En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 9 min 47 sec
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 57 min 6 sec
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 2 heures 12 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 2 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 6 heures 12 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 6 heures 58 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 7 heures 15 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 7 heures 32 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 7 heures 33 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 7 heures 34 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 34 min 34 sec
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 1 heure 20 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 2 heures 47 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 3 heures 6 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 6 heures 30 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 7 heures 9 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 7 heures 32 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 7 heures 33 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 7 heures 34 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L'habile stratégie de Xi Jinping pour placer la Chine au centre de l'échiquier mondial

il y a 7 heures 35 min
© AFP
© AFP
La Belle alliance populaire

5 raisons pour lesquelles Benoît Hamon pourrait bien être la surprise de la primaire de gauche

Publié le 23 décembre 2016
Depuis son passage dans L'émission politique sur France 2, Benoît Hamon bénéficie d'une dynamique qui pourrait le porter au second tour de la primaire de la Belle Alliance populaire. Moins clivant et moins médiatique qu'Arnaud Montebourg ou Manuel Valls, ses atouts sont nombreux face à ses deux principaux rivaux.
Journaliste à Europe 1, BFM, ITélé, Maud Guillaumin suit pour le service politique de France-Soir la campagne présidentielle de 2007. Chroniqueuse politique sur France 5 dans l’émission Revu et Corrigé de Paul Amar, puis présentatrice du JT sur LCP,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maud Guillaumin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à Europe 1, BFM, ITélé, Maud Guillaumin suit pour le service politique de France-Soir la campagne présidentielle de 2007. Chroniqueuse politique sur France 5 dans l’émission Revu et Corrigé de Paul Amar, puis présentatrice du JT sur LCP,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis son passage dans L'émission politique sur France 2, Benoît Hamon bénéficie d'une dynamique qui pourrait le porter au second tour de la primaire de la Belle Alliance populaire. Moins clivant et moins médiatique qu'Arnaud Montebourg ou Manuel Valls, ses atouts sont nombreux face à ses deux principaux rivaux.

1) Un homme de parti moins clivant que Manuel Valls

Maud Guillaumin : Benoît Hamon a depuis sa jeunesse été une figure très importante au sein du Parti socialiste. C'est l'ancien patron du MJS - Mouvement des jeunes socialistes - et il a eu une vraie carrière politique au sein du parti : il a été député européen et porte-parole du Parti socialiste. Il connaît tout le parti de A à Z.

Benoît Hamon, contrairement à Arnaud Montebourg, a toujours voulu rester dans le parti. Il n'a jamais eu un pied dedans, un pied dehors, et a toujours considéré que la machine socialiste, avec ses lourdeurs, faisait partie du fait d'être socialiste et de vouloir faire avancer le dialogue.

Par ailleurs, il est moins clivant que Manuel Valls. Dans ses différentes fonctions au sein du PS, il a toujours été un élément sur lequel on pouvait s'appuyer pour essayer de faire avancer le dialogue. Lorsqu'il faisait partie du cabinet de Martine Aubry, il a appris auprès d'elle la nécessité de ne pas bloquer les choses.  

2) Une ligne claire, cohérente et qui peut plaire à gauche 

Benoît Hamon a toujours eu une ligne à gauche. Dans sa campagne dans le cadre de la primaire de la Belle Alliance populaire, il pourra valoriser le fait qu'il a été au sein du gouvernement mais qu'il l'a quitté parce qu'il était en désaccord avec la ligne prônée par Manuel Valls.

Il pourra se différencier de Manuel Valls sans avoir le côté trop cassant d'Arnaud Montebourg. En effet, au moment du remaniement, celui qui portait la provocation, c'était Arnaud Montebourg.

3) Une capacité à tenir des discours sur des sujets très concrets comme les perturbateurs endocriniens ou la consommation 

Contrairement à Arnaud Montebourg, Benoît Hamon a fait adopter des lois concrètes – comme la loi consommation. Pour tous les sujets sur lesquels il s'est investi, il s'est battu jusqu'au bout et ne s'est jamais dispersé. Il a ainsi donné l'image d'un homme sérieux, qui allait au bout de ses idées, et qui essayait de faire avancer les choses sur le terrain.

Par ailleurs, il bénéficie de l'image d'un homme jeune, nouveau. En effet, même s'il est au PS depuis longtemps, il est moins connu des sympathisants qu'Arnaud Montebourg ou Manuel Valls. Il a pour lui une sorte d'image nouvelle en phase avec ce que recherchent les Français, qui veulent faire table rase du passé. Dans la mesure où il est moins clivant et moins médiatique que ses rivaux, il peut profiter aujourd'hui de cette image nouvelle.

4) Une image d'un homme digne 

Benoît Hamon, dans les lois qu'il a mises en place et dans certains aspects de son projet, répond à une demande des électeurs : une politique moins libérale, une intervention de l'Etat dans l'économie, des réglementations pour encadrer l'économie.

Par ailleurs, en-dehors de la loi Macron à laquelle il s'est opposé, il ne s'est jamais braqué et quand il exprime un désaccord, il n'est jamais dans la vindicte.

Il me semble que cette image d'un homme digne dans lequel on peut avoir confiance entre en résonance avec la demande de dignité des électeurs du PS.

5) Un rapport bien calculé à Jean-Luc Mélenchon

Benoît Hamon a été plus fin et plus adroit avec Jean-Luc Mélenchon qu'Arnaud Montebourg. Il a tout de suite reconnu qu'il y avait des passerelles entre son programme et celui de Jean-Luc Mélenchon. Mais il s'est différencié du candidat de la France insoumise sur la question européenne. En effet, le but de Benoît Hamon n'est pas de rentrer dans un rapport de force avec Bruxelles et les partenaires européens. En prenant ses distances sur ce sujet vis-à-vis de Jean-Luc Mélenchon, il apparaît comme un homme concret, réfléchi. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

05.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

06.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

07.

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

06.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zen aztec
- 24/12/2016 - 09:42
petit problème
Son épouse qui a un poste important chez LVMH,dont il ne se vante pas.
Aux primaires BAP la droite votera Hamon
Totor Furibard
- 21/12/2016 - 11:21
Trés compétent et habile, mais ...
Mr Hamon nous impressionne par la qualité de son argumentaire et ses démonstrations techniques: il est très au dessus du lot, avec une approche véritablement à gauche.
Je lui reproche deux choses:
(1) Sans rapport de force avec l'UE, on obtiendra absolument rien. Sur ce point, Mélanchon et Montebourg ont raison: pour avancer, il va falloir casser de la vaisselle et peut être même renverser la table, ou bien partir (au moins quitter l'Euro).
(2) Son revenu universel présente des aspects positifs, mais il est rigoureusement impossible à financer sans instaurer une fiscalité complètement démesurée sur les classes les plus productives (particulièrement les classe moyenne et moyenne supérieures, de loin les plus nombreuses)
cloette
- 21/12/2016 - 09:12
Bof
Il m'étonnerait beaucoup qu'il soit élu !