En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

03.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

06.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

07.

Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 13 min 46 sec
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 1 heure 6 min
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 3 heures 24 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 4 heures 19 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 5 heures 43 min
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 6 heures 30 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 6 heures 44 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le français ?

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Media
Economie des médias

Tuer les cookies pour sauver le journalisme ? Les très intéressantes leçons venues des Pays-Bas

il y a 6 heures 46 min
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 29 min 47 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 3 heures 6 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 3 heures 53 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 5 heures 26 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 6 heures 24 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 6 heures 43 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 6 heures 44 min
décryptage > Economie
Différence de taille

Le match du plan de relance allemand et français

il y a 6 heures 46 min
décryptage > International
La France en première ligne

Liban : l'Europe portée disparue

il y a 6 heures 46 min
© Reuters
© Reuters
Chaud bouillant

Exclusif : François Hollande devrait annoncer sa candidature dimanche 4 décembre

Publié le 25 novembre 2016
François Hollande, qui veut s'imposer comme l’adversaire naturel de François Fillon, devrait pour se faire se déclarer rapidement candidat. Le dimanche 4 décembre est une date évoquée par ses proches. Il a jusqu'au 15, date limite pour le dépôt des candidatures à la primaire de la gauche.
Christelle Bertrand
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christelle Bertrand, journaliste politique à Atlantico, suit la vie politique française depuis 1999 pour le quotidien France-Soir, puis pour le magazine VSD, participant à de nombreux déplacements avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Hollande,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande, qui veut s'imposer comme l’adversaire naturel de François Fillon, devrait pour se faire se déclarer rapidement candidat. Le dimanche 4 décembre est une date évoquée par ses proches. Il a jusqu'au 15, date limite pour le dépôt des candidatures à la primaire de la gauche.

"Un dimanche ? C'est un bon jour, le dimanche. Les audiences des 20heures sont au plus haut. Le lundi ? Ça n'est pas pareil. Le mardi ? Il y a les réactions à l'Assemblée."... Ce proche de François Hollande réfléchit à haute voix alors que son café refroidi dans sa tasse. Un léger sourire glisse sur ses lèvres. Visiblement, les hollandais ont passé un cap. Finies les interrogations sur la capacité du président de la République à se présenter. Derrière eux, les heures passées à se demander si Manuel Valls ne ferait pas un meilleur candidat. La seule question qui occupe désormais leurs conversations c'est : quand. Quand François Hollande va-t-il présenter sa candidature ? Quand va-t-il lancer le top départ ?

 

La large avance de François Fillon à la primaire de la droite et sa victoire quasi assurée, ont ouvert une voie qu'il s'agit de ne pas laisser se refermer. Un boulevard même à en croire les yeux pétillants de la hollandie. "Le simple fait de parler du projet de François Fillon jette une lumière différente sur ce qu'on a fait depuis 5 ans. Depuis dimanche, François Hollande c'est Fidel Castro", s'esclaffe l'un de ses porte-paroles qui égraine le chapelet de bonnes raisons qui, selon lui, vont pousser les électeurs de gauche à se remobiliser : "ils vont préférer la retraite à 62 ans à celle à 65 ans, quand ils vont comprendre que le conseil de sécurité de l'ONU va être dominé par les pro Poutine et que les résolutions sur Alep seront différentes, ils vont aussi réagir". Et d'insister : "la suppression de l'ISF de Liliane Bettencourt, ça devrait aussi les mobiliser. François Fillon, c'est Sarko en pire. Nicolas Sarkozy, lui, avait compris l'électorat populaire. Quand il disait, lors du débat, je ne me vois pas supprimer l’impôt sur la fortune tout en augmentant la TVA, il comprennait les gens modestes. François Fillon, lui, veut faire les deux. Il paraît rond mais, en fait, il est plus dur que Nicolas Sarkozy". Et un autre de se frotter les mains, "c’est fou, c'est la semaine où toutes les cartes sont rebattues. La Une de Libé avec Fillon en Thatcher, c'est notre premier tract et Madelin qui dit "Fillon, c'est Robin des Bois à l'envers, il prend aux pauvres pour donner aux riches", notre meilleur slogan. C'est du défoliant". Où la magie de Noël avant l'heure.

 

Pour les hollandais, il faut donc profiter de ce moment de grâce. D'autant que les chiffres du chômage sont bons pour le deuxième mois d'affilé. "Il faut montrer, en agissant vite, que l'instant est grave, que François Hollande se pose comme rempart au fillonisme". Les hollandais redoutent, en effet, le vide après le second tour de la primaire de la droite. Ils imaginent déjà les Unes des journaux, le visage de Fillon à droite et une case noire à gauche. Une aubaine pour Manuel Valls ou... François Bayrou qui s'agite déjà pour expliquer, en off, qu'il réfléchit à un projet et qu'il trépigne d'impatience à l'idée de l'espace qui s'ouvre à lui. Ne pas laisser les autres s'avancer. Surtout pas. "Il doit dire : face à François Fillon, face à cette droite dure, je n'ai plus le choix. Il est de mon devoir de me présenter".

