En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

06.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

07.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
Mobilisation

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

il y a 8 min 33 sec
décryptage > Politique
Grand oral

Vous avez la parole : quand Xavier Bertrand propose un retour à Raffarin

il y a 42 min 51 sec
décryptage > Environnement
Solutions

Pourquoi la taxe carbone ferait plus de mal que de bien

il y a 1 heure 2 min
décryptage > Politique
En même temps

Emmanuel Macron, l’homme qui voulait parler immigration à l’oreille des Français et réformes courageuses à celle des élites mondialisées

il y a 1 heure 35 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 16 heures 14 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 17 heures 25 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 19 heures 16 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 19 heures 52 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 22 heures 48 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 23 heures 28 min
décryptage > Religion
Dieu reconnaîtra les siens

Monsieur le grand rabbin vous avez encore quelques petites choses à apprendre sur le Coran…

il y a 29 min 45 sec
décryptage > Politique
Droite sociale et régalienne

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

il y a 58 min 49 sec
décryptage > France
Prévisions

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

il y a 1 heure 17 min
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 15 heures 47 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 16 heures 37 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 18 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 19 heures 41 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 20 heures 31 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 23 heures 19 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 23 heures 52 min
© Universal International Pictures
© Universal International Pictures
Bonnes feuilles

Il y a les classiques (adultère, sadomasochisme, ou homosexualité) et les scénarios plus raffinés… Mais avoir des fantasmes est-il normal ?

Publié le 31 décembre 2016
La sexualité revêt de multiples aspects et elle est souvent source d’interrogations. Un collège de sexologues et de gynécologues répond sans tabou à toutes les questions que vous vous posez sur le sexe, en l’abordant à travers ses dimensions anatomique, psychologique et sociale. Extrait de "Questions Sexo",de Jacques Lansac et Patrice Lopes, aux Editions Eyrolles (1/2).
Jacques Lansac est professeur émérite de gynécologie obstétrique au CHU de Tours et ancien président du CNGOF (Collège national des gynécologues et obstétriciens français). Il a dirigé cet ouvrage collectif avec Patrice Lopes.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrice Lopes est professeur de gynécologie au CHU de Nantes et directeur de l’enseignement de la sexologie des CHU de l’Ouest.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Lansac
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Lansac est professeur émérite de gynécologie obstétrique au CHU de Tours et ancien président du CNGOF (Collège national des gynécologues et obstétriciens français). Il a dirigé cet ouvrage collectif avec Patrice Lopes.
Voir la bio
Patrice Lopes
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrice Lopes est professeur de gynécologie au CHU de Nantes et directeur de l’enseignement de la sexologie des CHU de l’Ouest.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La sexualité revêt de multiples aspects et elle est souvent source d’interrogations. Un collège de sexologues et de gynécologues répond sans tabou à toutes les questions que vous vous posez sur le sexe, en l’abordant à travers ses dimensions anatomique, psychologique et sociale. Extrait de "Questions Sexo",de Jacques Lansac et Patrice Lopes, aux Editions Eyrolles (1/2).

Il a été confirmé expérimentalement que le cerveau masculin est plus stimulé par « l’imagerie sexuelle » que le cerveau féminin. Les fantasmes sexuels conscients sont fréquents et participent souvent à l’excitation masculine. Ils peuvent être présents à toutes les phases de l’échange érotique, depuis celle du désir jusqu’à celle de l’orgasme, et concourent à leur intensité. Ils peuvent survenir spontanément à la conscience au cours d’un acte érotique comme y être épisodiquement appelés volontairement pour intensifier un moment. Ils sont relativement stables : en relation de bilatéralité avec les expériences érotiques/amoureuses, ils ont néanmoins tendance à les influencer que l’inverse.

Les fantasmes les plus courants

Les fantasmes masculins correspondent à des mises en scènes sexuelles visuelles plus que des ambiances affectives (qu’on retrouvera plus souvent chez la femme). Ils font intervenir des personnages non investis affectivement en relation de pouvoir triangulée : un sujet, un objet, un regard. Les fantasmes les plus courants chez l’homme sont de voir/participer à des jeux érotiques avec deux femmes ou d’avoir avec leur partenaire des relations de domination/soumission (déclinés souvent sous formes de fessées ou de liens et de bandeaux sur les yeux), ou encore de voir/ surprendre une nudité/intimité. Chez la femme, il s’agira d’élaborer un scénario érotique romancé qui se terminera par un coït avec un homme idéalisé. Les trois fantasmes majeurs sont l’adultère, le sadomasochisme et l’homosexualité. Il semblerait que chacun possède un fantasme sexuel fondamental (déclinable avec des variantes, mais fixe dans son contenu). Ce fantasme serait la déclinaison, dans le registre du sexuel, d’un fantasme plus général qui fonctionnerait en moyen de défense contre des formes fondamentales d’angoisse rencontrées dans les débuts de la vie. Il est donc naturel d’avoir des fantasmes, mais ils peuvent ne pas être conscients. Il ne faut donc tomber dans aucun des deux excès, qui consisteraient à considérer comme une faille d’avoir un fantasme, ou, à l’opposé, de ne pas s’en connaître. Tout un chacun peut avoir une vie sexuelle satisfaisante à tout point de vue, avec ou sans fantasme sexuel conscient.

Les fantasmes constituent un problème (dénommé autrefois « perversion », puis « paraphilie ») uniquement s’ils deviennent le point de passage fixe et incontournable de toute accession à l’excitation et donc au plaisir. Ils conduisent alors à être réfractaire à toute autre modalité d’excitation et sont très réducteurs, pour l’échange érotique et amoureux. Le plaisir devient difficile d’accès. L’éjaculation est plus complexe et plus longue à obtenir. Quant à l’orgasme, il est faiblement voire plus rarement ressenti. De plus, le ou la partenaire risque peu à peu de se trouver effacé(e), réduit(e) à l’état d’instrument, car l’empathie et l’échange amoureux peuvent s’en trouver très altérés. Nous avons vu que les fantasmes peuvent être considérés comme des traces de luttes anciennes contre des angoisses fondamentales : on peut donc comprendre aisément qu’y avoir systématiquement recours est tant signe que facteur de reviviscence de ces angoisses et que des symptômes anxiodépressifs sont souvent présents. Le plus grave est lorsque le fantasme devient une addiction, avec un envahissement qui ne laisse plus de temps ni de motivation pour les autres occupations : conjugales, familiales, sociales, professionnelles, de loisirs… Une très forte attention visuelle accordée à des parties anatomiques spécifiques (les pieds, les seins, l’anus…) est sans doute à l’origine de la tendance beaucoup plus souvent retrouvée chez les hommes que chez les femmes à n’être excités que par des parties isolées du corps de l’autre, voire à des objets y renvoyant. On parle alors de fétichisme.


Extrait de "Questions Sexo" du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) et de l'Association inter-universitaire de sexologie (AIUS), sous la direction des Professeurs Jacques Lansac et Patrice Lopes, édité chez Eyrolles.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoient une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

06.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

07.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires