En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters Pictures
A partir de House of Cards, Netflix a décidé de se lancer dans la création originale, une évolution stratégique osée. Beaucoup de créations Netflix ont été des succès critiques et d'audience.
It's not TV, it's Netflix

L'abonné moyen de Netflix regarde deux fois plus le service qu'il y a cinq ans

Publié le 14 novembre 2016
La stratégie de création originale de la firme de streaming semble validée par des chiffres impressionnants.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La stratégie de création originale de la firme de streaming semble validée par des chiffres impressionnants.

Depuis 2011, le nombre d'heures de contenu vidéo regardé sur Netflix par l'abonné moyen croît de 16,4% par an en moyenne. Les données de Netflix montrent qu'en 2011 l'abonné moyen regardait 310 heures de séries et de films par an, soit 51 minutes par jour en moyenne, et si Netflix n'a pas encore publié de données pour 2016, le site CordCutting.com estime que ce chiffre est monté à 600 heures, soit presque deux fois plus, comme le rapporte Nathan McAlone de Business Insider.

Autrement dit, l'abonné moyen regarderait 12 jours de plus de Netflix par an en 2016 qu'en 2011.

Un graphique de CordCutting.com montre l'évolution de la tendance :

Des chiffres impressionnants qui auraient tendance à valider la stratégie du service de streaming de produire ses propres séries originales. Netflix a lancé son offre de streaming avec des séries et films de bas de catalogue dont les droits étaient achetés à des maisons de production tierces. Mais à partir de House of Cards, Netflix a décidé de se lancer dans la création originale, une évolution stratégique osée. Si beaucoup de créations Netflix ont été des succès critiques et d'audience, la question de la pertinence du choix en termes de business reste ouverte, la production originale de contenu étant très chère.

Et pourtant, Netflix continue de miser à fond sur la création originale. L'entreprise promet de produire 1000 heures de films et séries originaux en 2017, un chiffre frappant surtout qu'il part de zéro en 2012. Mais visiblement les abonnés de Netflix en redemandent.

Autre chiffre positif pour la firme américaine : selon une étude de la banque d'affaires Piper Jaffray, 37% des ados américains déclarent regarder Netflix…chaque jour. Un résultat d'autant plus impressionnant que les ados américains délaissent de plus en plus les médias traditionnels, et que Netflix est loin devant ses concurrents en streaming comme Hulu ou Amazon Prime.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

06.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

07.

Yémen, la situation évolue discrètement cet été à l'abri des regards des vacanciers

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

05.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

06.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires