En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Tony Blair est de retour sous les feux des projecteurs. Et il a une idée bien précise en tête...
THE DAILY BEAST
Tony Blair est de retour ! Et Il veut bloquer le Brexit
Publié le 09 décembre 2016
Avec Tom Sykes
L'ancien Premier ministre britannique revient dans le jeu politique avec une nouvelle organisation pour lutter contre le populisme anti-UE.
Tom Sykes est écrivain et journaliste, auteur du blog "The Royalist" pour The Daily Beast. Il a collaboré à de nombreuses publications, et a fait un passage au New York Post comme reporter nighlife et éditorialiste people. Il a écrit plusieurs livres,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tom Sykes
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tom Sykes est écrivain et journaliste, auteur du blog "The Royalist" pour The Daily Beast. Il a collaboré à de nombreuses publications, et a fait un passage au New York Post comme reporter nighlife et éditorialiste people. Il a écrit plusieurs livres,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien Premier ministre britannique revient dans le jeu politique avec une nouvelle organisation pour lutter contre le populisme anti-UE.
Avec Tom Sykes

The Daily Beast par Tom Sykes

Si toutes les carrières politiques finissent par un échec, la plupart d'entre nous se contenteraient d’avoir la vie de Tony Blair après sa démission, sa mort politique.

Blair, le plus controversé des anciens Premiers ministres britanniques, gagne environ 200 000 $ pour ses allocutions, et il a amassé une immense fortune depuis son départ.

Maintenant, il annonce, bien qu’il s’en défende, une sorte de retour à la vie politique britannique, avec le lancement d'une nouvelle organisation dont il dit, dans une déclaration, qu’elle cherchera à contrer "le nouveau populisme", un mouvement, une mentalité qui, à son avis, a conduit le Royaume-Uni à voter en faveur de la sortie l'Union européenne lors du référendum de cette année.

Blair s’est déjà proposé comme animateur de l’opposition au Brexit, disant à un journaliste: "Le pays a pris une décision lors d'un référendum, il n'y a aucun moyen d’annuler cette décision, à moins que, les gens, ayant vu le résultat, changent d'avis".

Ce Blair, qui a été souvent accusé d'élitisme et de contournement du processus démocratique lorsqu'il était au pouvoir (particulièrement quand il a embarqué la Grande-Bretagne dans la guerre en Irak sur la base de faux renseignements disant que Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive) revient sous les projecteurs avec l’intention de remettre en cause un vote démocratique, ce qui ne surprendra pas ceux qui le connaissent.

"Une chose que les gens ne connaissent vraiment pas chez lui, c’est sa foi profonde" , dit au Daily Beast une de ses relations à propos de Blair, qui s’est converti au catholicisme après sa démission de son poste de Premier ministre, "Il est profondément religieux. George Bush a dit qu'il devait envahir l'Irak parce que Dieu lui avait dit de le faire, et Blair a ressenti les choses de la même manière. Il est donc totalement convaincu de la justesse de tous ses actes."

Malgré son catholicisme, Blair est très à l'aise quand il ignore l'avertissement de la Bible disant qu'il est plus facile à un chameau de passer par le chas d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume des cieux, car il est incroyablement riche.

Lui et sa femme, Cherie, une avocate influente, ont constitué un empire immobilier estimé à environ 34 millions de dollars.

Le couple vit luxueusement dans une énorme maison sur une place réputée de West London. Les Blair ont aussi acheté la maison adossée à leur grand jardin dans une rue parallèle pour créer un ensemble totalement privé au cœur de la ville. Ils possèdent, en outre, le South Pavilion, une fabuleuse maison de campagne dans le Buckinghamshire estimée à 7 millions de dollars, et sont co-propriétaires, avec leur fils aîné Euan, d'une maison de 4,5 millions de dollars dans le quartier de Marleybone offerte en cadeau de mariage à Euan et à sa femme Suzanne (qui a travaillé pour l'une des fondations de bienfaisance de Blair).

Le millionnaire Blair vit discrètement à Londres.

"Il est très attentif à ne pas attirer l’attention" dit au Daily Beast une de ses relations, "Il est toujours très bien habillé. Il est aussi très conscient que beaucoup de gens le détestent. Donc, quand il va dîner, il choisit un endroit calme et privé, comme le Club Mark. Il ne fait pas sauter des bouchons de champagne devant tout le monde".

"Il est absolument charmant et vous avez vraiment l’impression d'être la personne la plus importante qu'il ait jamais rencontré quand vous êtes avec lui. Les gens sont prêts à payer très cher pour l’entendre, donc il accepte ".

Mais les Blair ne gagnent pas seulement de l'argent avec les interventions publiques de Tony. L'ex-Premier ministre a donné des conseils en matière d’image et de communication au dictateur kazakh après que la police de ce pays eut tiré sur des manifestants faisant quinze morts. Et la soif d'argent affichée par Blair depuis qu'il a quitté son poste de Premier ministre a été très critiquée dans la presse britannique.

Blair, cependant, a toujours soutenu que la majeure partie de ses revenus va à ses fondations caritatives. Son cabinet a affirmé, en 2014, qu'il avait donné 9,5 millions de livres sterling pour des causes charitables depuis son retrait de la vie politique.

Blair utilise ses contacts pour trouver de généreux donateurs. Ses organismes de bienfaisance ont reçu des millions de personnalités privées et d’organismes d’Etat : USAID, par exemple, a versé 5,7 millions de dollars à la Tony Blair Africa Governance Initiative, qui propose des conseils de gestion et d'investissement à des présidents, Premiers ministres et ministres, faisant de Blair l'un des hommes les plus influents du continent africain.

Un communiqué récent de Blair reconnaît que sa richesse provoque des polémiques : "Nous avons fondé une entreprise prospère, mais elle a attiré beaucoup de critiques, en majeure partie inexactes" a-t-il dit. "Il était nécessaire de trouver des financements pour nos fondations; mais cela a provoqué des critiques nous accusant de confondre nos activités privées et nos activités charitables, ou nous accusant d’intervenir dans les pays qui ont suscité des controverses."

"Le versant commercial de ces activités a été arrêté et les actifs, d’un montant de plusieurs millions de livres, ont été transférés à un nouvel organisme, l’Institut." Un organisme qui sera opérationnel en 2017.

Quand il était à la tête du gouvernement, Blair s’est révélé être l'un des prestidigitateurs politiques les plus remarquables de son époque. Mais s’il réussit à remettre en cause le Brexit, ce sera son chef d’œuvre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
04.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
05.
L'homme qui ne voulait pas être le deuxième flic de France…
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
07.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
05.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zeliclic
- 06/12/2016 - 06:34
Combattre le populisme
en s'asseyant sur la decision du peuple ne me semble pas être très judicieux...
Anouman
- 05/12/2016 - 20:11
Blair
Qui peut bien avoir envie de payer pour entendre une conférence de T. Blair? Un vrai mystère... Mais je suppose que les mêmes sont prêts à l'entendre partir en guerre contre le brexit. Au cas où ce grand démocrate n'aurait pas suivi l'actualité, occupé à compter ses millions, le peuple britannique s'est prononcé sans équivoque pour le brexit et vouloir s'y opposer c'est lancer à ses concitoyens qu'ils sont des merdes débiles. Voilà le genre de personnage pour lequel aucun respect n'est possible. Quand on peut croire que Dieu a dit qu'il fallait envahir l'Irak il est temps de trouver un bon psychiatre.
zouk
- 05/12/2016 - 12:01
Tony Blair
He si perfectly right. This vote (Brexit) is a deadly trap for Great Britain.
Ou si vous préférez: il a parfaitement raison. Ce vote en faveur du Brexit est un piège mortel pour la Grande Bretagne