En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

03.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

06.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 10 heures 2 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 11 heures 41 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 14 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 15 heures 29 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 16 heures 35 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 17 heures 40 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 18 heures 33 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 18 heures 57 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 19 heures 37 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 20 heures 1 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 10 heures 34 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 12 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 15 heures 7 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 16 heures 15 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 16 heures 51 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 18 heures 20 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 18 heures 47 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 19 heures 30 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 19 heures 54 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 20 heures 2 min
© Reuters
© Reuters
Fléau

Les Philippines, ce hub mondial de la pédopornographie

Publié le 14 décembre 2016
Un rapport de l'Unicef met en lumière un fléau qui sévit aux Philippines : la pédopornographie. Une véritable entreprise pédophile, qui profiterait de la pauvreté des victimes pour rémunérer leurs scènes de sexe, diffusées en direct sur les réseaux sociaux.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un rapport de l'Unicef met en lumière un fléau qui sévit aux Philippines : la pédopornographie. Une véritable entreprise pédophile, qui profiterait de la pauvreté des victimes pour rémunérer leurs scènes de sexe, diffusées en direct sur les réseaux sociaux.

Le président philippin Rodrigo Duterte mène depuis l'été 2016 une offensive sanguinaire envers les trafiquants de drogue qui faisait déjà 2 400 morts début septembre. Une colère et une détermination qu'il ferait bien d'utiliser pour combattre un autre fléau qui sévit dans l'archipel : la pédopornographie. Selon un récent rapport de l'Unicef sur les violences faites aux enfants aux Philippines – à la lecture duquel on apprend que 80% d'entre eux ont déjà été violentés –, il existe un véritable commerce de la pédopornographie, dont les scènes de sexe sont diffusées en direct sur les réseaux sociaux par les tortionnaires, rapporte le site Quartz.

Diffusé en direct sur les réseaux sociaux

Les chiffres de la pédophilie aux Philippines sont particulièrement macabres. À partir de sondages effectués sur une population âgée entre 13 et 24 ans sur l'année 2015, on apprend qu'un enfant sur quatre a subi des violences sexuelles. Les plus exposés à ces sévices seraient les garçons de 13 à 17 ans. Pour l'Unicef, qui s'est exprimé dans un communiqué, les Philippines représentent "l'épicentre de la pédopornographie diffusée en direct". Comme si le crime n'était pas assez abject, les pédophiles tirent profit de leurs actes en les diffusant sur les réseaux sociaux et les chambres de tchat en ligne de type Chatroulette, gratuitement ou contre paiement.

Le plus gros de l'immonde commerce se produirait dans les grandes villes telles que Manille, la capitale, mais également Cebu ou Davao. En raison d'une grande pauvreté dans certains quartiers, les pédophiles n'ont pas trop de mal à corrompre ces enfants en leur proposant de les rémunérer environ 150 pesos (2,8 euros) contre des scènes de sexe face à la caméra. La pratique est tellement courante qu'il existe même des petites chambres équipées de tout le matériel informatique nécessaire que les pédophiles louent pour perpétuer leurs actes. Le pire dans tout cela : ce sont parfois les parents eux-mêmes qui poussent leurs enfants à se prostituer pour gagner de l'argent.

La situation empire

De manière générale, les enfants philippins ont la vie dure. Travail forcé, malnutrition… Autant de maux dénoncés à de multiples reprises par les médias locaux. Et malgré la loi de répression des cybercrimes passée en 2012 par l'ancien président Benigno Aquino III, la situation ne fait qu'empirer alors que les technologies permettent une mise en ligne de contenus toujours plus rapide et facile. C'est simple : parmi le peu de cas de pédopornographie recensés – on se doute qu'une grande majorité du réseau criminel n'a pas encore été mis en lumière –,  on reportait 57 affaires de pédopornographie en 2013, 89 en 2014 et 167 en 2015, est-il indiqué dans le communiqué. "On voit arriver le phénomène depuis quelques années maintenant ; les cas se sont de plus en plus nombreux", constate Sarah Norton-Staal, directrice de l'Unicef aux Philippines.

Le plus souvent, les enfants ne se rendent même pas compte de ce à quoi ils participent. "Je ne savais pas que c'était mal de faire ça, puisque c'est ma mère qui me demandait de le faire, raconte Jennifer, une jeune fille victime de ces pratiques. Je pensais juste que nous faisions un spectacle". En plus d'une culture du silence qui ralentit les enquêtes, "l'âge légal de la majorité sexuelle aux Philippines est seulement 12 ans, souligne Norton-Staal. Il est donc difficile de condamner les pédophiles pour leurs actes. Nous devons élever l'âge légal à 16 ans, ainsi qu'allouer un budget plus conséquent à la traque de ces criminels".

Combien de temps encore dureront ces pratiques ? En 2014, Rodrigo Duterte, alors maire de Davao, avait déclaré qu'il ferait tout pour que ces pédophiles subissent les conséquences de leurs actes. Espérons qu'il mettra autant de hargne à démanteler ces réseaux pédopornographiques qu'à faire la guerre aux trafiquants de drogue.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 15/12/2016 - 09:42
Horreur : c'est en revenant de ce pays que le pape
a demandé aux gens d'arrêter de se reproduire comme les animaux !!
Il y a des millions d'enfants dans les rues, abandonnés par leurs "géniteurs" ces lâches !!!! Prenez la pilule . j'espère que le président sévira gravement , puisqu'il se réveille enfin sur le sujet.