min
pépites > International
Aux origines du virus
Chine : des marchés d’animaux sauvages auraient réouvert
il y a 3 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chanson bretonne, L’Enfant et la Guerre, Deux contes" de J.M.G. Le Clézio : l’émotion des souvenirs d’enfance. 2 contes sensibles et subtils

il y a 5 heures 8 min
light > France
Manœuvres militaires
Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement
il y a 9 heures 7 min
Avec modération
Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique
il y a 11 heures 4 min
light > Culture
"Magie" du confinement
J.K Rowling lance un site Internet dédié à Harry Potter en cette période de confinement
il y a 12 heures 26 min
pépites > International
Bilan présidentiel
Coronavirus : Donald Trump révèle qu'il a été testé une nouvelle fois et qu’il est toujours négatif
il y a 15 heures 4 min
pépite vidéo > Politique
"Restez chez vous" pour sauver des vies
Le gouvernement a un message clair : "ne partez pas en vacances" et "respectez le confinement"
il y a 16 heures 23 min
pépites > Education
Calendrier bouleversé
Jean-Michel Blanquer révèle que les épreuves du bac 2020 et du brevet seront remplacées et validées par le contrôle continu
il y a 17 heures 15 min
décryptage > France
Face à la crise

L’incapacité bureaucratique française face au Covid-19

il y a 18 heures 14 min
pépites > Media
Contamination de l’information
Reporters sans frontières a lancé "l’Observatoire 19" de la liberté de la presse en pleine crise du coronavirus
il y a 3 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Siècle des Quatre Empereurs" de Rémi Kauffer : un formidable récit historique, une gigantesque fresque humaine et une épopée haletante

il y a 4 heures 49 min
pépites > Santé
Données des Ehpad communiquées
Covid-19 : plus de 6.500 morts en France, selon les derniers chiffres dévoilés par Jérôme Salomon
il y a 8 heures 33 min
pépite vidéo > Economie
Leçons de la crise
Jacques Attali estime que "commencer à parler" maintenant "du déconfinement est une plaisanterie du 1er avril"
il y a 10 heures 4 min
pépites > Santé
Recommandations
Covid-19 : l'Académie de médecine se prononce pour le port obligatoire du masque, même pour les modèles "alternatifs"
il y a 11 heures 54 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir se noircit et quand le bleu devient plus bleu : c’est l’actualité toujours pas déconfinée des montres
il y a 14 heures 39 min
pépites > France
Polémique
Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse
il y a 15 heures 47 min
pépites > Justice
"Bombe" sanitaire
Coronavirus : les prisons françaises comptabilisent 6.266 détenus en moins depuis le début du confinement
il y a 16 heures 42 min
décryptage > Politique
Contagion

Abjurez le libéralisme et vous serez sauvé !

il y a 17 heures 59 min
décryptage > Economie
Ralentissement

Inflation en chute libre : la déflation est en marche et nous ne réagissons pas (assez)

il y a 18 heures 41 min
Atlantico Business

Programme des Valls, Peillon et compagnie : clash d’ambitions mais pas de refondation de la gauche en vue

Publié le 04 janvier 2017
Les candidats de gauche s’affrontent sur des questions de pouvoir alors qu’ils devraient réinventer la gauche.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les candidats de gauche s’affrontent sur des questions de pouvoir alors qu’ils devraient réinventer la gauche.

Peillon, Valls, Montebourg, c’est du chacun pour soi en laissant croire qu’ils travailleront ensemble. N’importe quoi ! Les candidats de gauche ont d’ores et déjà perdu la partie. Alors que la campagne pour les primaires a commencé dans le désordre le plus complet, la grande majorité des candidats sont les comptables d’un bilan du quinquennat calamiteux qu’ils n’osent évidemment pas défendre. Mais par ailleurs, aucun ne semble vouloir partir dans la reconstruction idéologique et programmatique d’une gauche moderne.

Perdu pour perdu, ils devraient mettre à profit la periode qui s’ouvre pour réinventer la gauche. Ils préfèrent s’autodétruire.

Deux candidats, l’ont compris très vite. Ils se sont mis à l’écart de ces bagarres d’un vieux parti moribond.

Jean-Luc Mélenchon d’un côté, mais qui n’a pas l’ambition de gouverner. Il peut donc proposer un programme alternatif radicalement différent mais inapplicable. Un programme critique pour aller à la bagarre et se tailler une petite part du marché politique. De quoi vivre quelques années.

Emmanuel Macron est sorti de l’institution partisane et il est parti tout seul, en marche, avec quelques convictions fortes. Son intention de départ n ‘était pas de reconstruire la gauche, son intention était de rassembler quelques principes de gouvernance, quelques lignes stratégiques pour remettre la France dans la concurrence internationale. Ça se voulait efficace, donc très simple. Du coup, c’est assez efficace.

Et il se trouve que cette offre politique, dégagée des querelles de parti et d’ego, rencontre les suffrages d’un nombre de plus en plus grand de Français. Des Français de gauche déçus mais aussi de Français de droite et du centre. Des jeunes et des moins jeunes. La question est de savoir s’il réunira assez de monde pour passer le premier tour de la présidentielle. Ça n’est pas gagné.

