En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Reuters / Pascal Rossignol
Soumission ?

L’islam est en forme ! C’est (aussi) à cause de ça que l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois a fermé ...

Publié le 04 janvier 2017
Un rideau de sang - celui du djihad - obscurcit tout. Il cache la progression implacable de l’islam “modéré” qui ne tue pas se contentant de soumettre.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un rideau de sang - celui du djihad - obscurcit tout. Il cache la progression implacable de l’islam “modéré” qui ne tue pas se contentant de soumettre.

Jean-Christophe Lagarde est à priori quelqu’un de bonne compagnie. Ce n’est pas lui qui irait servir de la soupe au cochon à ses administrés pauvres un soir de Noël. Et ce n’est pas lui non plus qui irait suspendre un chapelet de boudins à la porte d’une mosquée. M. Lagarde est un centriste. Un être doux et modéré. C’est dire s’il est fréquentable…

Jean-Christophe Lagarde est député maire de l’UDI de Drancy dans le 93. On peut supposer donc que quand il évoque la Seine-Saint-Denis il sait de quoi il parle. C’est pourquoi sa déclaration hier sur France Info a retenu toute notre attention. Concernant la religion au travail, il a dit : “il y a des difficultés dans mon département, par exemple à Aulnay-sous-Bois”. Puis il a poursuivi : “on ne le dit jamais mais une des raisons de la fermeture de PSA était liée à l'omniprésence religieuse et au fait qu’il y avait des exigences religieuses au travail, des arrêts de travail, de la baisse de productivité, et dans le choix de PSA de fermer Aulnay il y eu cet aspect la”.

Mais que n’avait-il pas dit là ? Un vent d’effroi a soufflé sur les dirigeants de PSA. Ces gens-la fabriquent des voitures. Pas des âmes. Mahomet, Moïse, Jésus, Bouddha, ils s’en foutent royalement. Pourvu que les chaînes d’assemblages continuent d’assembler. Pourvu que la seule divinité qu’ils célèbrent - la bagnole - ne subisse aucun outrage. Or sur ces chaines, la majorité des ouvriers, comme c’était le cas en 2013 quand PSA a fermé l’usine d’Aulnay-sous-Bois, est de confession musulmane.

Et vous croyez que les dirigeants de PSA avaient envie d’une grève ? Qu’ils étaient prêt à se faire lyncher dans un procès en islamophobie ? Ou de voir leurs bureaux envahis par des centaines d’ouvriers en colère criant “Allah Akbar” ? Aussitôt pour éteindre l’incendie qui couvait, ils ont déclaré “n’avoir aucun commentaire à faire” sur la question. Laissant à Jean-Christophe Lagarde la “responsabilité” de ce qu’il avait formulé. Ils ne pouvaient quand même pas le traiter de menteur. Comme ça si les ouvriers musulmans de PSA sont en colère ils pourront toujours aller saccager la mairie de Drancy.

Nous savions que dans nombre d’usines françaises il y a des salles de prière. Nous savions que dans les transports en commun de la région parisienne il y a des employés, bus et métro confondus, qui refusent de serrer la main d’une femme. Nous supposons aussi que dans nombre de cantines scolaires, des militantes parfaitement entraînées, se battent pour des repas hallal. Nous devinons que dans telle ou telle piscine municipale des femmes endoctrinées harcèlent les responsables pour des horaires particuliers.

De cela on parle peu. Quelques lignes. Et jamais un gros titre. Ils sont réservés aux égorgeurs de Daesh, aux tueurs à la kalachnikov qui occupent toute la place. Ils cachent tout c’est-à-dire l’islamisation méthodique de nos sociétés. A ce propos il y a une belle formule d’un écrivain algérien (Mohamed Kacimi ou Kamel Daoud ?) : “Un islamiste c’est un musulman pressé” ! Les autres, des gens manifestement doux, ne sont pas pressés. Ils ont le temps. Nous ? Eh bien nous, nous pouvons relire Soumission de Houellebecq. Et nous dire - soyons optimistes - que le pire n’est pas sûr. Il suffit pour cela d’avoir du courage. Le courage que n’ont pas les dirigeants de PSA. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

02.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (27)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 06/01/2017 - 22:06
Dormez en paix.....
.....braves gens, Macron va arriver, et Zorro à côté c'est un nain!
assougoudrel
- 06/01/2017 - 05:43
Hé! Atlantico!
Il y a quelqu'un chez vous qui s'amuse à effacer mes commentaires qui ne sont pas plus virulents que d'autres. Je me souviens d'un dénommé "Arvensis" (il vous fait peur?) qui avait écrit qu'il me collerait à la culotte, car mes propos sont terrible. Je commence à en avoir plein le "tchu". Vous me désabonner et on en reste là.
JonSnow
- 05/01/2017 - 22:31
Benoit a complètement raison.
Benoit a complètement raison. Le véritable danger, ce n'est pas le djihadisme, qui fait relativement peu de victimes, mais la lente islamisation de la société, qui ne cesse de progresser et qui a le temps devant elle. A force d'immigration, de natalité nettement supériéure aux Français de souche, et de conversions.La France finira islamisée. Ce n'est qu'une question de temps, quelques décennies. Le réservoir de Musulmans souhaitant venir en France est infini et la machine du regroupement familial obligatoire est implacable!