En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 18 min 5 sec
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 1 heure 45 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 11 heures 18 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 12 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 16 heures 14 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 17 heures 53 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 20 heures 40 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 22 heures 9 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 23 heures 9 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 1 jour 9 sec
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 1 heure 20 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 10 heures 44 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 11 heures 59 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 13 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 16 heures 24 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 18 heures 34 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 21 heures 36 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 22 heures 33 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 23 heures 27 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 1 jour 17 min
© Reuters
"Manon se tient assise au fond de chaise, bras croisés, sourcils froncés et regarde fixement mes pieds pendant que sa mère m’expose la situation." (illustration
© Reuters
"Manon se tient assise au fond de chaise, bras croisés, sourcils froncés et regarde fixement mes pieds pendant que sa mère m’expose la situation." (illustration
Bonnes feuilles

Manon ne veut pas aller en CE2 : comment aider son enfant, harcelé et insulté à l'école

Publié le 31 octobre 2016
La journée nationale contre le harcèlement scolaire a lieu ce jeudi 3 novembre. Dans ce livre, à contre-courant des idées reçues, Emmanuelle Piquet indique la bonne posture à adopter par les parents, voulant bien faire, sans risquer d'aggraver les choses. Pour ce faire, il suffit de ne pas se mettre entre le monde et l'enfant ou l'adolescent, ne pas le surprotéger, mais l'aider à se défendre par lui-même. Extrait de "Te laisse pas faire !", d'Emmanuelle Piquet, aux éditions Payot 1/2
Psychopraticienne, formatrice, et auteure, Emmanuelle Piquet est diplômée en thérapie systémique et stratégique. Elle consulte à Lyon et à Mâcon, notamment pour traiter les souffrances des enfants.Elle a publié "À quoi ça sert de vivre si on meurt à la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuelle Piquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Psychopraticienne, formatrice, et auteure, Emmanuelle Piquet est diplômée en thérapie systémique et stratégique. Elle consulte à Lyon et à Mâcon, notamment pour traiter les souffrances des enfants.Elle a publié "À quoi ça sert de vivre si on meurt à la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La journée nationale contre le harcèlement scolaire a lieu ce jeudi 3 novembre. Dans ce livre, à contre-courant des idées reçues, Emmanuelle Piquet indique la bonne posture à adopter par les parents, voulant bien faire, sans risquer d'aggraver les choses. Pour ce faire, il suffit de ne pas se mettre entre le monde et l'enfant ou l'adolescent, ne pas le surprotéger, mais l'aider à se défendre par lui-même. Extrait de "Te laisse pas faire !", d'Emmanuelle Piquet, aux éditions Payot 1/2

MANON NE VEUT PAS ALLER EN CE2

Il reste une semaine avant la rentrée des classes. La mère de Manon est un peu affolée. Sa fille a refusé d’aller faire les courses pour acheter les fournitures scolaires et affirme qu’elle ne fera pas la rentrée, qu’elle s’enfuira dès qu’elle aura remis les pieds dans cette école. Chaque fois que, de la façon la plus indirecte possible, sa maman y fait allusion ces derniers jours, Manon entre dans des crises de larmes rageuses et refuse toute discussion.

Elle se tient assise au fond de chaise, bras croisés, sourcils froncés et regarde fixement mes pieds pendant que sa mère m’expose la situation. Cette dernière m’explique notamment que, pour des raisons familiales, elle ne pourra pas la changer d’école cette année. Je la raccompagne dans la salle d’attente en la remerciant pour ses explications et, une fois revenue dans la pièce, me cale également au fond de ma chaise en fixant les pieds de Manon d’un air sinistre pendant environ une minute. Elle sourit faiblement.

Alors je lui dis que, si elle ne veut pas retourner dans cette école, c’est qu’elle a évidemment d’excellentes raisons, mais que, visiblement pour l’instant, elle n’a pas réussi à convaincre sa maman. Peut-être que je peux l’aider. Mais peut-être préfère-t-elle tenter jusqu’au bout sa solution actuelle. C’est à elle de voir.

Manon arrête de sourire et me demande d’un air sceptique :

"Tu serais d’accord pour la convaincre de me changer d’école ?

– Je ne sais pas pour l’instant. Moi, je fais détective comme métier. Tant que je n’ai pas toutes les informations en main, je ne dis pas si j’accepte ou pas la mission. Trop dangereux".

Il est vraisemblable que c’est, cette fois-ci, mon côté FBI qui lui fait décider que je suis trop étrange pour être dangereuse. "C’est Caciopée", me dit-elle.

