En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 5 heures 30 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 55 min
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 12 heures 5 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 13 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 15 heures 8 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 15 heures 31 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 16 heures 27 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 19 heures 16 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 20 heures 21 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 5 heures 43 min
light > People
Parisian Way of Life
Une plaque a été installée dans un restaurant KFC à Paris après le passage de Kim Kardashian et Kanye West
il y a 10 heures 24 min
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 13 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 14 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 15 heures 16 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 15 heures 52 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 17 heures 31 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 18 heures 17 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 19 heures 45 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 20 heures 38 min
© WANG ZHAO / AFP
Le logiciel, de l'entreprise chinoise Shanghai Adups Technology Company, fonctionne ainsi intentionnellement. Il est préinstallé sur les téléphones et les utilisateurs ne peuvent pas en découvrir l'utilisation ou l'arrêter.
© WANG ZHAO / AFP
Le logiciel, de l'entreprise chinoise Shanghai Adups Technology Company, fonctionne ainsi intentionnellement. Il est préinstallé sur les téléphones et les utilisateurs ne peuvent pas en découvrir l'utilisation ou l'arrêter.
Open Data

Des logiciels espions chinois installés naïvement sur des Androïds ? Le scandale qui touche 700 millions de smartphones dans le monde

Publié le 17 novembre 2016
Au moins 120 000 téléphones (mais peut-être beaucoup plus...), envoyaient des données extrêmement précises, comme la géolocalisation et le contenu des messages, à des serveurs en Chine.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au moins 120 000 téléphones (mais peut-être beaucoup plus...), envoyaient des données extrêmement précises, comme la géolocalisation et le contenu des messages, à des serveurs en Chine.

La révélation est une bombe. On savait depuis longtemps les problèmes de sécurité sur les smartphones, et le problème de hacking depuis, notamment, la Chine et la Russie. Mais cela va au-delà de ce qu'on avait vu jusqu'à présent.

Le scandale

De nombreux smartphones utilisant le logiciel Android (la plupart du temps des appareils de premier prix) disposaient d'un logiciel qui envoie, toutes les 72 heures, l'historique de la géolocalisation, mais aussi des appels, et tous les SMS de l'utilisateur vers un serveur en Chine, a révélé le New York Times. Le logiciel pouvait également reprogrammer à distance le téléphone de l'utilisateur pour en prendre le contrôle et, par exemple, installer des applications sans que l'utilisateur ne consente ou ne puisse l'arrêter, précise le site spécialisé Ars Technica.

Le logiciel, de l'entreprise chinoise Shanghai Adups Technology Company, fonctionne ainsi intentionnellement. Il est préinstallé sur les téléphones et les utilisateurs ne peuvent pas en découvrir l'utilisation ou l'arrêter. Il ne s'agit pas d'un bug ou d'une faille de sécurité explique Tom Karygiannis, vice-président de Kryptowire, la société qui a découvert le logiciel, au site spécialisé The Verge.

Pour l'instant, on ne sait pas combien de téléphones ont cette "fonctionnalité". La société Adups déclare que ses logiciels sont installés sur plus de 700 millions de téléphones, voitures et autres appareils intelligents. Un fabricant américain, BLU Products, a déclaré que 120 000 de ses téléphones étaient affectés et qu'il avait mis à jour le logiciel pour éliminer le transfert de données.

La société Kryptowire a découvert la fonctionnalité par hasard, après qu'un de ses ingénieurs a acheté un téléphone affecté pour un voyage à l'étranger et qu'il découvre des transferts de données inhabituels. La société a d'abord transmis sa découverte au gouvernement américain, puis l'a publiée ce mardi.

On ne sait pas à quelles fins le logiciel fonctionnait. Il y a deux possibilités évidentes : le ciblage publicitaire, ou l'espionnage.

"Il s'agit d'une entreprise privée qui a fait une erreur", a déclaré Lily Lim, avocat californien qui représente la société chinoise, rajoutant que la société n'est pas affiliée au gouvernement chinois.

En pratique ?...

Voici la version des faits de la société Adups : la société a créé ce logiciel à la demande d'un fabricant de téléphones chinois, qui voulait stocker les données à des fins de service client, pour identifier les appels et messages mal intentionnés. Il s'agissait uniquement d'une fonctionnalité pour le marché chinois et c'est par erreur que la société l'a installé sur des téléphones pour le marché international.

Qui est concerné ? Et que faire ? Jusqu'à présent, impossible de le savoir vraiment. Adups n'a toujours pas publié de liste des modèles de téléphone qui ont cette fonctionnalité. Mais il semblerait qu'il s'agit presque exclusivement de téléphones pré-payés de premier prix.

Android étant un système d'exploitation "open source" que n'importe qui peut utiliser à ses fins, de nombreux fabricants et opérateurs peuvent créer leurs propres versions, y compris éventuellement avec des logiciels malveillants. Des sociétés comme Apple et BlackBerry auront beau jeu de signaler que leurs plate-formes sont contrôlées et que leurs systèmes de messagerie — iMessage et BBM, respectivement — sont cryptées.

Avec des bonnes compétences techniques, on "pourrait" découvrir si son téléphone est vulnérable, explique Karygiannis. "Mais le consommateur moyen ? Non."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

05.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

06.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

07.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Laowai
- 18/11/2016 - 01:55
Les téléphones achetés en Chine
Les téléphones achetés en Chine, ont tous des logiciels pré-installés imposés par Pékin. Certains de ces mêmes logiciels sont inamovilbes, même en "rootant" le téléphone car ils empêcheraient le téléphone de fonctionner normalement si ils étaient enlevés. Si vous êtes fabriquant de téléphone et que vous ne mettez pas ses logiciels imposés, votre téléphone n'a pas le droit d'entrée sur le marché chinois !
Anguerrand
- 17/11/2016 - 15:19
Décidément la Chine aura fait sa fortune grâce à l'Occident
En piratant tous les brevets de haute technologie, en rachetant des sociétés dont la technologie les intéressent dont PSA, Volvo, etc. Ainsi ayant le désir de créer une industrie aéronautique ils ont pu aisément avoir accès à la technologie Airbus montés en Chine. Ils ont ainsi gagné au moins 20 ans de retard.
zouk
- 17/11/2016 - 15:05
Captation de données sur Androîd
Pour la découverte d'un logiciel espion, combien en existe-t-il qui ne soient pas encore détectés? Limitons nous à des mobiles bêtes: téléphone et SMS et évitons de l'utiliser en Chine, il ne servira plus à rien, donc pas de fuites. C'est une suggestion idiote n'est ce pas? Aux fabricants de trouver le moyen de détecter et éliminer rapidement de tels logiciels.