En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

05.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

06.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

07.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 22 min 11 sec
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 42 min 33 sec
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 2 heures 5 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 3 heures 1 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 3 heures 10 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 4 heures 2 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 14 heures 29 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 18 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 21 heures 31 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 23 heures 7 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 33 min 2 sec
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 1 heure 21 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 2 heures 42 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 3 heures 17 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 13 heures 45 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 15 heures 12 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 19 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 21 heures 53 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 23 heures 29 min
© Reuters
© Reuters
Au doigt et à l'oeil

Les traces chimiques que vous laissez sur votre smartphone en disent long sur vous et votre mode de vie

Publié le 02 décembre 2016
Selon une nouvelle étude, les traces que nous laissons sur nos écrans de smartphone avec nos doigts contiennent de très nombreux indices sur nous et notre mode de vie. Une mine d'information qui pourrait être utilisée dans le cadre de profilage criminel.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une nouvelle étude, les traces que nous laissons sur nos écrans de smartphone avec nos doigts contiennent de très nombreux indices sur nous et notre mode de vie. Une mine d'information qui pourrait être utilisée dans le cadre de profilage criminel.

Si vous commettez un meurtre et que vous laissez par mégarde votre smartphone sur les lieux du crime, il y a de grandes chances pour que vos empreintes digitales vous trahissent et vous conduisent directement en prison. Mais au-delà de cette signature génétique, les écrans de nos smartphones détiennent de nombreuses autres informations, sur nous mais également sur notre mode de vie, rapporte The Washington Post.

Signature chimique

Des chercheurs des écoles de médecine et de pharmacologie de l'Université de Californie à San Diego (États-Unis) ont mené l'expérience dans le cadre d'une étude, parue le 29 novembre dans la revue scientifique PNAS. Les résultats, probants, laissent penser qu'une utilisation de cette méthode par la police scientifique serait possible pour établir le profilage criminel d'un potentiel suspect. Pour ces scientifiques, le smartphone était l'objet idéal pour s'exercer. "Nous voulions analyser un objet avec lequel nous interagissons beaucoup, de manière à pouvoir aisément recueillir les échantillons moléculaires, explique Pieter Dorrestein, co-auteur de l'étude. Le choix du smartphone était évident. La plupart d'entre nous passons une grande part de notre temps sur nos téléphones ; il y a donc une grande quantité de molécules provenant de nos mains qui se déposent sur ces objets".

En procédant à l'analyse de ces traces laissées sur le smartphone, il est alors possible d'en apprendre davantage sur le détenteur du téléphone et ses habitudes. Régime alimentaire, utilisation de produits cosmétiques, style vestimentaire ou encore prise de médicaments : tout peut être identifiable. Les traces chimiques laissées par vos doigts sur votre smartphone sont en quelque sorte le fruit d'une interaction chimique entre les éléments chimiques de votre corps et ceux de l'environnement. À l'aide d'un superordinateur, il est alors possible de faire correspondre ces combinaisons à des habitudes de vie. Pour exemple, l'un des smartphones analysés présentait la signature chimique de l'anti-moustique. Or, le propriétaire du téléphone s'est souvenu s'en être appliqué il y a plus de cinq mois avant l'expérience. En plus d'être exacts, ces indices ont ainsi une longue durée de vie.

Exploitations possibles

Suffisant pour que cette méthode d'analyse chimique puisse être utilisée dans le cadre d'opérations de profilage criminel ? La police scientifique dispose déjà de l'expertise médico-légale, par le biais des autopsies réalisées ou tout simplement des analyses sanguines. "Le problème est que le profilage réalisé avec cette méthode n'analyse pas des éléments vraiment discriminants qui pourraient faire avancer une enquête – trouver quelle marque de produit cosmétique le suspect utilisait n'est pas ce que l'on cherche", confie le criminologue John Bond dans les colonnes du Guardian.

Mais les auteurs de l'étude restent enthousiastes, affirmant que si ces analyses ne sont pas les plus efficaces pour savoir si la personne en question se droguait, par exemple, elles permettent tout de même d'établir un profil assez complet de l'individu. Les preuves d'un mode de vie plutôt sain ou totalement déséquilibré pourraient tout de même permettre d'accélérer certaines enquêtes. En dehors d'une potentielle utilisation judiciaire, cette méthode scientifique pourrait se présenter comme une alternative à la prise de sang (notamment pour les personnes apeurées par les aiguilles), pour observer les effets d'une médication sur un patient, ceux d'un produit cosmétique ou encore ceux d'un régime alimentaire.

Qui aurait cru que nos doigts portaient une telle quantité d'informations ?  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires