En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

04.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

05.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

06.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

07.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

ça vient d'être publié
light > Insolite
L'habit ne fait pas le moine
Elle simule un voyage à Bali depuis Ikea
il y a 2 heures 53 min
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 3 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 6 heures 5 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 9 heures 33 min
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 10 heures 17 min
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 11 heures 18 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 13 heures 3 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 1 jour 4 heures
pépites > International
Le Camp des saints
La population grecque redoute l'invasion migratoire
il y a 3 heures 16 min
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 3 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 6 heures 33 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 9 heures 1 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 9 heures 49 min
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

il y a 10 heures 17 min
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 10 heures 56 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 12 heures 35 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 1 jour 3 heures
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 1 jour 4 heures
© MARK SAGLIOCCO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
38% des gens qui ne partiront pas déclarent ne pas partir car ils manquent d'argent. Et 33% préfèrent économiser pour d'autres vacances, soit 6 points de plus que l'année précédente.
© MARK SAGLIOCCO / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
38% des gens qui ne partiront pas déclarent ne pas partir car ils manquent d'argent. Et 33% préfèrent économiser pour d'autres vacances, soit 6 points de plus que l'année précédente.
Halte touristique

Semaine morcelée, nombre de départs et budget en baisse : 2016, un triste cru pour les vacances de la Toussaint ?

Publié le 04 novembre 2016
Vous avez dit vacances ? Le week-end de la Toussaint risque d'être le résidu de ces vacances du même nom pour bien des Français cette année. En cause : la situation économique, le contre-coup des attentats et surtout une maladresse politique dans ce nouveau calendrier qui ne semble satisfaire personne.
Jean-Pierre Nadir est un homme d'affaire. Il est le président fondateur du comparateur de vol et de voyages Easyvoyage. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Nadir
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Pierre Nadir est un homme d'affaire. Il est le président fondateur du comparateur de vol et de voyages Easyvoyage. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vous avez dit vacances ? Le week-end de la Toussaint risque d'être le résidu de ces vacances du même nom pour bien des Français cette année. En cause : la situation économique, le contre-coup des attentats et surtout une maladresse politique dans ce nouveau calendrier qui ne semble satisfaire personne.

Atlantico : Du 29 octobre au 1er novembre a lieu le week-end de la Toussaint, propice à une pause après la rentrée. Comment se porte le tourisme pendant cette période ?

Jean-Pierre Nadir : Sur les cinq grandes périodes de vacances, la Toussaint est clairement le parent pauvre. Et cette année, le phénomène est clairement accentué par le fait qu'on ait morcelé la semaine en deux avec un départ en milieu de semaine assez inhabituel. La plupart des gens ont manifesté leur mécontentement face à cette nouvelle disposition, et devraient partir uniquement le week-end au lieu de prendre de réelles vacances. Ce nouveau calendrier, qualifié d'"incompréhensible" et de "stupide" par les Français, gêne aussi évidemment les professionnels.

17% des Français partiront à la Toussaint, principalement le week-end, mais il faut savoir que l'on considère comme vacances le fait de passer deux nuits en-dehors de chez soi dans la plupart des études. La plupart d'entre eux vont rester en France. 38% des gens qui ne partiront pas déclarent ne pas partir car ils manquent d'argent. Et 33% préfèrent économiser pour d'autres vacances, soit 6 points de plus que l'année précédente. On voit que les vacances sont considérées comme nécessaires mais pas obligatoires, et que c'est généralement la Toussaint qui en fait les frais par temps de difficultés financières pour les Français.

Quelles sont les tendances de ce genre de période, en matière de pratique touristique ?

Depuis près de trois ans, l'hébergement famille-ami ou résidence secondaire est passé devant l'hébergement payant (AirBnb inclus). Sur ce point, les vacances de la Toussaint n'échappent pas à la règle, voire même sont renforcées : les départs pour le non-payant sont estimés plus nombreux à cette période. 

Pour ce qui est de l'impact des attentats, les Français restant principalement en France ont beaucoup moins de crainte que les étrangers quant au fait de se déplacer sur leur territoire. Leurs habitudes de consommation n'ont pas été beaucoup modifiées. 

Cette année, les Français partent en moyenne un jour de moins que l'année précédente. C'est lié au calendrier qui encourage à ne prendre que le week-end en ne prenant qu'un jour le lundi 31 octobre. Le budget moyen est en baisse de 10%, autour de 638 euros.

Comme souvent lors des périodes hors hiver, c'est la mer avec 64% qui attire le plus, au contraire de la montagne, qui ne concerne que 9% des gens. Les séjours en ville progressent un peu.

Où se rendent nos touristes français quand ils partent malgré tout en vacances ?

La tendance générale, c'est moins loin, moins longtemps, moins cher. Les vacances de la Toussaint sont des jours familiaux ou de transition. Il y a donc peu de voyage à l'étranger. Aujourd'hui les destinations traditionnellement fortes en France subissent de plein fouet l'effet post-printemps arabes. 

La destination la plus visitée reste les Canaries, qui font un carton et reste la grande destination soleil d'hiver de proximité. Le Maroc s'en sort encore mais est malgré tout en baisse par rapport aux grandes années (il y a plus de cinq ans). Une destination redémarre : l'Egypte. Al-Sissi a stabilisé le pays et a donné des gages aux touristes pour qu'aucune insécurité ne soit ressentie, par exemple entre Louxor et Assouan. C'est le moment idéal pour y aller : les prix sont bons, il n'y a que dix bateaux qui circulent sur le Nil contre 350 avant. Pareil pour les grands sites, comme la Vallée des Rois, que l'on peut visiter avec souvent cent fois moins de monde. En revanche, les prix aériens sont moins donnés qu'auparavant.

L'Italie domine toujours en termes de tourisme de ville, comme partout en Europe. L'Italie s'appuie toujours sur le potentiel culturel de son trio magique que forment Venise, Rome et Florence. Londres marche très bien, la livre sterling basse encourageant les touristes à venir, notamment pour le shopping. Il y a aussi un petit phénomène au Cap-Vert. Le Sénégal ne fonctionne pas trop bien en ce moment.

En long-courrier, deux destinations dominent : New York et le Japon. Dans les nouvelles destinations, il y a toujours Cuba, mais le carton est tellement important que c'est déconseillé à ceux qui veulent du calme. Il y a aussi la République dominicaine avec un soleil à un excellent rapport qualité/prix : pour 1200 euros, on a une semaine dans un 5 étoiles sur place. Il y a aussi Dubaï à 6 heures de Paris qui s'en sort. Il y a un début d'intérêt pour Oman. 

La nouvelle destination très émergente est la Colombie, qui bénéficie du deal avec les FARCS. La dynamique écolo autour de Medellin est très bien vu, et le buzz autour de la série Narcos a surtout montré des paysages splendides qui poussent les gens à venir découvrir cette destination très méconnue.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

03.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grande perspectives de succès

04.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

05.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

06.

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

07.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires