En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 11 heures 58 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 13 heures 18 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 14 heures 33 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 15 heures 10 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 17 heures 29 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 18 heures 58 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 19 heures 38 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 19 heures 40 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 19 heures 40 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 12 heures 44 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 13 heures 53 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 15 heures 36 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 16 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 18 heures 7 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 18 heures 30 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 19 heures 13 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 19 heures 38 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 19 heures 40 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 19 heures 40 min
© Reuters
Le nouveau patron du parti a voulu faire vite pour imprimer sa marque au sein des Républicains.
© Reuters
Le nouveau patron du parti a voulu faire vite pour imprimer sa marque au sein des Républicains.
Remaniement

Les Républicains : quand François Fillon met l’organigramme du parti à sa main

Publié le 30 novembre 2016
Adieu Sarkozy ! Après la victoire de François Fillon à la primaire, ses partisans font leur entrée en force à la direction du mouvement. Quelques sarkozystes historiques sont mis sur la touche, comme Christian Estrosi. D’autres comme François Baroin se maintiennent. Quant aux juppéistes, un seul se retrouve au comité politique, Virginie Calmels, adjointe au maire de Bordeaux.
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Gaetner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adieu Sarkozy ! Après la victoire de François Fillon à la primaire, ses partisans font leur entrée en force à la direction du mouvement. Quelques sarkozystes historiques sont mis sur la touche, comme Christian Estrosi. D’autres comme François Baroin se maintiennent. Quant aux juppéistes, un seul se retrouve au comité politique, Virginie Calmels, adjointe au maire de Bordeaux.

Sacrément habile François Fillon ! Sans avoir l’air d’y toucher, avec une force tranquille toute « filloniste », il a mis sur pied l’organigramme des Républicains entièrement à sa main. D’abord, en nommant secrétaire général du mouvement un de ses vieux partisans, Bernard Accoyer, ancien président de l’Assemblée nationale. Avec ce dernier; Fillon n’a rien à craindre : il sait qu’il servira l’intérêt supérieur du parti, et n’aura qu’un objectif : veiller à ce que Les Républicains soient en ordre de marche pour gagner l’élection présidentielle de mai 2017.

Deuxième nomination qui a son importance : celle de Patrick Stéfanini, au poste de directeur général du parti. Logique : il a été le stratège de la primaire qui a permis à François Filon de remporter une victoire en laquelle bien peu croyaient, hormis Stéfanini, jadis très proche d’Alain Juppé.  Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Stefanini remplace Frédéric Péchenard, ancien directeur de la police nationale et surtout très lié à Nicolas Sarkozy. Péchenard n’a cessé de dénoncer le complot et le comportement des juges dans les différentes instructions judiciaires visant l’ancien chef de l’Etat.

Un autre sarkozyste, est, sinon mis sur la touche, tout du moins rétrogradé : Laurent Wauquiez, qui de président par intérim  passe à celui de premier vice –président, avec à ses côtés comme vice-présidente une filloniste pur jus, Isabelle Le Callennec, députée d’Ille-et Vilaine. Autre sarkozyste qui passe à la trappe : le président de la région Provence-Alpes Côte d’Azur, Christian Estrosi qui doit abandonner les fonctions capitales de président de la commission d’investiture au profit de Jean-François Lamour, député de Paris et soutien indéfectible de l’ancien premier ministre. Aussi, avec l’arrivée à la tête de la commission d’investiture de l’ancien champion olympique d’escrime, il est fort possible que certaines investitures décidées en juin dernier soient remises en cause. Si  on ajoute la nomination de Jérôme Chartier, député du Val d’Oise, ami de 20 ans de Fillon comme porte-parole du parti, il est clair que le nouveau patron du parti a voulu faire vite pour imprimer sa marque au sein des Républicains.

Ce qui ne l’a pas empêché de faire preuve d’habileté en faisant entrer tous les candidats ou leurs représentants  à la primaire au comité politique national. Que ce soit Nathalie Kosciusko-Morizet –rallié à Juppé au deuxième tour de la primaire- Jean-Frédéric Poisson, Thierry Solère –au lieu et place de Bruno Le Maire- ou Jean-François Copé. Mais pour le député maire de Meaux, ce serait plutôt de la part de Fillon, une sorte non pas de pardon  à l’égard de son « meilleur ennemi d’hier », mais plutôt une sorte de grandeur d’âme. 

Précisons que ce comité politique sera présidé par un fidèle d’entre les fidèles de l’ancien premier ministre, Gérard Larcher, président du Sénat et qui compte un autre proche de Fillon, Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat, président du conseil régional des pays de Loire… Un homme dont on dit, qu’en cas de victoire de François Fillon en mai prochain, il  pourrait être promis à de hautes fonctions. En prenant connaissance de la composition de ce comité politique, Alain Juppé a du faire grise mine : un seul de ses partisans y figure, sa première adjointe à la mairie de Bordeaux, Virginie Calmels, alors que d’autres sarkozystes de poids  y apparaissent. Comme François Baroin, le sénateur -maire de Troyes, ou Christian Jacob, le président du groupe LR à l’Assemblée nationale, celui-là  même qui, il n’y a pas si longtemps, était un  ardent supporter de Copé…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
raslacoiffe
- 30/11/2016 - 17:43
Article inintéressant.
L'auteur ignore déjà le prénom d'Isabelle Le Callennec en l'appelant Nicole. Son seul argumentaire réside en 2 mots Adieu Sarkozy. On voit qu'en plus l'auteur ne boude pas son plaisir à travers ces 2 mots en dévalorisant la stratégie bien calibrée de Fillon à travers ces nominations. Ne vous en déplaise M. Gaetner, les militants sarkozystes se sont en majorité ralliés à François Fillon et vos propos acides n'ont aucune prise sur eux.
Liberte5
- 30/11/2016 - 16:58
Un appareil solide, efficace pour les présidentielles.
Il faudra que le bateau soit bien piloté car la mer va être agitée. Il n'y a pas de place pou l'à peu près, pour les tiraillements, les divisions.
assougoudrel
- 30/11/2016 - 16:56
Le jeune lion tue
les lionceaux du vaincu, afin de préparer sa descendance.