En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

05.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

06.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

07.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 1 min 56 sec
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 1 heure 24 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 2 heures 20 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 2 heures 29 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 3 heures 21 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 13 heures 48 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 18 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 20 heures 50 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 22 heures 26 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 23 heures 15 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 41 min 3 sec
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 2 heures 25 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 2 heures 36 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 13 heures 4 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 14 heures 31 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 19 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 21 heures 12 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 22 heures 48 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 23 heures 25 min
© REUTERS/Philippe Wojazer
© REUTERS/Philippe Wojazer
Parlons chiffons

Et sous la robe de Cécile Duflot il y a quoi ?

Publié le 20 novembre 2016
Non, non, pas ce que vous croyez ! Bien autre chose : la France meurtrie, blessée et digne…
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Non, non, pas ce que vous croyez ! Bien autre chose : la France meurtrie, blessée et digne…

Le 1er décembre prochain, le musée des Arts décoratifs de Paris accueillera une exposition baptisée "Tenue correcte exigée. Quand le vêtement fait scandale". Le catalogue de cet intéressant évènement n’est pas encore disponible. Mais on peut imaginer éventuellement ce qu’on va y voir. La première mini-jupe…le marcel, troué là où il faut, d’une chanteuse de rock…la très célèbre culotte de Madonna…la guêpière de Sarah Bernhard…l’armure de Jeanne d’Arc…

Mais il arrive que la réalité dépasse la fiction. C’est pourquoi Atlantico est heureux de vous offrir en exclusivité l’image d’un des scandaleux objets qui sera exposé : la robe de Cécile Duflot. Ah, vous n’en avez pas entendu parler ? Ah, vous ne connaissez pas votre Histoire de France ? Ah, vous ignorez un des moments les plus dramatiques du quinquennat hollandais ?

C’est que vous ne voulez pas savoir ce que fut l’ignoble goujaterie machiste des députés de droite ! Un jour de juillet 2012, Cécile Duflot, alors ministre du Logement, se présenta à l’Assemblée nationale où elle devait répondre à une question d’un député LR. Son beau – je suppose – corps était dissimulé par une robe blanche parsemée de grosses fleurs bleues. Pas de quoi exciter les instincts libidineux des mâles de droite : la robe était d’une longueur plus que décente et n’accusait aucune transparence…

Pourtant des quolibets et des sifflets fusèrent alors des bancs de l’opposition. La raison de cette bronca ? Quelques temps auparavant, Cécile Duflot avait assisté à son premier Conseil des ministres en jean. De nombreuses femmes politiques (de tous bords) s’en étaient émues, y voyant d’une part un manque de respect pour les augustes murs de l’Elysée, et d’autre part une négation singulière de toute féminité. Voulant réparer ce manquement, Cécile Duflot mit donc une robe pour venir à l’Assemblée. Sans l’épisode du jean, les rires des députés de droite n’auraient jamais existé.

Cet épisode n’a pas laissé une trace impérissable dans l’Histoire. Mais l’histoire du quinquennat hollandais et de ses frasques écologistes s’écrit avec un petit h. Cécile Duflot, qui n’est plus rien après n’avoir pas été grand-chose, a décidé d’immortaliser ce jour de juillet 2012 quand elle fut, comme Jeanne d’Arc, conduite au bucher. Oui, elle a confié sa robe au musée des Arts décos ! Oui, elle a posté la photo de l’objet du délit sur son compte Twitter !

La France, enfin celle qui nous gouverne encore pour quelques temps, est devenue un tout petit pays. Le grotesque et le burlesque sont ses deux mamelles. Avec la sainte robe à fleurs bleues, nous avons notre Saint -Suaire à nous. Et il ne faut pas s’arrêter là : il reste encore quelques mois pour organiser une expo intitulée : "Les objets qui ont fait l’Histoire". Sûr qu’on y verra le scooter du président de la République. Quant à la robe de Cécile Duflot, quelques vérifications s ‘imposent. Est-elle vraiment conforme aux canons stricts de l’écologie ? Est-on sûrs qu’elle a été confectionnée avec des fibres parfaitement naturelles (lin, chanvre, coton, soie…) ? Et si oui, peut-on vérifier si ces fibres sont issues de l’agriculture équitable et responsable ? Seule une Commission d’enquête indépendante sera en mesure de répondre à ces questions existentielles. Je veux bien y siéger. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Outre-Vosges
- 21/11/2016 - 20:10
À @Alain Briens
Lisez donc l’article du Monde intitulé : « Une robe à fleurs de Cécile Duflot s’offre une seconde vie au Musée des arts décoratifs ». Tout est possible en Hollandie.
Alain Briens
- 21/11/2016 - 16:06
Alors là je ne sais plus que dire !
Non mais Benoit Rayski, vous êtes sérieux ? Elle a vraiment confié sa robe au musée des Arts décos ? Si nous vivions une époque normale, j'inclinerais à penser que votre article est du second degré mais en Hollandie, plus rien n'est à exclure ! S'il vous plait, éclairez-nous !
kiki08
- 21/11/2016 - 13:00
sous la robe
un gros cul