En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

03.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

04.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 14 min 43 sec
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 1 heure 40 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 2 heures 16 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 3 heures 13 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 3 heures 46 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 4 heures 9 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 4 heures 44 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 5 heures 29 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 5 heures 55 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 18 heures 49 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 49 min 54 sec
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 2 heures 46 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 3 heures 17 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 3 heures 50 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 4 heures 32 min
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 5 heures 50 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 5 heures 58 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 19 heures 20 min
© Flickr
Sur les 72 pays sondés, 69 d'entre eux faisaient état d'une incidence positive de la confiance portée en le progrès et la science sur le bonheur de la population, quand 28 pays rendaient compte d'un même bonheur, lié cette fois-ci à une foi religieuse.
© Flickr
Sur les 72 pays sondés, 69 d'entre eux faisaient état d'une incidence positive de la confiance portée en le progrès et la science sur le bonheur de la population, quand 28 pays rendaient compte d'un même bonheur, lié cette fois-ci à une foi religieuse.
Science VS Religion

Pourquoi croire en le progrès et la science serait bien plus satisfaisant que de croire en Dieu

Publié le 04 novembre 2016
Selon une étude scientifique, la croyance en le progrès et la science est plus souvent associée au bien-être des populations que ne l'est la foi en une religion. Le sentiment de contrôle qu'elle nous apporte serait plus puissant.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude scientifique, la croyance en le progrès et la science est plus souvent associée au bien-être des populations que ne l'est la foi en une religion. Le sentiment de contrôle qu'elle nous apporte serait plus puissant.

La croyance en une religion a une incidence significative sur le bonheur des populations. En effet, les personnes croyantes se disent plus heureuses car leur foi leur apporte un sentiment de contrôle vis-à-vis du monde qui les entoure. Toutefois, la croyance religieuse ne serait pas la seule à induire cette satisfaction. En effet, la confiance en le progrès et la science serait également liée à un indice de bonheur plus élevé. Mieux, le bien-être que les avancées technologiques et scientifiques apportent aux personnes qui y sont sensibles serait même supérieur à celui animé par la foi religieuse, rapporte le site Quartz.

Le progrès plus satisfaisant que la religion

Cette conclusion est le fruit d'une étude publiée dans la revue scientifique Personality and Individual Differences, menée par des sociopsychologues de l'Université allemande de Cologne. Pour mener à bien ces recherches, ces chercheurs ont interrogé 1 500 personnes aux Pays-Bas sur de nombreux sujets : les valeurs auxquelles elles sont attachées, leur religion, leurs traits de personnalité, la confiance qu'ils portent en le progrès et la science, leur perception de contrôle de leur environnement et enfin l'estimation qu'elles font de leur propre bonheur. Ces résultats ont ensuite été comparés à ceux de la base de données dont dispose le World Values Survey, qui avait déjà interrogé des populations de 72 pays sur les mêmes critères.

À partir de là, des corrélations ont pu être observées. Sur les 72 pays sondés, 69 d'entre eux faisaient état d'une incidence positive de la confiance portée en le progrès et la science sur le bonheur de la population, quand seulement 28 pays rendaient compte d'un même bonheur, lié cette fois-ci à une foi religieuse. En parallèle, on constatait que la croyance en le progrès apportait davantage de satisfaction.

Dialogue science-religion

Ceci dit, ces deux sources de bien-être ne sont pas incompatibles. Après tout, Saint Thomas d'Aquin expliquait que "la vérité ne peut pas contredire la vérité" et que la science était donc un moyen parfaitement légitime de connaître l'esprit de Dieu. Et selon certains historiens, l'idée de progrès vient des chrétiens, qui croient à l'établissement d'une Nouvelle Jérusalem à la fin des temps qui sera meilleure que le Jardin d'Eden perdu, contrairement aux païens qui les ont précédés, qui croyaient au mythe de l'Âge d'or.

Plus près de nous, Baltimore, dans l'État de Maryland, aux États-Unis où 90% de la population croit en "en Dieu ou en un pouvoir universel" d'après un sondage mené par Pew Research en 2015, la généticienne Ting Wu de l'Université de médecine de Harvard mène avec les églises locales un programme visant à sensibiliser les populations les plus croyantes à l'utilité de la génétique. Une manière de dédiaboliser les avancées scientifiques que certains groupes religieux peuvent rejeter vigoureusement. La scientifique a ainsi ouvert, comme elle le confiait dans les colonnes de STAT News, un dialogue avec les croyants sur les limites que ceux-ci voudraient imposer à la génétique afin que les chercheurs ne dénaturent pas "l'œuvre de Dieu". Il apparaît donc que science et religion ne doivent pas forcément être ennemis. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 05/11/2016 - 10:11
Bilan Globalement Négatif
Tout le monde sait que les trois religions monothéistes qui nous sont venues du Moyen-Orient sont bien connues comme étant ''l'Opium du Peuple''. Elles ont été, et continuent à être, la cause directe d’innombrables guerres, massacres et tortures. Les tabous stupides qu'elles imposent dans la vie de nos sociétés causent des souffrances insupportables depuis des millénaires. La soi-disant ''Charité'' a freiné le progrès social. Des prédicateurs comme Jésus-Christ apportaient des messages positifs, mais la façon dont ils ont été dénaturés est hallucinante. Le pape actuel semble avoir compris l'ampleur du désastre, mais sa volonté de réforme se heurte au conservatisme des derniers croyants. La disparition totale de ces courants de pensée est inéluctable et constituera un progrès pour l' humanité.
Occidentale
- 04/11/2016 - 16:24
Pas d'impasse
Et padamalgam. En confondant l'Inconcevable pour l'entendement ici-bas avec la Religion, institution allusive, romanesque " humaine trop humaine" comme dirait Friedrich W. Nietzsche. La Science, elle s'appuie avec "raison" sur une méthode rationnelle pour une Connaissance empirique qui ne cesse de nous impressionner, de nous émerveiller, qui peut permettre aussi à l'Humain de jouer aux apprentis sorciers. Rien ne sera parfait pour nous. Prouvons-nous, c'est notre grand rôle énigmatique.
moneo
- 04/11/2016 - 16:05
HUM
ça y est on est reparti en cours de philo.....
Remarque: comme l'observateur est humain ,par définition ,imparfait ,on va tourner en rond avec des couples de croyants opposés.
la réalité est simple pourtant;le progrés scientifique a permis à l'humanité de vivre un âge d'or jamais connu que seule l'ignorance crasse permet aux idéologues religieux( d'ici ou de l'après mort) d'exploiter et comme l'homme appartient à sa "tribu" ,que l'homme universel a montré son inexistence,que toute tentative d'en créer un été une monstruosité ,on peut penser que l'auto destruction la race humaine est le Destin Commun
,mais ça n'engage que moi bien entendu....