– Ah, ben oui, évidemment, lui dis-je.

– Quoi ?

– Caciopée la méchante.

– Tu la connais ?

– Les fées m’en ont vaguement parlé, dis-je. Parce que, comme tu le sais sans doute, nous sommes dans ce cabinet juste à côté d’une usine de fées qui fabriquent des formules magiques et des flèches pour les enfants qui ont des problèmes.

– Oui, je sais, dit Manon d’un air entendu. Juste derrière dans la rue, c’est ça ?

– Exactement.

– Et qu’est-ce qu’elles t’ont raconté exactement ? me demande Manon d’un air soucieux.

– Rien de bien utile pour l’instant, dis-je l’air navré à mon tour. J’ai besoin de tes informations à toi. Qu’est-ce qu’elle fait exactement ? Est-ce qu’elle est moche ou jolie ? Est-ce qu’elle a de bonnes notes ? Qu’est-ce que tu lui dis, toi ? Enfin bref, tu vois, tous les éléments qu’un détective a besoin de connaître.

– Elle vient vers moi depuis le début du CE1 et elle me dit que je suis trop la plus moche, que je suis mal habillée, que je ressemble à une grenouille et que je ne serai jamais son amie parce que justement je suis trop moche.

– Ah oui ? Et elle dit ça quand, où, devant qui ?

– Pendant la récré, surtout celle du matin, et à l’heure de la cantine. Devant Gladys, Sophia et Bérénice et des fois devant d’autres gens.

– Et qu’est-ce que tu dis, toi ?

– Je dis plus rien. Au début, je lui disais d’arrêter. Ça ne changeait rien. Après, je l’ai dit à la maîtresse qui l’a punie une fois. Et là, ça a été horrible, elle venait vers moi en se cachant de la maîtresse et elle disait dans mon oreille : “grenouille rapporteuse, t’es encore plus moche que ce que je pensais”.

– Ah oui, donc ça n’a pas marché la punition.

– Non. Maman dit que je dois faire comme si je n’entendais pas, mais ça marche pas non plus, elle insiste encore plus jusqu’à ce que je pleure.

– Tu as pleuré souvent ?

– Pas souvent, mais des fois. Je déteste ça, pleurer devant elle. Elle dit que je suis encore plus moche quand je pleure. C’est vrai d’ailleurs. Je suis pas très belle, mais quand je pleure c’est horrible. De toute façon, si jamais je pleure pas, je m’en vais dans les toilettes pour me cacher et elle sait bien que je vais pleurer. C’est pareil.

– Je comprends que tu n’aies plus envie de te retrouver devant elle, que tu aies envie d’une seule chose, de changer d’école. En tout cas, si on ne change rien, le CE2 va être sûrement pire que le CE1, elle va continuer à te traiter de grenouille moche, à te faire pleurer, ce qui est ce que tu détestes le plus au monde et ta vie va être un long cauchemar en dehors des week-ends et des vacances.

En plus, je me dis que le plus horrible qui pourrait arriver, c’est que, dans la nouvelle école, il y ait une deuxième Caciopée. Alors, là, on serait vraiment embêtées, toi et moi. Et comme on a les fées à côté, peut-être qu’on pourrait leur demander de nous aider à trouver une parade. Et alors tu t’entraînerais sur Caciopée cette année pour être prête dans la prochaine école, si jamais tu arrives à convaincre maman.

– Je vais les voir les fées ?

– Non, malheureusement, elles ont peur des enfants. Mais elles vont passer par moi, tu vas voir comment. Dis-moi, j’ai l’impression que moins tu te défends toute seule et plus elle devient méchante, non ?

– Oui, peut-être. Mais tu veux que je dise quoi ? On peut rien lui dire à Caciopée, elle a de grands cheveux blonds, toujours des trop beaux habits et des très bonnes notes. Et puis c’est la chef de la classe, et même des CP.

– C’est bien pour ça qu’on va avoir besoin de l’avis des fées. Alors, là, elles sont en train de nous écouter, ensuite, elles vont nous proposer quelque chose. Tu dois bien regarder mes oreilles car elles vont bouger dès que les fées me donneront la formule magique."

Manon est penchée en avant, et, maintenant, ce sont mes oreilles qu’elle regarde en souriant.

Extrait de "Te laisse pas faire !", d'Emmanuelle Piquet, publié aux éditions Payot. Pour acheter ce livre, cliquez ici

©Editions Payot & Rivages, 2014

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

02.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires