En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

02.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

07.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La victoire des Conservateurs de Boris Johnson: conjoncturelle ou structurelle ?

il y a 11 min 2 sec
décryptage > Media
On va où là ?

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Economie
Bonne année !

Jerome Powell à la Fed et Christine Lagarde à la BCE nous souhaitent une bonne année 2020. Et voilà comment ils comptent nous la garantir

il y a 3 heures 25 sec
décryptage > Santé
App santé

Grève : si vous marchez jusqu’au bureau, attention, vous pourriez devenir addicts au sport

il y a 3 heures 41 min
décryptage > Politique
A court ou long terme ?

Grèves : la semaine du tournant sur les retraites ?

il y a 4 heures 57 sec
pépites > Défense
"Bring the soldiers back home"
Les Etats-Unis s’apprêteraient à retirer 4.000 soldats d'Afghanistan
il y a 6 heures 29 min
light > Culture
Actrice mythique
Disparition d’Anna Karina, l’icône de la Nouvelle Vague, à l’âge de 79 ans
il y a 7 heures 43 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Mars : de la glace détectée à 2,5 cm seulement sous la surface ; Science décalée : on boit plus d’alcool dans les pays froids et sombres
il y a 9 heures 33 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La délicate question des terroristes étrangers et de leurs nationalités

il y a 12 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Si je t'oublie" de Morgan Sportès : le captif amoureux

il y a 20 heures 36 min
décryptage > Politique
(Petite) guerre ?

Sites miroir : la guerre (sans espoir) du gouvernement contre l’internet français continu

il y a 2 heures 47 min
décryptage > Economie
Fibre sociale ?

Boris Johnson, l’homme qui voulait rendre une fibre sociale aux Conservateurs

il y a 2 heures 56 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
IA : pourquoi nous devrions songer à restreindre sérieusement les techniques de détection des émotions
il y a 3 heures 33 min
décryptage > Politique
Toxique ?

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

il y a 4 heures 2 min
light > Justice
Triste nouvelle
Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin
il y a 7 heures 6 min
pépite vidéo > France
Emotion
Clémence Botino, Miss Guadeloupe, a été élue Miss France 2020
il y a 8 heures 40 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La Silicon Valley chinoise : Shenzhen, la ville d'adoption de Huaweï, véritable atout pour l'innovation, la stratégie et le rayonnement mondial de l'entreprise

il y a 11 heures 56 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

La clé de la réussite pour une stratégie efficace face à la radicalisation : la nécessité de lutter contre la source du recrutement djihadiste

il y a 13 heures
décryptage > Politique
Et maintenant le "Jewxit" !

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

il y a 21 heures 7 min
© Pixabay
La "zone de la mort", ce territoire d'un peu moins de 130 kilomètres carrés à l'Ouest du parc de Yellowstone, a une petite particularité : il est possible d'y commettre un crime en toute impunité.
© Pixabay
La "zone de la mort", ce territoire d'un peu moins de 130 kilomètres carrés à l'Ouest du parc de Yellowstone, a une petite particularité : il est possible d'y commettre un crime en toute impunité.
No-go zone

Envie de commettre un meurtre en toute impunité ? C’est possible dans cette "zone de la mort" du parc de Yellowstone

Publié le 22 novembre 2016
Il existe, dans un endroit reculé du parc national de Yellowstone aux États-Unis, une zone d'un peu moins de 130 kilomètres carrés où vous pouvez commettre n'importe quel crime sans être poursuivi en justice. La faute à un trou dans la législation causé par la situation administrative complexe du territoire en question.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il existe, dans un endroit reculé du parc national de Yellowstone aux États-Unis, une zone d'un peu moins de 130 kilomètres carrés où vous pouvez commettre n'importe quel crime sans être poursuivi en justice. La faute à un trou dans la législation causé par la situation administrative complexe du territoire en question.

Vous recevez régulièrement des menaces de mort et un mystérieux individu vous a donné rendez-vous au parc national de Yellowstone ? Un conseil : n'y allez pas. Il se pourrait bien que le malfrat tente en réalité de vous attirer dans la "zone de la mort" avant de vous y abattre. En effet, ce territoire d'un peu moins de 130 kilomètres carrés à l'Ouest du célèbre parc a une petite particularité : il est possible d'y commettre un crime en toute impunité. Pas que ce soit légal, non. La justice ne peut tout simplement pas y être exercée. Non, non, ne nous remerciez pas. Chez Atlantico, sauver des vies fait partie de notre quotidien.

