En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

05.

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

06.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

07.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

06.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
light > Insolite
"Pleure pas nostalgie"
Didier Barbelivien relate le souvenir du jour où lui et Nicolas Sarkozy ont failli mourir en avion
il y a 30 min 36 sec
pépites > Politique
Vision politique
Valérie Pécresse plaide pour un "choc d'autorité" sur la question de l'immigration
il y a 1 heure 24 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ovni : l’U.S. Navy dévoile des vidéos de "phénomènes aériens non identifiés" ; Un fossile rare datant de 10 millions d’années éclaire l’évolution de l’Homme
il y a 3 heures 59 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

il y a 4 heures 13 min
décryptage > Education
Plus vert que ça tu meurs

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

il y a 4 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les quatre coins du cœur" : un roman "inédit" de Françoise Sagan, publié aux éditions Plon

il y a 4 heures 40 min
décryptage > Social
Manifestation

Acte 45 des Gilets jaunes : ni retour en force ni convergence des luttes

il y a 5 heures 12 min
pépites > Social
Maintien de l'ordre
Incidents en marge de la Marche pour le climat : la préfecture estime avoir "maîtrisé" la situation
il y a 17 heures 28 min
pépites > High-tech
Révolution
Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"
il y a 19 heures 51 min
light > Insolite
"La vérité est ailleurs"
Echec de l'invasion de la zone 51
il y a 20 heures 42 min
décryptage > France
Entretien

Camille Beaurain : "Il n’y a pas un responsable mais plusieurs du suicide de mon mari agriculteur"

il y a 1 heure 9 min
pépite vidéo > Politique
Convictions
"ONPC" : François-Xavier Bellamy interpellé sur sa position sur la PMA et l'avortement
il y a 2 heures 31 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Le chemin intérieur des prêtres face à la crise des vocations

il y a 4 heures 4 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

il y a 4 heures 17 min
décryptage > Société
Etat nounou, Papa Macron

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

il y a 4 heures 34 min
décryptage > Economie
Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

il y a 4 heures 55 min
pépite vidéo > Culture
Emotion
Le coq de Notre-Dame de Paris est exposé pour les Journées du patrimoine
il y a 16 heures 52 min
pépite vidéo > Social
Infiltration
Les images de la Marche pour le climat perturbée par les black blocs
il y a 17 heures 57 min
pépite vidéo > International
Bruit des bottes
Les Etats-Unis vont envoyer des renforts militaires dans le Golfe après les attaques en Arabie saoudite
il y a 20 heures 23 min
pépite vidéo > Media
Rivalité
Valérie Trierweiler confirme que Ségolène Royal avait exigé son départ de la rédaction de "Paris Match"
il y a 21 heures 37 min
© BERTRAND GUAY / AFP
Philippe Capon : "Il apparaît patent que le discours de certains policiers est très proche du discours politique clivant de ceux qui refusent l’existence des syndicats."
© BERTRAND GUAY / AFP
Philippe Capon : "Il apparaît patent que le discours de certains policiers est très proche du discours politique clivant de ceux qui refusent l’existence des syndicats."
La parole à la police

Affaire de Viry-Châtillon : celui qui a demandé aux quatre policiers de surveiller la caméra porte une lourde responsabilité dans ce drame

Publié le 28 octobre 2016
Après l’attaque sauvage de quatre policiers survenue à Viry-Châtillon le 8 octobre, la mobilisation et la colère des policiers ne faiblissent pas. Des rassemblements sont prévus ce mardi dans toute la France devant les Palais de Justice de l’hexagone. Philippe Capon, le secrétaire général de l’ Unsa-Police passe en revue les solutions qui permettraient de sortir d’une crise sans précédent sous la Ve République.
Gilles Gaetner est journaliste d'investigation chez Atlantico. Il a été journaliste aux Echos, à la Vie française, au Point et de 1986 à 2009, rédacteur en chef adjoint à L'Express, chargé de l'investigation.Il est l'auteur de La...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Gaetner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Gaetner est journaliste d'investigation chez Atlantico. Il a été journaliste aux Echos, à la Vie française, au Point et de 1986 à 2009, rédacteur en chef adjoint à L'Express, chargé de l'investigation.Il est l'auteur de La...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après l’attaque sauvage de quatre policiers survenue à Viry-Châtillon le 8 octobre, la mobilisation et la colère des policiers ne faiblissent pas. Des rassemblements sont prévus ce mardi dans toute la France devant les Palais de Justice de l’hexagone. Philippe Capon, le secrétaire général de l’ Unsa-Police passe en revue les solutions qui permettraient de sortir d’une crise sans précédent sous la Ve République.

