En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 5 heures 8 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 7 heures 33 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 8 heures 47 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 10 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 11 heures 23 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 12 heures 22 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 13 heures 7 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 13 heures 38 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 14 heures 2 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 14 heures 37 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 7 heures 11 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 7 heures 58 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 9 heures 58 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 10 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 11 heures 39 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 13 heures 2 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 13 heures 23 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 13 heures 55 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 14 heures 8 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 14 heures 37 min
© Flickr
Si le nombre de personnels augmente, celui de la masse salariale augmente encore plus vite, de 13% sur la période 2009-2015.
© Flickr
Si le nombre de personnels augmente, celui de la masse salariale augmente encore plus vite, de 13% sur la période 2009-2015.
Zut

France Télévisions : dérives et dévoiements

Publié le 28 octobre 2016
Avec H16
L’idée qui consistait à rassembler les différentes chaînes publiques en une seule entité, réorganisation amorcée avant même Pflimlin, n’a toujours pas abouti et n’a donc pas permis les économies d’échelles attendues.
H16
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
H16 tient le blog Hashtable.Il tient à son anonymat. Tout juste sait-on, qu'à 37 ans, cet informaticien à l'humour acerbe habite en Belgique et travaille pour "une grosse boutique qui produit, gère et manipule beaucoup, beaucoup de documents".
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’idée qui consistait à rassembler les différentes chaînes publiques en une seule entité, réorganisation amorcée avant même Pflimlin, n’a toujours pas abouti et n’a donc pas permis les économies d’échelles attendues.
Avec H16

Il faut bien occuper les magistrats de la rue Cambon : la Cour des Comptes a donc réalisé un audit de France Télévisions pour la période 2009 à 2015, soit la période pendant laquelle Rémy Pflimlin dirigeait la boutique. Avec une absence totale de surprise qui confine à la routine, on découvre à la suite de cet audit que l’institution publique est très mal gérée.

Pauvre Delphine Ernotte : au vu des conclusions du rapport, la voilà maintenant certaine d’avoir hérité d’une bien piètre affaire. Femme de défi, on présumera qu’elle a peut-être accepté le poste en remplacement de Pflimlin en toute connaissance de cause et qu’il n’appartient donc qu’à elle de faire pire, comme on peut raisonnablement s’y attendre des fidèles de la République de Connivence.

plus chère la taxeSoit, faire pire ne sera pas simple, surtout à ce qu’en dit la Cour : entre la baisse des recettes publicitaires et les petites coupes financières de l’État aux abois, la bonne gestion du Groupe de Diffusion de la Parole Officielle passe donc par une "réduction significative des charges", ce que ni Pflimlin, ni Ernotte ne semblent avoir entrepris le moins du monde.

L’idée qui consistait à rassembler les différentes chaînes publiques en une seule entité, réorganisation amorcée avant même Pflimlin, n’a toujours pas abouti et n’a donc pas permis les économies d’échelles attendues. Oh, zut, ce dérapage est vraiment inattendu… Pour les magistrats, la fusion "ne s’est pas accompagnée d’efforts suffisants de mutualisation, permettant notamment de rationaliser les fonctions supports dont les effectifs n’ont pas baissé" ce qui explique assez bien qu’il n’y a pas eu plus d’économies que de beurre en branche. Zut derechef.

Du côté des effectifs, c’est le même constat (pas bon) où l’augmentation semble de rigueur : le nombre de joyeux journalistes s’égayant dans les rédactions de nos (trop) nombreuses chaînes publiques a ainsi progressé de 6% sur la période étudiée (soit plus de 5500 personnes en équivalents temps plein), et cette tendance ne risque pas de changer avec la mise en place de Francinfo, la chaîne de propagande continue justement décidée par Ernotte.

Pire encore : si le nombre de personnels augmente, celui de la masse salariale augmente encore plus vite, de 13% sur la période 2009 – 2015. Oh, zut au cube, on s’éloigne encore de la saine gestion !

À ces dérapages, il faut encore ajouter un défaut de gestion financière et une faiblesse du contrôle interne, avec une situation que la Cour juge"critique" pour le secteur des "Achats hors programme" avec une mauvaise application de la mise en concurrence (lire : "connivence" ou "collusion") et dans certains cas un "manque de déontologie". Sapristi, voilà que les distributeurs automatiques de moraline de France Téloches n’ont pas réussi à fonctionner pour eux-mêmes et qu’ils se retrouvent en rupture de stock de déontologie. Flûte, zut, caca boudin !

franceinfail

Devant ce constat, la Cour note que des efforts ont été faits par l’équipe Pflimlin : puisqu’on manquait de sous et qu’on continuait d’employer à tour de bras, ce sont les programmes qui ont pâti. Seulement, "dans un environnement où l’investissement sur les contenus est essentiel (…), il n’est pas certain que cet arbitrage (…) constitue la façon la plus appropriée de préparer l’avenir" ont alors conclu les magistrats avec une rare diplomatie devant le choix opéré…

Dans ce cadre, pas étonnant que les recommandations pleuvent sur la nouvelle équipe d’Ernotte, qui devra donc faire de gros efforts de gestion.

Malheureusement, aux problèmes purement économiques semblent s’ajouter, de façon plus pernicieuse et, in fine, bien plus coûteuse, des problèmes idéologiques qui rendront vaine toute tentative d’amélioration des comptes. Outre la création d’une nouvelle chaîne d’info en continu, demandée par personne et regardée par autant, l’idée même qu’une partie du personnel soit devenu purement et simplement inutile à la production de programmes télévisuels publics ne semble effleurer personne à la direction de France Télévisions.