En attendant, il a jeté les bases d’un nouveau courant politique, une nouvelle formation qui pourrait très bien former dans l’avenir le corps de ce qui serait une nouvelle gauche moderne.

En attendant, si ce scenario est crédible, il voudrait dire que les candidats de la primaire de gauche auront rate la reconstruction de leur parti. Plutôt que de s’étriper pour savoir qui a fauté aux côtés de François Hollande pour rater le quinquennat, les candidats sérieux comme Manuel Valls, Arnaud Montebourg, ou Vincent Peillon, feraient mieux de se mettre autour d’une table pour reconstruire un corps d’idée et de projet qui servirait de charpente à une gauche moderne.

Quoi qu il arrive, la France, la démocratie et la droite française, auraient besoin d’une gauche qu’on appellerait « social-démocrate » ou libérale, peu importe, comme en Allemagne, comme en Grande-Bretagne ou comme dans la plupart des grandes démocraties. Comme la voulait Mendès France ou Michel Rocard.

Pour se faire, il suffirait que les hommes de gauche se mettent d’accord sur trois dossiers clefs.

Le premier porte sur le marché socio-politique de la gauche. Avec des vraies questions. Quelle est l’ambition de la gauche française aujourd’hui ? Qui le sait ?  Elle est devenue le parti de la classe moyenne et dirigeante, le parti des fonctionnaires et des professions protégées, le parti des rentiers, ce qui fait qu’elle produit des offres très conservatrices, très protectionnistes. Sur ce marché- là, elle est très concurrencée d’où sa disparition progressive. Est-ce que la gauche moderne ne devrait pas s’occuper plutôt des pauvres, des vrais pauvres déshérités, les laissés-pour-compte de la société, de ceux qui n’ont ni formation, ni travail et tenter de leur offrir des solutions pérennes plutôt que des assistances permanentes ? Une société de responsabilité plutôt qu’une société de protection.

Alors ce dossier est épais, puisqu’il concerne, le rôle de l’entreprise, l’organisation du travail, la formation et la fiscalité.

La gauche officielle pourrait mettre tout à plat. Elle en a le temps.

Le deuxième dossier concerne le rôle de l’Etat, son périmètre et son partage de compétence avec les collectivités locales et les organisations européennes. Il serait temps de considérer que l’Etat central ne peut pas tout faire, tout régler, tout financer. La gauche peut proposer des responsabilités régionales plus fortes, et de la concurrence ... la gauche comme le proposait Jacques Delors pourrait aussi déléguer plus de pouvoir à l’Europe. Le rôle de l’Etat est un rôle de régulation et de définition des lignes stratégiques. Ce dossier est extrêmement difficile à régler parce qu’il implique de retirer du pouvoir aux fonctionnaires qui forment le cœur de l électorat historique de la gauche. Une fois de plus, la gauche aurait le temps d ‘opérer cette mutation.

Le troisième dossier porte sur la défense des frontières contre les risques du terrorisme. Il faut absolument trouver le juste équilibre entre la nécessite d’ouverture et l’obligation du contrôle. Ça ne peut se faire qu’en coordination avec l’Europe. La gauche (et un peu la droite) n’a jamais été claire sur la nécessité de lutter de toutes ses forces contre le terrorisme qu’il vienne de l’Islam radical ou pas. La gauche, au « nom des droits de l’homme », a souvent pensé que le terrorisme se nourrissait des excès du capitalisme sauvage alors que le terrorisme aujourd hui a très clairement des racines idéologiques et religieuses.

Manuel Valls, Vincent Peillon, Arnaud Montebourg vont donc passer leur temps à se détruire et promettre de se rassembler à l’issue du primaire. Sans doute réussiront-ils à présenter cette posture.

Cette posture n’aura aucun intérêt, si elle ne correspond pas à un la présentation d’un socle de projets et de reformes de la gauche française qui leur soit commun et cohérent.

Or actuellement personne n’est sûr que les principaux candidats du primaire de gauche soient convaincus qu’il faille reconstruire un parti socialiste français.

Une fois de plus, les seuls qui le pensent vraiment, sont Jean-Luc Mélenchon mais il ne veut pas d’un parti de gouvernement et Emmanuel Macron qui fait son chemin tout seul, pour l’instant. Quel pays !!!

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

02.

Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

07.

Coronavirus : où l’on apprend qu’en Afrique du Sud les heures les plus sombres de l’apartheid sont revenues…

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 04/01/2017 - 14:40
primaire ps
sans intérêt !
Babaswami
- 04/01/2017 - 09:58
Le poison présidentiel
Cette élection présidentielle avec son clash d'egos et ses surenchères démagogiques, est une catastrophe pour le pays. Au lieu que les partis de gouvernement présentent des programmes réalistes et courageux , défendus par des équipes , on assiste à ce cirque à l'américaine qui a donné les résultats que l'on connait.. Il faut absolument supprimer ce régime monarchique stupide qui n'existe nulle part en Europe.
zouk
- 04/01/2017 - 09:23
Peillon, Valls, Mélenchon, Montebourg
Tous avec des buts différents, ce qui n'empêche pas une incohérente bataille de chiens