En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Donald Trump pourra-t-il survivre à la perte de l’électorat blanc qui l’avait pourtant soutenu jusque là contre vents et marées ?

04.

Le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, annonce des sanctions après des accusations de harcèlement sexuel

05.

Gouvernement de Jean Castex : "le remaniement est bouclé", selon un dirigeant de l'exécutif

06.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

07.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les secrets de la Maison Blanche" de Nicole Bacharan et Dominique Simonnet : Lincoln, incroyable !

il y a 7 heures 15 min
light > Culture
Joie des touristes
Post-Covid-19 : le Musée du Louvre va réouvrir ce lundi 6 juillet
il y a 8 heures 2 min
pépite vidéo > Politique
Nouveau Premier ministre
Retour sur le parcours politique de Jean Castex
il y a 9 heures 11 min
light > High-tech
Game over
Le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, annonce des sanctions après des accusations de harcèlement sexuel
il y a 12 heures 56 min
pépites > Politique
Fin du suspense
Michèle Rubirola est élue maire de Marseille
il y a 13 heures 50 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le courage du personnel soignant face au Covid-19 : une médecine de guerre sans protection

il y a 16 heures 17 min
décryptage > Politique
Choix stratégique

Le juppéisme, cette obsession gestionnaire des élites françaises tuée par Emmanuel Macron

il y a 18 heures 45 min
décryptage > Politique
Campagne électorale

Donald Trump pourra-t-il survivre à la perte de l’électorat blanc qui l’avait pourtant soutenu jusque là contre vents et marées ?

il y a 19 heures 45 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée
il y a 20 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les records de l'histoire" de Stéphane Bern : récréation idéale pour l'été, pour parcourir l'histoire en s'amusant

il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Peau d'homme" de Zanzim et Hubert : une fable "genrée"

il y a 7 heures 42 min
pépites > Santé
Négociations
Le Ségur de la santé a été prolongé en l’absence d’un accord
il y a 8 heures 35 min
pépites > Politique
Plus que quelques heures à patienter ?
Gouvernement de Jean Castex : "le remaniement est bouclé", selon un dirigeant de l'exécutif
il y a 10 heures 28 min
pépites > Politique
Première visite officielle
Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, effectue son premier déplacement sur le site de production de X-Fab
il y a 13 heures 28 min
pépite vidéo > International
Campagne électorale
Donald Trump estime que l'Amérique doit être fière de son histoire
il y a 15 heures 5 min
décryptage > Santé
Trop, c’est trop

Si la pandémie vous a rendu maniaque de la propreté, voilà ce que vous devriez savoir pour tempérer vos ardeurs

il y a 16 heures 49 min
décryptage > Politique
Suite de "Passions"

Exclu Atlantico : Nicolas Sarkozy devrait publier le tome 2 de ses mémoires dès ce mois de juillet

il y a 19 heures 14 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

il y a 20 heures 18 min
décryptage > Politique
Premier ministre

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

il y a 20 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 1 jour 7 heures
© Thomas SAMSON / AFP
Pour la droite, l'heure est encore aux consultations et aux réflexions.
© Thomas SAMSON / AFP
Pour la droite, l'heure est encore aux consultations et aux réflexions.
Et pendant ce temps-là, où en est le rassemblement post-primaire ?

Mais où est passé François Fillon, et où en est le rassemblement à droite ?

Publié le 09 décembre 2016
Alors que la victoire écrasante de François Fillon à la primaire a permis de créer une véritable dynamique à droite, certains juppéistes déçus ou opposants à la ligne libérale du député de Paris pourraient briser le rassemblement promis par tous au lendemain du second tour.
Saïd Mahrane
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Saïd Marhane est rédacteur en chef au journal hebdomadaire Le Point. Il couvre particulièrement l'actualité politique.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la victoire écrasante de François Fillon à la primaire a permis de créer une véritable dynamique à droite, certains juppéistes déçus ou opposants à la ligne libérale du député de Paris pourraient briser le rassemblement promis par tous au lendemain du second tour.

Atlantico : Deux semaines après le second tour de la primaire de la droite et du centre, et alors que les projecteurs sont braqués sur la primaire de la gauche, comment l'union de la droite se déroule-t-elle ? 

