En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

03.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

04.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 22 min 47 sec
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 1 heure 13 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 1 heure 35 min
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 2 heures 38 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 3 heures 10 min
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 3 heures 44 min
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 12 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 17 heures 17 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 18 heures 29 sec
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 46 min 43 sec
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 1 heure 27 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 3 heures 16 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Politique
VGE

Valéry Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 3 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 16 heures 58 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 17 heures 33 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 18 heures 29 min
© REUTERS/Stephane Mahe
Si bien sûr, le terrorisme effraie les Français, si c'est bien un péril stratégique, là n'est pas au quotidien leur souci, leur angoisse.
© REUTERS/Stephane Mahe
Si bien sûr, le terrorisme effraie les Français, si c'est bien un péril stratégique, là n'est pas au quotidien leur souci, leur angoisse.
On cherche encore

SOS enlèvement, mais où est donc passé le sujet de l’insécurité au quotidien dans la campagne de la primaire ?

Publié le 25 novembre 2016
Dans les émissions télé et les programmes politiques, on a parlé des "fichés S", un peu du terrorisme... Schengen et contrôles frontaliers... La justice et les prisons, abstraitement - mais du calvaire des habitants des zones hors-contrôle, du pillage rural, pas un mot.
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans les émissions télé et les programmes politiques, on a parlé des "fichés S", un peu du terrorisme... Schengen et contrôles frontaliers... La justice et les prisons, abstraitement - mais du calvaire des habitants des zones hors-contrôle, du pillage rural, pas un mot.

"Primaire de la droite" : le syndrome de Clinton

Lisons les programmes, voyons les émissions télévisées de la primaire à droite. Une fois de plus, la sécurité, la vraie, celle qui affecte la population française, surtout celle des zones périurbaines et campagnes, est oubliée.

Certes, on a eu des épisodes "sécurité" dans ces émissions et programmes, mais ce n'était pas ce qui ravage la France des banlieues et campagnes, plutôt ce que des journalistes de luxe qualifient de "sécurité" - et c'est tout différent.

Dans ces émissions et programmes, on a parlé des "fichés S", un peu du terrorisme... Schengen et contrôles frontaliers... La justice et les prisons, abstraitement - mais du calvaire des habitants des zones hors-contrôle, du pillage rural, pas un mot.

Or docilement, les candidats sur les plateaux et leurs conseillers en com' ont suivi cette assignation à regarder ailleurs, à éviter ce qui fâche, à ne pas faire-le-jeu-de...

Mais disent ces journalistes, nos questions tiennent aux "attentes des Français"... Sauf que, depuis trente ans, ces sondages-bidon ont toujours présenté comme "attentes" l'économique et le social - alors qu'invariablement, dans la vérité des faits, la sécurité s'imposait comme sujet majeur de campagne.

Voici une preuve de l'aveuglement de ces médias et politiciens : 20 Minutes, 19 novembre, "Primaires à droite : fiscalité, sécurité, fin des 35 heures... retrouvez les mesures-phares de chaque candidat" ; par ordre : Mme Kosciusko-Morizet, MM. Copé, Fillon, Juppé, Le Maire, Poisson et Sarkozy. Douze lignes chacun : pas UN mot sur la sécurité au quotidien des Français. Un non-sujet.

Or si bien sûr, le terrorisme effraie les Français, si c'est bien un péril stratégique, là n'est pas au quotidien leur souci, leur angoisse.

Lisons de près ces titres que ces journalistes de luxe, les poings sur les yeux, refusent de voir et de comprendre ; ces nouvelles qu'ils rejettent comme méprisables faits divers.

(octobre 2016) : "Toulouse : braquages en série dans les commerces de quartier"... "Une vache tuée par balle dans son pré puis découpée sur place"... "Un retraité poignardé à mort dans son camping-car"... Marseille : "la violence explose... hausse des braquages à domicile"... Nantes "Entre coups de feu à répétition et vols violents de smartphones"... "Une jeune fille de 17 ans dépouillée et jetée à la Seine"... Billy-Montigny (Nord) "Les habitants exaspérés par les dealers de drogue"... Vénissieux "Aux Minguettes, des policiers visés par des cocktails-Molotov"... Thiais "La buraliste-courage encore braquée"... Bretagne "Une nouvelle armurerie cambriolée"... Val-Fourré "Les forces de l'ordre attaquées par une centaine de jeunes... Des émeutiers ont tenté de détruire l'annexe de la mairie"... Grenoble "Un octogénaire et sa concierge séquestrés"... Tourcoing "Médecins urgentistes agressés avec une extrême violence". La Grande Borne (Viry-Châtillon-Grigny) "On ne peut plus entrer dans la ville, les gens ont peur".

Tout cela en un mois. Ces vies gâchées, ces drames et les médias-des-milliardaires figés dans un silence de mort.

Tel est l'état du terrain ; voyons plus large :

- Vols à main armée à domicile : + 19% de 2014 à 2015 (France métropolitaine),

- Braquages en général : 25 par jour (week-end inclus, 2015, Métropole),

- Pillage des campagnes : 11 000 vols par an, 30 par jour (doublement de 2005 à 2015),

- Cambriolages (résidence principale, métropole) : 463 000 en 2015, plus de 50 par 24 heures, week-end inclus.

- 110 000 voitures volées en 2015, plus de 300 par jour,

- Policiers blessés en mission, janvier à juin 2016 : 3 267, 544 par mois, 18 par jour  (+ 14% sur janvier-juin 2015),

Paris, janvier-septembre 2016 : 53 braquages à domicile (6 par mois),

Les victimes ? Les forces de l'ordre bien sûr, la population de base mais pas seulement : "Insultes et agressions en hausse chez les médecins"... "Les agressions contre le corps enseignant se multiplient"... "Un lycéen casse la mâchoire de son professeur en classe"...

Avis d'un criminologue à MM. Juppé et Fillon. Certes, ils sont passés par Viry-Châtillon, en solidarité avec les policiers brûlés vifs par des assassins. Mais c'est bien peu. Qu'ils fuient cette fatale connivence avec des médias qui se sont fracassés sur le Brexit et M. Trump. Que ces candidats songent à l'idole de 194 grands médias américains sur 200 que fut Mme Clinton. S'ils la copient, ils finiront comme elle.

(Comme d'usage, toutes nos sources et références sont disponibles sur demande)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires