En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

Comment l’imaginaire occidental a réinventé la Rome antique

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

ça vient d'être publié
pépites > Europe
A contre courant
Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe
il y a 6 heures 43 sec
pépites > Education
Urgence
Violence scolaire : "entre 20 et 30 incidents graves" chaque jour, selon Jean-Michel Blanquer
il y a 6 heures 31 min
pépites > International
Danger
Syrie : 800 proches de djihadistes se seraient échappés d'un camp
il y a 7 heures 24 min
pépite vidéo > International
Catastrophe
Japon : images de désolation après le passage du typhon Hagibis
il y a 8 heures 9 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

« Les sanglots longs », ou l’art et la manière de passer l’automne en compagnie des meilleurs esprits de ce temps

il y a 12 heures 23 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Connecter les habitats naturels : un véritable espoir pour sauver la biodiversité
il y a 12 heures 44 min
décryptage > Société
Monde malade

De Mickaël Harpon, au pilote de Germanwings, en passant par les tueurs de masse : la crise du sens qui ébranle le monde occidental

il y a 13 heures 15 min
décryptage > Media
Tribune

Lynchage sur les réseaux, retour sur l'affaire de la Ligue du LOL

il y a 14 heures 10 min
décryptage > France
Coûteux principe de précaution

Lubrizol : qui va payer l’addition pour les exploitations agricoles touchées ?

il y a 14 heures 12 min
light > People
Carnet rose
Nabilla a accouché d’un petit garçon
il y a 6 heures 13 min
pépites > Environnement
Pas désintéressés
A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine
il y a 6 heures 42 min
pépite vidéo > Politique
Islam
L'élu RN Julien Odoul crée la polémique en demander à une femme d'ôter son voile au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté
il y a 7 heures 51 min
pépite vidéo > Histoire
Historique
Israël : découverte d'une grande cité vieille de 5.000 ans
il y a 8 heures 21 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
On ne migrera pas vers d'autres planètes selon Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019 ; Sur Mars, Curiosity découvre les traces des dernières étendues d’eau ; Saturne a plus de lunes que Jupiter : découverte de 20 nouveaux satellites naturels
il y a 9 heures 17 min
décryptage > Santé
Perte de chance

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

il y a 12 heures 33 min
décryptage > Environnement
Mutins de Panurge

Cette épidémie de pensée magique qui se répand chez les activistes de l’environnement

il y a 13 heures 4 min
décryptage > Sport
Surhumain

Un marathon en moins de deux heures : jusqu’où pourra-t-on repousser le corps humain en matière d’exploits sportifs ?

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Economie
Sans vision

Budget 2020, une occasion ratée

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

il y a 14 heures 13 min
Propriétaire à tout prix

L'immobilier : une passion française

Publié le 18 février 2012
Faut-il encore acheter si on le peut ? Où faut-il acheter ? Faut-il acheter ou louer ? Faut-il acheter pour louer ? C'est à toutes ces questions que Marc Fiorentino a décidé de répondre, point par point. Pierre par pierre... dans "Immobiliez-vous ! Face à la crise, tout sur l'immobilier" Extraits (1/2).
Marc Fiorentino a œuvré pour des banques d'affaires américaines en Europe durant seize ans, puis a créé sa propre société de Bourse, Euroland Finance, et en 2007, un site de conseil en investissement financier, Allofinance.com.Il est l'auteur de Sauvez...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Fiorentino
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Fiorentino a œuvré pour des banques d'affaires américaines en Europe durant seize ans, puis a créé sa propre société de Bourse, Euroland Finance, et en 2007, un site de conseil en investissement financier, Allofinance.com.Il est l'auteur de Sauvez...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Faut-il encore acheter si on le peut ? Où faut-il acheter ? Faut-il acheter ou louer ? Faut-il acheter pour louer ? C'est à toutes ces questions que Marc Fiorentino a décidé de répondre, point par point. Pierre par pierre... dans "Immobiliez-vous ! Face à la crise, tout sur l'immobilier" Extraits (1/2).