 

Reste donc une question de date. D'après ses proches, François Hollande ne peut pas parler lundi alors que toute la presse sera dans le commentaire de la primaire de la droite. Mardi, le président de la République sera à Prague. Mercredi 1 et jeudi 2 décembre, en déplacement à Abu Dhabi. Le samedi 3, Jean-Christophe Cambadélis organise un rassemblement de la Belle Alliance Populaire mais une partie de l'entourage du locataire de l’Élysée exclu qu'il se déclare à ce moment là car le cadre est trop restrictif, trop partisan. Reste le dimanche 4. "Le dimanche est un bon jour". La semaine suivante, l'agenda est plus flottant qu'à l’accoutumée. De quoi coller avec l'emploi du temps d'un candidat président.

"Nous avions aussi pensé au 12 décembre car ce sera l'anniversaire de la signature des accords de Paris. Or l'écologie va être un thème fort de la future campagne, l'écologie liée à un nouveau modèle économique de croissance. Mais c’est trop tardif", explique un conseiller. Seule date totalement exclue, le 10, jour du grand meeting d'Emmanuel Macron porte de Versailles. "On ne veut pas se positionner par rapport à Macron, explique un hollandais. Si dans le même 20h, on parle de la candidature de François Hollande et du meeting d'Emmanuel Macron, ça ne va pas. Notre interlocuteur, c'est Fillon, donc il faut assez rapidement poser l'affiche du match".

 

Autre rendez-vous important sur le chemin de François Hollande, le meeting organisé samedi à Bondy par Martine Aubry qui réunira Christiane Taubira, quelques frondeurs, et même un représentant du PC. "Le message qui en ressortira, c'est que François Hollande est le seul trait d'union entre les deux ailes du PS. Si c'est Hollande, Aubry et Taubira le soutiendront. Si c'est Valls, elles seront immédiatement candidates", explique un proche. Un autre ajoute "Valls incarne mais clive, Hollande n'incarne pas mais rassemble". Le même croit savoir que Martine Aubry aurait l'intention de lancer, samedi, un appel au Président de la République lui demandant de ne plus attendre pour se présenter.

 

De son coté, François Hollande a minutieusement préparé le terrain et tenté de colmater les brèches ouvertes depuis la sortie du livre des journalistes du Monde Fabrice Lhomme et Gérard Davet. Une réunion au ministère de l'Agricuture avec une centaine de députés lui a permis de faire passer des messages : "lorsqu'on me combat, je me bats" afin de tenter de stopper l’hémorragie des cadres. Il a vu les députés des Pays de Loire heurtés par ses propos contre l'aéroport de Notre Dame des Landes. Lors de chaque déplacement, il reçoit les élus, les cajole, les câline. Tente de renouer les liens.

 

Reste une épine, et non des moindres, dans le pied du Chef de l’État qui s’appelle Manuel Valls. Il n'a pas échappé aux hollandais que les éléments de langage du type : "l'élimination de Nicolas Sarkozy signifie que les français veulent sortir les sortants" ou encore "Duflot, Sarko, le prochain ce sera Hollande" sont venus tout droit de Matignon.

 

C'est aussi pour ça que François Hollande doit désormais aller vite. Il doit rapidement faire taire son Premier ministre qui, depuis la parution de Un président ne devrait pas dire ça, se sent pousser des ailes. Il ne doit pas laisser se refermer la fenêtre qui vient de s'ouvrir. "Grâce à Fillon, Hollande n'est pas mort", sourit un hollandais qui ajoute "on va se marrer".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 25/11/2016 - 23:35
Le candidat gauchiste Van der Bellen proche des nazis...
toute la famille de ce social-démocrate fut proche des nationo-socialistes autrichiens, pendant la guerre. Et c'est lui que soutient notre archéo-socialiste Flamby-le-menteur! Comme le suggère julepa, ce collabo annoncera sa candidature, le jour de la victoire de Norbert Hoffer, résistant parmi les résistants, pour bien marquer son opposition à ce type de patriotisme, et en parfaite concordance avec la tradition gauchiste de collaboration avec les nationo-socialistes allemands et autrichiens..;
Cervières
- 25/11/2016 - 22:18
Le Temps...
ne fait rien à l'Affaire, quand on est ....
Jardinier
- 25/11/2016 - 19:58
Excellent Julepa, bien vu.
.