Pire : on multiplie allègrement les programmes de plus en plus lourdement chargés idéologiquement avec la propagande vivrensembliste, collectivisante et socialoïde que le Camp du Bien distribue déjà à plein régime dans les autres médias. Et alors que tout impose qu’à l’instar de la télévision publique grecque qui a du nettement dégraisser, on devrait largement vendre toutes les usines à gaz télévisuelles étatiques françaises et libérer ainsi les Français à la fois de la propagande facile et de la redevance attenante, tout indique au contraire qu’on va toujours vers plus de bouillie télévisuelle, plus d’exception cultureuse catastrophique et plus de moraline dégoulinante sur toujours plus de canaux hertziens ou numériques.

Et alors qu’on devrait plutôt rendre leur liberté artistique à ces intermittents culturels qui, on le sent, on le voit, on l’entend, sont actuellement sous la coupe du pouvoir et qu’on devrait leur permettre enfin de s’exprimer librement, de faire fi de leur devoir de réserve face au pouvoir qui paie leur salaire, le chemin pris est exactement le contraire.

Quant à l’aspect idéologique, il a carrément mis le turbo ; outre le fait de proposer prochainement sur France 3 une fiction détendue de l’endoctrinement officiel portant sur le Front National (avec vos sous et en pleine période électorale), France Télévisions vient récemment de mettre au point une magnifique petite liste de gens à inviter répondant à des critères ethniques, religieux ou sexuels, mais pour le Camp du Bien, donc c’est permis.

Ce n’est évidemment pas présenté comme ça : pour les auteurs de ce catalogue de gens sociologiquement validés par la télé publique, il s’agit avant tout de combattre une affreuse injustice puisque sur les plateaux sont majoritairement conviés des hommes blancs, et non des femmes ou encore moins des personnalités issues de l’immigration. Pour contrer ce phénomène, France Télévisions lance un "guide expertise", véritable annuaire de personnalités issues de la diversité.

Par contraposée logique, ce catalogue contient donc majoritairement et par construction des individus qui ne sont ni hommes, ni blancs. Un tel catalogue, s’il était mis en place par le Front National qu’entend chroniquer la fiction de France 3 évoquée plus haut, provoquerait immédiatement un raz-de-marée où l’outrance s’y disputerait à l’abomination. Du reste, réaliser de telles listes, par sexe, ethnie, couleur de peau ou appartenance religieuse nous propulse joyeusement au milieu des heures les moins Camp du Bien de notre histoire, mais comme il s’agit d’un point Godwin, on glissera sur la référence pour vite, vite, passer à autre chose.

Il n’en reste pas moins que sont entreprises ces démarches, dégoulinantes de bons sentiments dont on pave l’enfer tous les jours un peu plus, avec une solide désinvolture qui s’ajoute avec la décontraction dans laquelle sont lancés les projets pharaoniques et parfaitement inutiles de France Télévisions, vivant pourtant de l’argent public.

Le rapport de la Cour des Comptes marque la fin d’un règne, celui de Pflimlin, en établissant une photographie médico-légale des dégâts, et ils sont nombreux. La nouvelle équipe d’Ernotte, en un an, a déjà largement montré qu’elle ne serait absolument pas capable de redresser la barre.

Il ne reste plus qu’à espérer que le prochain rapport de la Cour sur France Télévisions, à la fin de l’épopée Ernotte, constatera sa faillite complète, qu’on en finisse enfin de cette gabegie épouvantable et de cette propagande éhontée.

fail france télévision

Cet article a intialement été publié sur le blog d'H16

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Calumet
- 29/10/2016 - 09:39
Il faudra juger et punir
C'est tout simple, tout ce qui sera corrigé sera payé.
vangog
- 28/10/2016 - 17:58
Le socialisme pour les nuls...
Plus le nombre de journaleux augmente, plus la crédibilité des médias diminue, plus les gauchistes sont heureux, et plus cela plombe les générations futures...facile, non?
Vincennes
- 28/10/2016 - 15:09
RIEN ne justifie, désormais, que l'Etat entretienne ce genre
d'audiovisuel avec un service public totalement inféodé au PS qui se "régale" sur le dos de TOUS les Français. S'ils sont si forts, que les SOCIALOS subventionnent leur propre TV ce qui nous débarrasserait de tous ces Journaleux "aux ordres" avec des émissions (sur la 5) genre"C à vous" téléguidée par l'Elysée. Se souvenir des propos de LAPIX "nous avons un souci avec l'Elysée", afin de supprimer une chronique de Swittex qui pouvait nuire à "PAS de BOL" !!regarder le nombre de journaleux qui sévissent dans cette émission avec, "cerise sur le gâteau" LESCURE un pote de "moi je" et invité récurrent des soirées Elyséennes !!!! + Président du FESTIVAL de Cannes !!!! ce "pépère" n'a t'il rien d'autre à faire que "grossir" le nombre, déjà important de journaleux pour Ih1O de direct !!! + tous ceux qui leur préparent leurs fiches car apparemment ils ne le font pas eux-mêmes !!! malgré leurs gros salaires/leurs deux mois de vacances + vacances à la Toussaint comme, actuellement LAPIX !!! et qui se font NOURRIR à l'œil pendant que certains Français se serrent la ceinture!!!!! RAS le BOL