Terre fédérale

Bon, soyons sérieux, et penchons-nous sur cette anomalie juridique. Repérée en 2005 par le professeur de droit Brian C. Kalt dans un rapport, cette information insolite n'a connu qu'un faible écho médiatique cette année-là (un seul article de la BBC) avant de refaire apparition durant l'été 2016. Le site américain Vox a décidé de mettre au clair les raisons pour lesquelles le crime y est impuni, bien qu'illégal. Le tout assorti d'une vidéo explicative (en anglais, sous-titres disponibles).

Il faut savoir que le parc national de Yellowstone a un statut particulier. Ce territoire, délimité en 1872, est dit "fédéral" car il dépend directement de la nation que sont les États-Unis et non des États sur lequel il se situe. En effet, le Montana, l'Idaho et le Wyoming sur lesquels le parc s'étend n'ont rejoint l'Union (alliance qui faisait opposition aux États confédérés durant la guerre de Sécession) qu'entre 1889 et 1890. Comme le parc de Yellowstone, environ 28% de la superficie des États-Unis appartient à la nation unitaire, et porte donc l'appellation de terres fédérales, conformément à l'article IV de la Constitution américaine. Tout délit se déroulant sur ces terres devra être traduit devant le tribunal attribué – parfois situé dans un autre État que celui où l'infraction a été commise. Mais voilà, le parc du Yellowstone est l'exception : il ne dépend d'aucun tribunal.

Faille juridique

En l'absence de tribunal attribué, la loi a alors stipulé que la totalité du parc de Yellowstone était sous la responsabilité de l'État de Wyoming. Autrement dit, le meurtrier qui commettrait un crime dans la partie du parc de Yellowstone située dans l'Idaho ou dans le Montana serait alors jugé à Cheyenne, la capitale et centre judiciaire du Wyoming. Est-ce la fin de l'histoire pour l'assassin ? Pas forcément. Si celui-ci est suffisamment malin, il fera valoir son droit d'être jugé dans l'État où le crime a été commis, conformément à la section II de l'article III de la Constitution. C'est là que les choses deviennent intéressantes : la loi veut que l'accusé soit alors jugé en présence d'un jury local, composé de personnes vivant dans l'État et plus précisément dans le district où le délit a eu lieu. C'est ce qu'on appelle la Vicinage Clause. Le souci est que le district visé ici représente la fine bande de terre que se partagent l'Idaho et le Montana, le parc de Yellowstone était en grande majorité situé dans l'État de Woming. Et s'il existe une vingtaine d'habitants dans le district situé dans le Montana - ce qui est déjà peu -, il n'y a nulle âme qui vive dans celui situé en Idaho. "Personne ne vit ici", confie Brian C. Kalt, contacté par Vox. Pas d'habitant, pas de jurés. Pas de jurés, pas de procès. Le criminel est donc acquitté d'office et laissé libre de repartir tuer autant de gens qu'il le veut dans ce territoire, véritable zone de "non-droit".

"Un taux de criminalité extrêmement faible"

Tout intègre qu'il est, Brian C. Kalt a donc fait part de cette anomalie auprès des autorités. Selon lui, il suffirait de "redessiner les limites de ces districts, de sorte que le district du Wyoming soit régi par le Wyoming, celui de l'Idaho par l'Idaho, et celui du Montana, par le Montana". Somme toute, plutôt logique. Mais la requête a dû surprendre le sénateur d'Idaho, Jim Risch, qui s'est contenté de déclarer que cette zone présentait "un taux de criminalité extrêmement faible" – et on veut bien le croire. Reste à savoir si les trois États se mettront d'accord pour combler une bonne fois pour toute cette faille administrative, ou bien la jetteront aux oubliettes en se disant que de toute façon, personne n'aurait idée de commettre un crime là-bas.

Jusqu'à ce que quelqu'un le fasse vraiment. Comme le dit très bien Brian C. Kalt, sa mission de prévention est remplie, et il a la conscience tranquille : "Cette anomalie demeure, en attendant qu'un meurtrier ne l'exploite. J'ai fait ce que j'ai pu pour prévenir cela. Si quelque chose arrive, c'est le gouvernement qui aura du sang sur les mains".

C'est dit.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mort de la magistrate Michèle Bernard-Requin

02.

Affaire Zemmour : le CSA prend-il ses consignes auprès du CCIF ?

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

05.

Edouard Philippe et Emmanuel Macron ont voulu une réforme de gauche mais acceptable par la droite. Pour l’instant, ils n’ont satisfait personne

06.

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

07.

Les relations de travail toxiques ou la vraie raison de l’allergie des Français au recul de l’âge de départ en retraite

01.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

02.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

03.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

01.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

02.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

03.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 22/11/2016 - 21:52
Un trou...( Juridique )
... dans le parc du Yellowstone , c'est pas vraiment insolite !