En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Bonnes feuilles
Le chromosome X, terreur musulmane ? Pourquoi les islamistes ont un (gros) problème avec le sexe
Publié le 06 décembre 2016
À partir de faits et de constats précis (en Europe ou dans les mondes musulmans), Chahdortt Djavann analyse les mécanismes sournois par lesquels l’idéologie islamique s’est créée, s’est insinuée, puis propagée, et comment elle gagne chaque jour plus de terrain en France et en Europe. Elle identifie et nomme les caractéristiques de cette idéologie. Extrait de "Comment lutter efficacement contre l'idéologie islamique" de Chahdortt Djavann, aux Editions Grasset (2/2).
Chahdortt Djavann, romancière et essayiste, est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages, notamment Bas les voiles ! (Gallimard, 2003), La muette (Flammarion, 2008), Je ne suis pas celle que je suis (Flammarion, 2011), La dernière séance (Fayard, 2013), Big...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chahdortt Djavann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chahdortt Djavann, romancière et essayiste, est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages, notamment Bas les voiles ! (Gallimard, 2003), La muette (Flammarion, 2008), Je ne suis pas celle que je suis (Flammarion, 2011), La dernière séance (Fayard, 2013), Big...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
À partir de faits et de constats précis (en Europe ou dans les mondes musulmans), Chahdortt Djavann analyse les mécanismes sournois par lesquels l’idéologie islamique s’est créée, s’est insinuée, puis propagée, et comment elle gagne chaque jour plus de terrain en France et en Europe. Elle identifie et nomme les caractéristiques de cette idéologie. Extrait de "Comment lutter efficacement contre l'idéologie islamique" de Chahdortt Djavann, aux Editions Grasset (2/2).

Les rapports entre le masculin et le féminin commandent la constitution symbolique de toute société. Il existe de ce point de vue des différences radicales entre les diverses cultures en fonction, notamment, de leur rapport à l’histoire.

Les sociétés occidentales ont connu une évolution accélérée vers la forme démocratique qui se traduit, de façon encore incomplète, par l’égalité absolue des sexes. L’islam est, en règle générale, encore étranger à cette évolution et théorise la différence des sexes, une différence essentialisée qui se retrouve aussi bien dans la structure familiale que sur le plan social, juridique et politique. Il est intéressant de souligner que ceux qui dénoncent haut et fort les tentatives d’essentialisation des musulmans en Occident n’abordent jamais le fait que l’islam essentialise la condition féminine, et les rapports entre hommes et femmes.

L’idée que le féminin et le masculin existent en chaque être humain, quel que soit son sexe, terrifie les musulmans fanatiques et les islamistes. Ils préfèrent annihiler la moindre trace de féminin en eux. Le chromosome X n’est pas populaire parmi les islamistes.

Beaucoup d’intellectuels musulmans disent que l’islam accorde une place importante au domaine sexuel ; certes, mais à la sexualité masculine seulement. Qu’est- ce que désirer quelqu’un, si ce n’est vouloir le mettre en soi, le faire entrer dans son corps ? « Je porte ton odeur sur mon corps, le goût de tes baisers sur mes lèvres. Je respire ton souffle. Dans tes bras je ne sais plus où mon corps se termine et où le tien commence. » Être amoureux, c’est faire du corps de l’autre son sanctuaire. C’est faire corps avec l’autre.

Or pour les islamistes, comme pour les musulmans intégristes, lorsqu’un homme, un garçon, est ému par le contact d’une femme, par l’odeur d’une femme, ou tout simplement, par la vue d’une femme, il devient impur ! Mollahs et imams inculquent ces dogmes « éducatifs » aux adolescents et aux adolescentes.

D’où le zèle des gamins, dès douze/treize ans, pour que leurs soeurs, leurs cousines, les filles de leur quartier portent le voile. Désirer rend vulnérable, dépendant. Humain. Fragile. Les islamistes haïssent l’objet de leur désir : la femme. Ils ne supportent pas ce désir qui les rend dépendants du corps féminin, de ce corps tabou. De ce corps inférieur. Ce désir leur révèle la part féminine de leur masculinité. Malgré leur barbe hirsute, auraient- ils une part de féminité en eux ? Quelle horreur !

Extrait de Comment lutter efficacement contre l'idéologie islamique de Chahdortt Djavann, aux Editions Grasset.  Pour acheter ce livre, cliquez ici

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
La France, cette île perdue au milieu des océans ? Tout ce que révèle (aussi) ce dont Emmanuel Macron n’a PAS parlé
04.
Nous avons déjà obtenu de bons résultats : le vrai/ faux des déclarations d’Emmanuel Macron sur sa politique économique
05.
Emmanuel Macron : la conférence de presse dont on se souviendra parce qu’il... n’y avait rien de particulier à en retenir
06.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
07.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
05.
Etudiante, Nathalie Loiseau s'est présentée sur une liste d'extrême droite
06.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
A M A
- 07/12/2016 - 15:11
Pour comprendre la position
Pour comprendre la position musulmane dans le rapport hommes/femmes, il faut revenir aux conditions originels qui ont vus l'émergence de cette religion. Créer pour la guerre et le pillage dans des zones déshéritées et peu peuplées, le besoin de mâles combattants étaient une priorité. Les femmes étaient des outils de production de vaillants et de valeureux guerriers, et le besoin en hommes réduisait la situation de la femme à l'exploitation de son ventre. Cette religion immobilisée dans sa tradition pluri centenaire perpétue de nos jours les agissements de ses origines conquérantes qui ne peut mieux se matérialiser que dans le sexe masculin procréateur de soldats.
Benvoyons
- 05/12/2016 - 10:50
Le Coran un livre Saint mais malsain & Glauque
Je sens qu'il y aura des nouveaux adeptes après cette vidéo du moins pour ceux qui aiment les enfants
https://www.youtube.com/watch?v=_A1Euzev-zQ
goethe379
- 05/12/2016 - 09:47
Sale
Faut-il que les musulmans s'affichent sales et barbe hirsute pour avoir l'air des hommes? On peut le penser.