Gilles Gaetner : Manifestations quotidiennes des policiers dans la plupart des villes de France, voix qui s’élèvent pour demander la démission de Bernard Cazeneuve, voiture du patron de la police bloquée : que se passe-t-il dans la police ? Etes-vous inquiet ?

Philippe Capon. Comme vous le savez, tout est parti du guet-apens dans lequel sont tombés quatre policiers, sauvagement attaqués par un groupe de délinquants. Il est évident que la communication, sur cette affaire, a été faite beaucoup trop vite. La demande d’une enquête de l’IGPN a été maladroite, car dans la tête des collègues de l’ IGPN, cela signifie  sanction. J’ai demandé au ministre de l’Intérieur de ne pas organiser de chasse aux sorcières, mais c’était un peu tard, les annonces de l’administration avaient déjà eu lieu et la situation dégradée. Je dois dire également que la démission du ministre de l’Intérieur est très souvent réclamée par les plus radicaux de nos collègues. En ce qui concerne le blocage de la voiture du directeur général de la police nationale, à ma connaissance, c’est une première. En tout cas, cette volonté d’intimidation, si elle est inadmissible, elle ,n’en constitue pas moins la preuve avérée de la grande exaspération et du ras le bol des policiers.

Pourquoi cette haine, cette volonté de certains de considérer la police comme illégitime ? Il y a dix ou vingt ans, ce genre d’agression violente comme celle de Viry-Châtilllon était inexistante. Pourquoi aujourd’hui, cette violence ?

Je vais être clair : pour le drame de Viry-Châtillon, je pense que celui qui a donné l’ordre d’effectuer cette mission de surveillance des caméras porte une lourde responsabilité dans ce qui s’est passé. Depuis plus de 20 ans, cet endroit est réputé pour être un des endroits d’affrontement extrêmement violent entre forces de l’ordre et délinquants. Ces dernières années, les policiers se sont faits tirer dessus à plusieurs reprises à cet endroit. Mettre des policiers en position statique pour surveiller un poteau porteur d’une caméra serait risible s’il n’y avait pas eu de drame... avec le jet intolérable de cocktails Molotov sur les policiers en place depuis plusieurs jours. De surcroît 24 heures sur 24. Les policiers doivent effectuer tellement de missions qu’ils ne peuvent être présents partout. Les petits caïds en profitent pour faire la loi. Il est d’ailleurs significatif que désormais les sapeurs-pompiers et les médecins urgentistes n’interviennent dans ces lieux… que pour protéger les fonctionnaires de police.

La police est à bout. Mobilisée sans cesse depuis les attentats de janvier 2015, elle travaille sans prendre des jours de repos ou en les reculant sans cesse. Quelles mesures faudrait-il-prendre immédiatement pour calmer le jeu ?

Les multiples missions confiées aux forces de l’ordre ont franchi un cap jamais atteint. Après les attentats de Charlie en janvier 2015, des missions ont été créés dans le cadre de la lutte anti-terroriste, les services  spécialisés ont été renforcés en effectifs, mieux équipés... puis est venue la lutte contre l’immigration clandestine et la problématique de la jungle de Calais. Il faut mentionner la COP 21 et l’Euro de football, et la multiplication des attentats qui ont alourdi la charge de travail des policiers. Il faut savoir, le grand public l’ignore, qu’en un an les heures supplémentaires  sont passées de 17 millions  au compteur à près de 19 millions au 31 décembre 2015.  Quand on sait que, non seulement ces heures supplémentaires n’ont été ni récupérées, ni payées, on trouve là un autre motif de grogne. Aussi, l’Unsa-Police continue-t-elle de réclamer le paiement du stock d’heures supplémentaires et leur défiscalisation. Cela, parce que nous partons du principe que le policier n’a pas le choix et que ces surcharges de travail leur sont imposées. On ne peut indéfiniment continuer de tirer sur la corde. Le point de non-retour est atteint.

Il y a évidemment des problèmes d’équipement (véhicules anciens, commissariats parfois délabrés), mais il y aussi la question de la légitime défense revendiquée par l’ensemble des policiers. Comment cette dernière pourrait appliquée ?

