En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 12 heures 31 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 13 heures 19 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 14 heures 5 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 15 heures 32 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 15 heures 51 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 19 heures 15 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 19 heures 54 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 20 heures 17 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 20 heures 18 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 20 heures 19 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 12 heures 54 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 13 heures 42 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 14 heures 57 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 15 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 18 heures 57 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 19 heures 43 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 20 heures 27 sec
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 20 heures 17 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 20 heures 19 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 20 heures 20 min
© Reuters
© Reuters
Effet de loupe

Si vous espériez que le nombre record de prêts immobiliers en 2016 allège la crise du logement, vous serez déçu et voici pourquoi

Publié le 29 décembre 2016
Selon toute vraisemblance, l'année 2016 sera marquée par un nouveau record en ce qui concerne les crédits immobiliers accordés aux Français. Mais ces résultats dopés par les taux bas ne signifient pas pour autant une explosion du nombre de propriétaires.
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon toute vraisemblance, l'année 2016 sera marquée par un nouveau record en ce qui concerne les crédits immobiliers accordés aux Français. Mais ces résultats dopés par les taux bas ne signifient pas pour autant une explosion du nombre de propriétaires.

Atlantico : Alors que l'année 2015 avait été particulièrement florissante pour le secteur immobilier (203 milliards de crédits immobiliers accordés), les chiffres de 2016 devraient être du même acabit, voire même encore meilleurs à en croire Les Echos. Comment expliquer cet engouement pour le crédit immobilier ? Les taux bas actuels sont-ils la seule explication ?

Philippe Crevel : Les taux bas constituent évidemment un facteur positif pour l'immobilier, il y a toujours eu une corrélation prouvée entre taux du crédit et marché immobilier. Le fait que l'on ait battu des taux historiquement bas pour le crédit (taux à 10 ans inférieur à 1%, taux à 15 ans autour de 1,2%) a évidemment été un phénomène sans précédent qui a permis un regain sur ce marché.

Le deuxième facteur explicatif, c'est que les Français ont toujours une forte appétence pour le placement immobilier, et qu'il y a eu des dispositifs fiscaux attractifs, en particulier le Pinel qui a remplacé le Duflot (extrêmement mal noté et mal-aimé). Le fait que l'on puisse faire de la pierre défiscalisée, ça fait plaisir aux Français qui se sont lancés dans ce type d'opérations en 2016. J'ajouterais un troisième grand facteur. En effet, les autres placements sont moins attractifs (Livret A, etc.) De ce fait, les Français considèrent que l'immobilier demeure un bon placement, contribuant ainsi aux bons résultats de 2016.

Que peut-on dire du profil de ces nouveaux acheteurs ? S'agit-il de personnes qui n'avaient pas les moyens d'acheter un logement avant, et qui profitent de ces taux bas pour avoir accès au logement ? Ou ces taux ne sont-ils qu'un effet d'aubaine pour des ménages qui avaient déjà de l'épargne de côté et qui en ont profité pour investir dans l'immobilier ?

L'effet d'aubaine est important en matière immobilière ces derniers temps. Il y a peu de primo-accédants sur le marché du fait des prix très élevés et des salaires faibles des jeunes actifs, voire de leur situation précaire. C'est donc plutôt un marché de revente et de rachat, un marché extrêmement fragile en tant que tel car il dépend du prix de revente et des conditions de rachat.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier qu'il y a un vrai effet de loupe concernant cette hausse des crédits à l'immobilier. En 2016, 54% des prêts immobiliers accordés constituaient en réalité des renégociations de prêts...

Selon vous, la progression du crédit immobilier pourra-t-elle perdurer à une telle cadence dans un futur proche ? L'accès au logement ne risque-t-il pas de se rétracter avec une éventuelle hausse des taux que beaucoup annoncent pour 2017 ?

L'immobilier étant très sensible aux variations de taux, il est évident qu'un relèvement important de ces taux casserait ce marché qui reste relativement fragile. Structurellement, sur une longue tendance, ce marché devrait baisser en France, mais il est artificiellement dopé par les taux bas.

Il devrait baisser d'une part en raison du vieillissement de la population (facteur très important). Au Japon comme en Allemagne, les prix ont ainsi baissé du fait de la baisse de la population, et il n'y a pas de raison que cela ne s'applique pas aux autres pays européens dont la France. D'autre part, les prix de l'immobilier sont à la hausse car les besoins se concentrent sur les petites surfaces (il y a en effet de moins en moins de grandes familles). Tout ceci devrait se normaliser dans les prochaines années et la demande sur les petites surfaces devrait baisser.

Pour 2017, je ne crois pas à la forte hausse des taux. La BCE va faire le nécessaire pour maintenir les taux relativement bas. Nous terminons 2016 au même niveau où nous l'avons commencé, il y a simplement eu un point bas atteint autour du mois de juillet. Depuis, la hausse reste très modeste au regard de la longue période de taux bas. L’augmentation n'est pas pour le moment synonyme de rupture du marché de l'immobilier. Il faudrait que les taux réels reviennent autour de 3-4%, là il y aurait effectivement un problème...

En revanche, il n'y aura certainement pas d'expansion du marché de l'immobilier, surtout qu'il y aura des facteurs politiques qui pourront jouer contre l'immobilier. Il y aura en effet d'importantes élections, avec des refontes fiscales attendues sur les plus-values. Certains attendront le passage de la loi, de même que le sort réservé à l'ISF. Le marché reste donc d'être assez attentiste jusqu'à la fin de l'été, le temps que les premières mesures fiscales soient adoptées. On peut donc s'attendre à un petit repli de l'immobilier par attentisme, même si un rebond peut aussi s'effectuer si les mesures fiscales décidées sont bénéfiques pour le secteur.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires