En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

02.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

03.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

04.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

05.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

06.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

07.

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Emmanuel Macron, le Gorbatchev de la technostructure française ?

ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 10 heures 37 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 10 heures 39 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 12 heures 19 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 13 heures 26 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 16 heures 4 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 16 heures 24 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 17 heures 5 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 18 heures 48 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 19 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 10 heures 23 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 11 heures 30 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 12 heures 54 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 15 heures 27 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 16 heures 17 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 16 heures 37 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 17 heures 30 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 18 heures 28 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 19 heures 12 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 19 heures 49 min
© Reuters
Les chiffres du chômage sont loin d'être enviables puisque les résultats 2016 ne permettent que de corriger qu’une partie de la véritable saignée que le pays connaît depuis 2007.
© Reuters
Les chiffres du chômage sont loin d'être enviables puisque les résultats 2016 ne permettent que de corriger qu’une partie de la véritable saignée que le pays connaît depuis 2007.
Y'a pas le feu !

Baisse du chômage : ce quinquennat qu’il faudrait à François Hollande pour effacer la catastrophe du premier (à supposer qu’il ne commette plus d’erreurs)

Publié le 25 novembre 2016
Malgré une légère baisse de 0.3%, les chiffres du chômage présentés pour le mois d'octobre 2016 demeurent décevants. Si jamais l'actuel locataire de l'Elysée voyait son mandat se prolonger à l'issue de l'élection présidentielle de 2017, il n'est pas sûr qu'un nouveau quinquennat suffise à rattraper le précédent.
Pierre-François Gouiffès
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre-François Gouiffès est maître de conférences à Sciences Po (gestion publique & économie politique). Il a notamment publié Réformes: mission impossible ? (Documentation française, 2010), L’âge d’or des déficits, 40 ans de politique budgétaire...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré une légère baisse de 0.3%, les chiffres du chômage présentés pour le mois d'octobre 2016 demeurent décevants. Si jamais l'actuel locataire de l'Elysée voyait son mandat se prolonger à l'issue de l'élection présidentielle de 2017, il n'est pas sûr qu'un nouveau quinquennat suffise à rattraper le précédent.

Atlantico : Les chiffres publiés pour ce mois d'octobre révèlent une baisse du nombre de chômeurs. Dans le détail, quelles sont les particularités de cette publication ? Quelles sont les bonnes et les mauvaises nouvelles ? 

Pierre-François Gouiffès : Ce qui manquait le plus pour confirmer la bonne tendance sur le marché de l’emploi, c’était la répétition sur plusieurs mois de chiffres positifs sur le champ de l’emploi. Avec octobre nous avons un second mois successif de baisse du chômage, et ce n’est que la troisième fois que cela arrive depuis l’arrivée de François Hollande au pouvoir.

Mais le plus important est l’installation d’un renversement indiscutable de tendance. Sauf accident plutôt improbable, 2016 sera la première annéede baisse du nombre de demandeurs d’emploi depuis 2007, tant les A sans aucune activité que les ABC avec activité réduite. La France semble donc sortir d’une décennie de hausse ininterrompue du chômage.

Sur le plan sectoriel, la bonne nouvelle concerne le chômage des jeunes qui baisse de façon non négligeable depuis un an et demi.

La situation est toutefois loin d’être enviable puisque les résultats 2016 ne permettent que de corriger qu’une partie de la véritable saignée que le pays connaît depuis 2007. Une autre mauvaise nouvelle concerne les évolutions divergentes entre les DEFM A et les BC : le chômage incluant les activités réduites n’a fait que se stabiliser mas ne baisse pas encore. Un autre point de préoccupation concerne le chômage des plus de cinquante ans qui continue d’augmenter, alors qu’il a quasiment triplé depuis 2008 et augmenté de plus de moitié depuis 2012.

On peut constater une hausse du nombre de reprises d'activité, soit 105 700 pour ce mois d'octobre. Au delà des différents biais statistiques, faut il voir dans ce chiffre une réelle amélioration de la situation sur le front de l'emploi ?

La politisation extrême des chiffres du chômage pousse souvent à une analyse fine de données mensuelles.Parmi les données poussant à conclure à une amélioration structurante du taux de chômage, il est clair que le niveau de sortie du chômage pour reprise d’activité est à son niveau le plus haut depuis juillet 2010 avec 105 700 sorties pour ce motif.

En face, il y a le sujet des entrées en stage de formation professionnelle (plan « 500 000 formations ») et des entrées en contrats aidés, symbole d’un pilotage politico-budgétaire des chiffres du chômage. Le nombre des sorties pour entrée en stage (79 500) demeure élevé et en forte progression sur un an (doublement par rapport à octobre 2015 avec 41 300 sortie pour ce motif).

Après un pic atteint en octobre 2015, le nombre de chômeurs en catégorie A a bien suivi une pente descendante depuis lors. Pourtant, à ce rythme, la hausse du chômage subi sous le mandat de François Hollande ne sera absorbée qu'en février 2022. Comment expliquer cette lenteur ?

Votre approche a ses vertus pour bien caler les idées mais également des limites car le chômage subit les impacts des ruptures macroéconomiques mais également d’éventuelles réformes structurelles.

En effet et si on se limite aux seules statistiques, ce qui manque à la France pour améliorerfortement sa situation de chômage, c’est une séquence durable de baisse d’ampleur comparable aux séquences avril 1999-avril 2001 (25 mois de baisse consécutive) ou juin 2005-février 2008 (33 mois de baisse), chaque fois avec une baisse totale de plus de 700 000 DEFM A… à comparer avec environ une baisse de 100 000 DEFM A et d’un peu plus de 20 000 DEFM ABC depuis le début de l’année 2016. Le retournement de tendance est réel mais récent seulement.

Sur le plan de la vigueur économique, on demeure dans un contexte de croissance molle comme l’atteste la récente révision à la baisse de la prévision de croissance de l’INSEE.

Sur le plan des réformes structurelles, on peut constater que les deux finalistes de la primaire de la droite et du centre François Fillon et Alain Juppé justifient les réformes du marché du travail qu’ils proposent par la cible d’un retour au plein emploi, soit peu ou prou une division par près de deux du taux de chômage actuel de la France (10% selon l’INSEE), avec la ligne d’horizon du taux de chômage de nos voisins britannique (5,3 %) et allemand (4,6 %).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires