En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 8 heures 21 min
light > Insolite
"Highway to Hell"
Un informaticien a piraté la billetterie du Hellfest afin de tenter d'obtenir désespérément une place
il y a 11 heures 37 min
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 13 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 14 heures 54 min
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 15 heures 28 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 16 heures 45 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 18 heures 52 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 19 heures 2 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 19 heures 24 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 19 heures 49 min
Vallée des Rois
Egypte : découverte exceptionnelle de trente sarcophages de plus de 3.000 ans
il y a 9 heures 50 min
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 12 heures 27 min
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 13 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 15 heures 6 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 16 heures 15 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 17 heures 43 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 18 heures 55 min
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 19 heures 15 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 19 heures 34 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 19 heures 58 min
© François NASCIMBENI / AFP
Comme tous les corps intermédiaires, les organisations syndicales sont touchées par le virus de la désaffiliation et de la méfiance. Dans le cas particulier de la CGT, on a de surcroît affaire à un comité directeur déconnecté du monde salarial réel.
© François NASCIMBENI / AFP
Comme tous les corps intermédiaires, les organisations syndicales sont touchées par le virus de la désaffiliation et de la méfiance. Dans le cas particulier de la CGT, on a de surcroît affaire à un comité directeur déconnecté du monde salarial réel.
Contre-productif

Martinez la menace : pourquoi la position maximaliste de la CGT face au programme Fillon se retournera immanquablement contre les intérêts des salariés français

Publié le 02 décembre 2016
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, l'a annoncé : en cas de victoire de François Fillon en 2017, il mobilisera la CGT autant que faire se peut pour initier un "troisième tour social".
Bertrand Martinot, collaborateur de l'Institut Montaigne, est économiste, ancien délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle. Co-auteur notamment, avec Franck Morel, de "Un autre droit du travail est possible" (Fayard, mai 2016). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Martinot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Martinot, collaborateur de l'Institut Montaigne, est économiste, ancien délégué général à l'emploi et à la formation professionnelle. Co-auteur notamment, avec Franck Morel, de "Un autre droit du travail est possible" (Fayard, mai 2016). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, l'a annoncé : en cas de victoire de François Fillon en 2017, il mobilisera la CGT autant que faire se peut pour initier un "troisième tour social".

Atlantico : Philippe Martinez a récemment menacé de mobiliser la CGT en cas de victoire de la droite en 2017, promettant un "troisième tour social". Quels problèmes, d'ordre démocratique notamment, une telle déclaration peut-elle poser ?

Bertrand Martinot : Il est pour le moins étrange que le leader du premier syndicat de France annonce par avance qu’il contestera dans la rue les résultats d’élections démocratiques majeures (la présidentielle, puis, par hypothèse, les législatives). Certes, son comportement jusqu’au-boutiste au moment des débats sur la loi El Khomri pouvait déjà susciter de sérieuses inquiétudes. Mais encore s’agissait-il d’une loi qui ne procédait pas directement d’un programme politique.

Là, on est évidemment monté d’un cran dans la provocation puisqu’il s’agirait de contester la mise en œuvre d’un programme de réformes qui viendrait d’être validé par une majorité de citoyens. Cela laisse songeur.

Par ailleurs, de plus en plus de salariés ne se sentent plus correctement représentés par les syndicats traditionnels. Une telle déclaration, qu'entendent également des salariés adhérant aux positions de la droite, pourrait-elle faire apparaître les syndicats comme toujours plus déconnectés de ceux qu'ils sont censés défendre ? 

Comme tous les corps intermédiaires, les organisations syndicales sont touchées par le virus de la désaffiliation et de la méfiance. Dans le cas particulier de la CGT, on a de surcroît affaire à un comité directeur déconnecté du monde salarial réel : sur-représentation des fonctionnaires et salariés des grandes entreprises publiques…

Son engagement politique explicite et virulent contre Nicolas Sarkozy en 2012 avait déjà été une belle entaille dans les grands principes du syndicalisme français (ceux de la charte d’Amiens de 1906) qui prônaient l’apolitisme et la focalisation sur la défense des intérêts des salariés (et même la lutte pour l’abolition du salariat : autres temps autres mœurs…). Mais depuis, cette CGT, travaillée par le Front de gauche, voire Lutte Ouvrière, confond de plus en plus action politique et action syndicale.

Ce n’est sans doute pas une bonne nouvelle pour la défense des salariés, au-delà du noyau dur que constituent les agents publics. Ceux-ci auraient plutôt besoin de leaders pragmatiques, s’engageant sur le terrain pour tirer le meilleur parti des marges de manœuvres que le droit du travail – hier la loi El Khomri et peut-être demain une réforme de bien plus grande ampleur – ménage au dialogue social dans l’entreprise.

Les élections professionnelles représentent un enjeu primordial pour la CGT. Faut-il voir dans la déclaration de Philippe Martinez une tentative d'exister davantage sur le plan médiatique en vue de ces élections ?

Disons-le tout net : la CGT a considérablement perdu du terrain par rapport à la CFDT en termes d’influence, de capacité à peser vraiment sur la décision publique. On l’a vu récemment avec la loi El Khomri. Elle a également perdu de nombreux bastions dans de grandes entreprises. Il est assez probable que les élections professionnelles qui sont actuellement compilées par le ministère du Travail pour mesurer la représentativité aboutiront en 2017 à ce que la CFDT soit le premier syndicat de France en termes d’audience. C’est d’ailleurs déjà le cas si l’on considère le nombre d’adhérents.

Une CGT n°2 serait une première dans l’histoire sociale française et il faut sans doute y voir la raison de cette fuite en avant un peu désespérée. On peut aussi y lire en miroir l’échec idéologique de la gauche française de gouvernement, incapable d’avoir un discours sur la mondialisation et sur ce que seraient de nouvelles protections pour les travailleurs. La fuite en avant politique de la CGT, qui est parallèle à celle d’un Mélenchon, c’est aussi la conséquence de l’incapacité des socialistes à incarner un tant soit peu une espérance populaire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

05.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte5
- 29/11/2016 - 23:47
La capacité de nuisance des syndicats n'est plus à prouver.
que l'état coupe toutes les subventions dont profitent largement les syndicats pour commencer. Qu'ensuite un nouveau syndicat libre puisse présenter des candidats aux élections professionnelles et alors les choses vont radicalement changer.
vangog
- 29/11/2016 - 21:31
Les syndicatsgauchistes français ont toujours utilisé le chantag
comme arme de dissuasion massive. Si Fillon avait été intelligent, il aurait utilisé les cinq années de son quinquénat sarkozyste pour juguler cette menace sourde, et imposer le pluralisme aux syndicats..Mais Il a préféré augmenter les impôts de 40 milliards et la dette de 600 milliards, ce libéral (WOOOOOoooouuuuarfff!)...
Benvoyons
- 29/11/2016 - 18:34
Déjà la CGT ,FO,CFDT sont des sybdicats du secteur public
Comme en Allemagne et autres pays Les Syndicats de Publique s'occupent du Publique et en aucune manière du Privé. Donc création de syndicats que pour le privé. Possible de faire une confédération des syndicats du Publique et confédération du Privé. Les Fonctionnaires n'ont pas à commander le secteur du Privé.