En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

04.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 14 heures 14 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 15 heures 11 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 15 heures 52 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 16 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Jonas Fink, le libraire de Prague" : romance dérisoire, triste printemps, mais très bonne BD

il y a 17 heures 59 min
décryptage > Environnement
Transition

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

il y a 19 heures 33 min
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 20 heures 9 min
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 20 heures 39 min
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 21 heures 6 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 21 heures 29 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 14 heures 45 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 15 heures 33 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 16 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Sapiens", un livre formidablement intéressant et enrichissant

il y a 17 heures 56 min
décryptage > Economie
Rien ne change

L’épuisement du petit patron français devant la relance de l’activité…

il y a 19 heures 23 min
décryptage > International
Civilisation des algorithmes

Trump contre la Silicon Valley : la guerre culturelle féroce qui nous concerne beaucoup plus qu’on ne le croit

il y a 19 heures 56 min
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 20 heures 24 min
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 20 heures 53 min
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 21 heures 18 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 21 heures 30 min
© Thomas SAMSON / POOL / AFP
Se revendiquant catholique et n'ayant pas peur de parler de la France, le profil de François Fillon semble déplaire à une certaine partie du pays...
© Thomas SAMSON / POOL / AFP
Se revendiquant catholique et n'ayant pas peur de parler de la France, le profil de François Fillon semble déplaire à une certaine partie du pays...
Préférence immigrée

Mais pourquoi François Fillon n'est-il ni juif, ni noir, ni borgne ?

Publié le 01 décembre 2016
Le candidat des Républicains à la présidence de la République cumule, aux yeux de ses détracteurs, deux tares : il est catholique et français.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le candidat des Républicains à la présidence de la République cumule, aux yeux de ses détracteurs, deux tares : il est catholique et français.

Tout le monde n'a pas la chance d'être juif. Tout le monde n'a pas la chance d'être noir. Tout le monde n'a pas la chance d'être borgne. Et personne n'a l'immense privilège d'être les trois à la fois. Sauf, il y a longtemps, un chanteur américain du nom de Sammy Davis Jr.

Il s'en vantait par défi. Car à cette époque être noir aux Etats-Unis vous confrontait à un racisme vivace. Etre juif signait, comme depuis toujours, l'appartenance à une race de persécutés. Et être borgne représentait un lourd handicap alors qu'aujourd'hui on est juste un malvoyant… Depuis, les temps ont changé et Sammy Davis Jr. est mort.

Aujourd'hui en France, un discours dominant et influent tend à disqualifier quiconque se dirait français, blanc, et catholique. Revendiquer ces qualités (oh j'ai osé dire "qualités" !) fait aussitôt de vous un réprouvé ou un maudit. A première vue, François Fillon n'en a cure. A la façon de Sammy Davis Jr. il s'en est fait un étendard. Pas un discours, pas une interview sans qu'il ne prononce plusieurs fois le mot France, sans qu'il ne souligne avec insistance qu'on peut et qu'on doit être fier d'être français.

Si on ajoute à ce descriptif accablant le fait que, selon toute apparence, François Fillon est du genre à aller à la messe en famille, on comprendra aussitôt l'animosité violente qu'il suscite dans cette partie de la France qui vibre pour la préférence immigrée. C'est ainsi que le candidat à la présidence de la République a été moqué, ridiculisé : un diplodocus, un dinosaure, un bigot, un pilier de sacristie…

En effet, et à l'évidence, les mots "France" et "Français" sont devenus des gros mots. Ils étaient à tous : on les a laissés au Front national. Toute velléité identitaire était à proscrire. Malheur à la xénophobie qu'elle était supposée véhiculer. En même temps – les deux étant liés – on a refusé de voir le seul véritable réveil identitaire qui se faisait jour. Des Noirs ont clamé haut et fort que "black is beautiful". Des Arabes ont montré avec passion leur volonté d'être arabes y compris en embrassant, frénétiquement parfois, une religion jeune et conquérante. Leurs cris ont été amplifiés jusqu'à faire taire les autres. Nous avions des comptes à leur rendre et leur colère était légitime…

Pour eux, on a instauré une sorte de suffrage censitaire. Leurs voix comptaient double, triple, quadruple. Les radios donnaient à entendre avec complaisance leurs "nique la France". Les télévisions montraient les feux allumés dans les banlieues en les parant de vertus purificatrices. C'était trop ! Ainsi sont venus les temps où les humiliés et les offensés ont redressé la tête. Français nous sommes, et alors ?

Cette insurrection des âmes a été portée et incarnée par François Fillon. C'est pour cela qu'il a été plébiscité. Et c'est pour cela qu'il a été insulté. On lui a forgé une image de Français traditionnaliste. Il y a quelques années, Fillon accéda à la demande de Paris Match de poser en famille. La photo fut prise devant sa demeure familiale qualifiée pour les circonstances de manoir ou de gentilhommière. Il était là, propre sur lui, avec une épouse plutôt bcbg et cinq enfants habillés comme il faut et non pas en jeans déchirés. A gauche, et en tout cas dans les journaux qui s'en réclamaient, l'indignation fut grande.

C'était "indécent", "grossier". Un outrage fait au peuple, aux couches populaires. Fillon en blouson de cuir avec des gamins en capuche, voilà qui aurait été conforme à l'imaginaire de tous ceux qui s'agenouillent devant Sainte Diversité. Mais non, le malheureux Fillon est français et, circonstance aggravante, il fait très français. Mais tout le monde peut, sans lui ressembler, être également français. Elle était française Assia Djebar, Arabe née en Algérie, et membre de l'Académie française. Il était français Goscinny, petit-fils d'un rabbin de Varsovie et père d'Astérix. Il est français Alain Finkielkraut, juif polonais, et académicien comme Assia Djebar. Et c'est en français que le grand poète noir Léopold Sédar Senghor écrivait ses vers. Tout le monde peut donc être français. Il suffit d'aimer et pas d'haïr.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

04.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
AlainAFZ
- 02/12/2016 - 14:33
Bien senti.....
C'est plutôt bon et bien écrit, mais là c'est habituel.....
essentimo
- 02/12/2016 - 06:52
Etant donné
les résultats de la politique socialiste de ces 5 années, il est clair qu'il faut faire exactement le contraire pour redresser la France. Et si cela doit passer par la reconquête d'oser être Français dans tous les sens du terme, allons-y !
trotro75
- 01/12/2016 - 22:08
Mauvaise foi
Je vais être intellectuellement honnête ce qui n'est visiblement pas le cas de tout le monde...
Pour suivre l'actualité, le programme de François FILLON a surtout été passé au crible ses derniers temps sur les 500 000 fonctionnaires qu'il veut supprimer, sur la réforme de l'assurance maladie, sur le rapprochement qu'il veut faire avec la Russie, sur la notion de libéralisme (ah, le nombre d'émissions que j'ai vu depuis le résultat des primaires et dans lesquelles on a essayé de définir le libéralisme et de savoir quel libéral était FILLON). La critique du programme FILLON est beaucoup plus acerbe sur ces sujets que sur sa position sur la famille ou la religion.
Je ne dis pas que son catholicisme n'a pas été évoqué, mais il a été abordé avec moins, beaucoup moins d'intérêt que les autres sujets de son programme.
RAYSKI est obsédé par l'identité et les religions et en perd toute objectivité.