Même si les prix ont flambé dans les dernières années, l’amour dévorant des Français pour la pierre ne date pas d’hier. Le bon sens paysan les a poussés depuis des générations à acheter des biens immobiliers. Et à les transmettre. De génération en génération.

Vous n’avez pas tous la chance d’avoir des parents qui vous ont légué un appartement de 200 m² sur le Champ-de-Mars ou une maison sur l’île de Ré, mais vous êtes nombreux à posséder un bien immobilier, même petit, ou à avoir, même si vous devez le partager avec vos frères, vos sœurs et parfois même vos cousins, une maison de famille en province ou à la campagne avec un petit lopin de terre.

Dans toutes les études, les Français expriment une forte aspiration à devenir propriétaires. La hausse des prix a certes freiné récemment cet engouement mais, s’ils ne devaient avoir qu’un bien ou qu’un seul placement, les Français opteraient sans hésiter pour la pierre. Idéalement, un bien situé dans une zone urbaine ou périurbaine. Et ils n’ont pas de préférence entre le neuf et l’ancien (45 % votent pour le neuf, 44 % pour l’ancien). (...)

Le paradoxe français

Puisque les Français aiment tant l’immobilier, ils devraient détenir le record mondial de taux de propriété… et pourtant non. Ils sont assez mal placés par rapport aux autres pays développés et même en queue de peloton de la zone euro. En Espagne, 83 % des ménages sont propriétaires de leur résidence principale ; en Italie, 72 % ; quant aux États-Unis, on est à un taux de 66 %.

Cela s’explique assez facilement :

- en France, les conditions d’obtention de prêts à la propriété sont plus drastiques. Heureusement. On connaît les conséquences désastreuses de la politique de crédit facile aux États-Unis ou en Espagne. Les durées de crédit en France sont également traditionnellement plus courtes ;

- d’autre part, en France, le système de logement social est très développé et permet à des ménages défavorisés de louer dans des conditions plus avantageuses et donc, même s’il y avait une maigre possibilité qu’ils puissent le faire, de ne pas chercher à acquérir leur résidence principale.

On remarque que les pays en queue de peloton comme la France mais aussi l’Allemagne (46 % de propriétaires) ou les Pays-Bas (56 %) sont ceux dont le parc de logements sociaux est le plus important. À titre d’exemple il y a 4 millions de logements sociaux en France soit près de 15 % du parc total, 2 % seulement en Espagne.

Être propriétaire : une aspiration profonde

Les rapports annuels de l’observatoire immobilier Cetelem sont une précieuse source d’informations. On découvre ainsi qu’en France être propriétaire c’est :

- une priorité pour 34 % des personnes interrogées ;

- un rêve pour 25 % ;

- une évidence pour 20 % ;

- pas crucial pour 9 % ;

- trop de contraintes pour 5 % ;

- « qu’importe ! », 4 % ;

- sans opinion, 2 %.

46 % des personnes interrogées considèrent l’achat d’un bien immobilier comme un objectif à plus ou moins long terme. Et le rêve absolu, c’est la maison individuelle, citée dans 83 % des cas.

Toujours dans la même enquête, et dans des études complémentaires, on découvre les motivations de l’accession à la propriété :

- se sentir chez soi ;

- constituer un patrimoine ;

- assurer sa retraite ;

- assurer l’avenir de sa famille ;

- économiser les loyers ;

- avoir un investissement sûr ;

- profiter de prix intéressants ;

- profiter de taux d’intérêt favorables ;

- profiter d’un apport important (don, héritage…) ;

- accompagner un changement de situation professionnelle ;

- accompagner un changement de situation familiale ;

- bénéficier d’une fiscalité avantageuse ;

- suivre l’exemple de son entourage.

Depuis 2009, c’est clairement le besoin d’assurer sa retraite et de se garantir un logement en cas de difficulté qui a pris le pas sur les autres motivations. Nathalie Kosciusko-Morizet, alors ministre du Logement, déclarait d’ailleurs en mai 2011 que « posséder son toit est une forme d’assurance-vie ».

C’est d’autant plus vrai qu’avec la crise de 2008, la crise des banques et maintenant la crise des États, tous les autres placements ont perdu en crédibilité. À part peut-être encore l’or.

Autre avantage essentiel pour les Français : l’immobilier accroît la protection familiale. Le conjoint et les enfants sont en effet couverts par les assurances décès-invalidité dont la souscription est obligatoire. En clair, si vous mourez, votre famille hérite et le crédit peut même disparaître…

Conclusion

90 % des Français estiment que la meilleure solution, si on a le choix, est d’être propriétaire de son logement… Ce n’est plus de l’amour, c’est même plus de la passion, c’est de la rage !

________________________________

Extraits de Immobiliez-vous ! Face à la crise, tout sur l'immobilier, Robert Laffont (12 janvier 2012)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de de la tête de Renault en quelques heures

04.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

05.

Pour Dominique Strauss-Kahn, le brexit pourrait être une chance pour l'Europe

06.

Mais pourquoi les cancers secondaires du sein sont-il si souvent détectés trop tard ?

07.

Comment l’imaginaire occidental a réinventé la Rome antique

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

04.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

05.

Arabie saoudite : ces rumeurs sur une possible destitution de MBS

06.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

01.

Cette dénonciation frénétique de l’islamophobie qui masque si souvent un islamo-mépris qui s’ignore

02.

Savez-vous qu'Éric Zemmour, Élisabeth Lévy, Natacha Polony et Jean-Pierre Chevènement sont antisémites ? Sans doute pas, mais Jacques Attali, lui, le sait !

03.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

04.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Débat sur l’immigration : le gouffre d’une société moralement désarmée

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
defrance69
- 19/02/2012 - 10:49
Apprendre déjà à compter
sur les 13 motivations annoncés, 9 ne sont pas garanties par l'acaht immobilier, à savoir
constituer un patrimoine, assurer sa retraite, assurer l’avenir de sa famille, économiser les loyers, avoir un investissement sûr, profiter de prix intéressants, profiter d’un apport important, bénéficier d’une fiscalité avantageuse.
Parfois rester locataire est une bien meilleure opportunité: il vaut mieux être diversifié et ne pas avoir tous ses oeufs dans le même panier ... en béton.
Avant d'engager un tiers de ses revenus sur 20ans de son ménage, il serait utile de faire un minimum de calcul
un lien vers une bonne calculatrice de comparaison : http://www.bulle-immobiliere.org/achat-locv2/
Harmaggedon
- 19/02/2012 - 06:48
à force...
le prix des terrains en constante augmentation, des normes drastiques à l'excès, des constructeurs "margeant" bien plus sur les hauts de gamme (comme les constructeurs automobiles) ont entrainés des prix excessifs, à la fois à l'acquisition et aussi, dans le domaine locatif.
La maison qui pourrait être un bien de consommation, est un vrai investissement. Mais cela en devient aussi une contrainte et un frein, pour ce qui est de la mobilité, sur le plan du travail !
Qui est prêt à quitter son "bien" durement acquis, voire simplement "hérité", pour un emploi à plus de 100 Km ? Qui est capable de prendre une location, pour un nouvel emploi, en devant rembourser ses crédits immobiliers en cours ?
Toute cette partie de marché immobilier, de type simple "bien de consommation" manque en France, et participe à figer encore un peu plus, le pays.
adieux
- 18/02/2012 - 17:55
propagande
malheureusement pour monfinancier.com les gueux retourne chez leurs parents .

plus de primo-accédant + de second accédant + de défiscalisation.

Les banques ne prête plus, la bulle immobilière et sur le point d'exploser, les gens le savent désormais que les prix ne montent pas jusqu'au ciel, même à le dire tous les jours sur tout les moyens de diffusion depuis des années c'est maintenant la fin.

les rêves de grandeur Mr fifi sont sur le point de faire pchittt