Saïd Mahrane : L'heure est encore aux consultations et aux réflexions quant à la stratégie à adopter. Nous sommes en décembre et François Fillon a encore pour lui un peu de temps pour imaginer comment, et avec qui, il va mener bataille. Une position qui sera sans doute, quoi qu'il en dise, infléchie en fonction de celui qui sortira gagnant de la primaire de gauche. Mais gare à celle ou celui qui viendrait rompre le rassemblement promis par tous au lendemain de la primaire. S'il y a une dynamique, et à l'heure où les socialistes vont se déchirer lors d'une campagne interne, il est important de ne pas la briser par des aigreurs ou des amertumes. Fatalement, il y aura des déçus qui peut-être ne pourront s'empêcher de se répandre dans la presse. Mais je distingue ces aigris de ceux qui peuvent être en désaccord avec la ligne libérale adoptée jusqu'ici par François Fillon. Quand Gérald Darmanin, un des derniers seguinistes old school, met en avant la nécessité de parler à l'électorat populaire, il exprime une conviction profonde, partagée par d'autres. Nul ne peut l'accuser de propager la division. 

Le scénario de 1995 après le duel Balladur-Chirac où tous les balladuriens avaient été mis à l'écart peut-il se répéter ? Comment les juppéistes réagissent-ils ? 

Tous les balladuriens n'ont pas été écartés, car je vous rappelle que François Fillon, qui a soutenu et fait campagne pour Balladur, a été ensuite nommé ministre - à la demande de Séguin - dans le gouvernement Juppé. Mais si Fillon, aujourd'hui, voulait jouer la vengeance ou le clanisme, il irait au devant de terribles déconvenues. S'il veut avoir des frondeurs, c'est le meilleur moyen de s'y prendre ! L'homme est connu pour être rancunier, mais il est aussi suffisamment intelligent pour faire fi des fidélités et des vexations du passé et avoir un minimum de représentativité dans sa future équipe. En outre, si, comme il le dit, son souci ne sera pas le casting au moment de composer son gouvernement mais la compétence, il ne s'embarrassera pas de ce genre de considérations, au point où il pourrait sacrifier des proches. 

Peut-on considérer que les investitures aux législatives permettront de garantir la réconciliation ? 

A la marge, car il y a beaucoup de députés sortants qui seront reconduits. L'exercice des investitures suscite toujours des crispations. Il faudra bien "traiter" les recalés. En outre, s'agissant de la cohésion de la droite, il faudra voir ce que feront Juppé et Sarkozy. Apaiseront-ils leurs troupes ou les inviteront-elles à faire entendre leur petite musique ? A priori, je pense que l'un et l'autre sont plutôt dans de bonnes dispositions. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Septentrionale
- 08/12/2016 - 18:36
Fillon un véritable homme d'Etat
qui les dépasse ,- pardon
Septentrionale
- 08/12/2016 - 17:41
Fillon un véritable homme d'Etat
Rares sont les hommes politiques qui ont réussi dans l'opposition un travail sérieux avec la capacité d'élaborer une vision d'avenir dans un monde en mutation avec un programme de restructuration profonde pour une Société Française re-considérée et responsabilisée. Une Société Française maltraitée, méprisée, bazardisée par un régime socialiste, une Société Française juste bonne pour les socialops à être rançonnée pour entretenir un Etat obèse entripaillé de parasites fonctionnarisés exigeant. Ces socialops qui n'ont su dans l'opposition que brailler, braire comme des ânes et se montre au-delà des limites de l'indécence à la hauteur de ce qu'ils sont, de sinistres irresponsables en auto-destruction, drame de leur incompétence qui n'aura fait que des dégâts pour tous. François Fillon pourra après la trêve des confiseurs comme on dit et ce, jusqu'à la grotesque comédie de la primaire socialiste, reprendre les rênes de l'opposition jusqu'à l'accession à la présidentielle. Ce n'est pas pas hasard si le FN et le PS attaquent comme des roquets, faute de mieux, un candidat qui les dépassent.
Fran6
- 08/12/2016 - 17:39
@Rollonrolloff
ouais, autant garder Hollande dans ce cas! AJ n'avait qu'a pas allé à une primaire, c'est de sa faute d'écouter les médias