Les textes de légitime défense et leur interprétation multiple mettent le policier dans  une situation de plus en plus complexe. A mes yeux, il n’y aucun doute : attaquer un policier et tenter de l’assassiner avec un cocktail Molotov met le fonctionnaire en position de légitime défense. J’ai posé la question aux éminents responsables du Ministère de l’Intérieur et du Ministère de la Justice. Ils ne  m’ont pas fourni de réponse  claire et tranchée.  Je dois dire que la mise en cause systématique des forces de l’ordre dans leurs moyens d’intervention, y compris avec le taser  et le lanceur de balles de défense, remplaçant du flash-ball demeure complexe. L’Etat ne protège pas suffisamment  les membres des forces de l’ordre, qui se trouvent bien seuls lorsque surviennent les problèmes. Voilà, là aussi une situation qui explique le ras-le bol que j’ai déjà évoqué plus haut.

Les relations avec les magistrats demeurent tendues, ces derniers accusés de laxisme car peu enclins  à condamner les délinquants. Comment apaiser les tensions ?

Nous ne sommes évidemment pas pour une guerre police—justice.  Comme secrétaire général de l’Unsa-Police, je suis partisan d’un travail avec les organisations syndicales de magistrats. Il doit pouvoir se mettre en place avec l’Union Syndicale des magistrats, la première organisation de magistrats.  Policiers comme magistrats, nous avons  subi les faiblesses des engagements de l’Etat pendant de trop nombreuses années. Nous subissons aussi la gestion catastrophique de la gestion de l’ancienne garde des Sceaux, Christiane Taubira. Résultat : nous avons un retard énorme pour aplanir et nous permettre d’avoir des relations apaisées avec les magistrats.

Les syndicats de policiers, on l’a vu avec acuité ces derniers jours, sont mis à l’index par les policiers. Est-ce à dire que vous ne remplissez plus votre rôle d’écoute et de protection auprès de vos troupes ?

Effectivement, c’est l’un des arguments employés par certains policiers qui, il faut le souligner, ne sont qu’une minorité. A ce sujet, je rappelle que le taux de participation aux élections professionnelles de 2014 a atteint 85%. Ce qui est un taux nettement supérieur par rapport aux autres élections professionnelles ou aux élections politiques. Aussi, sans me tromper, je peux dire que les représentants du personnel policier, avec un taux de 85% de participation, peuvent à bon droit revendiquer une réelle légitimité. Laquelle ne peut être contestée  que par certaines personnes très éloignées du discours démocratique. Ne l’oublions pas : de nombreux policiers sont syndiqués. En ce qui concerne l’Unsa-Police, les délégués  sont élus par les adhérents et leur légitimité ne souffre aucune contestation.  Nous sommes  à l’écoute des policiers. 99% des revendications protées ces derniers jours  par diverses coordinations, ont déjà été prises en compte par l’Unsa-Police

Le mouvement, dit-on, ne serait pas si spontané que cela, le Front National se trouvant en embuscade… Y aurait-il une tentation des policiers de se tourner vers Marine Le Pen ?

Indéniablement, le mouvement est spontané. Il a été lancé exclusivement par les policiers. C’est vrai qu’il est aujourd'hui géré par des appels à des rassemblements apparus sur les réseaux sociaux. C’est vrai que ces appels se réfugient plus ou moins derrière un anonymat que l’on n’ a pas identifié. Après quelques jours d’existence, il est clair que différents courants s’entre-déchirent déjà. Ce qui démontre la difficulté d’établir des revendications acceptées par tous. Aujourd'hui, rien ne permet de sentir l’influence de tel ou tel parti politique. Néanmoins, il apparaît patent que le discours de certains policiers est très proche du discours politique clivant de ceux qui refusent l’existence des syndicats.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

05.

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

06.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

07.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

06.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
schangi
- 26/10/2016 - 15:20
à ISABLEUE
L'erreur était de ne faire surveiller la caméra de surveillance que par une voiture de police !!! Il aurait fallu qu'on installe une 2ème caméra pour surveiller la voiture de police pendant qu'elle surveillait la caméra de surveillance...Etc, etc...
totor101
- 26/10/2016 - 11:56
La chasse
la chasse aux responsabilités !
c'est la faute a celui qui a donné l'ordre de surveiller la caméra ....
RIDICULE !
C'est plutôt la faute à ceux qui ont laissé dégénérer la situation et permis aux racailles de prendre posession du quartier !
mais CHUUUUT ! cela vient de plus haut .....
totor101
- 26/10/2016 - 11:56
La chasse
la chasse aux responsabilités !
c'est la faute a celui qui a donné l'ordre de surveiller la caméra ....
RIDICULE !
C'est plutôt la faute à ceux qui ont laissé dégénérer la situation et permis aux racailles de prendre posession du quartier !
mais CHUUUUT ! cela vient de plus haut .....