En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

03.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

04.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

07.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

01.

Avenir du livre : et si numérique et papier cohabitaient ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Hémiplégie techno

Séparatisme islamique : cette autre dimension du défi qu’oublie Emmanuel Macron

il y a 50 min 16 sec
décryptage > Europe
Recomposition politique

Ce vote Sinn Féin irlandais qui devrait réveiller l’Europe

il y a 1 heure 51 min
décryptage > Politique
Milliardaires contre milliardaires

Vers une surprise Michael Bloomberg ?

il y a 2 heures 41 min
décryptage > Société
Entretien

Chantal Delsol : "L’Occident est passé de l’humanisme à l’humanitaire"

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

il y a 4 heures 34 min
light > Insolite
L'habit ne fait pas le moine
Elle simule un voyage à Bali depuis Ikea
il y a 18 heures 18 min
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 19 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 21 heures 30 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 23 heures 6 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 1 jour 58 min
pépite vidéo > Environnement
Une page se tourne
Le premier réacteur de Fessenheim, la plus ancienne centrale nucléaire française, sera arrêté samedi
il y a 59 min 23 sec
décryptage > Sport
Haaland fait chuter Paris

Dortmund/PSG: 2/1 Paris passe au travers

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Politique
La révolution sera cruelle ou ne sera pas

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Santé
Usine du monde

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

il y a 4 heures 8 min
décryptage > France
Nouvelle réforme

Vraie-fausse suppression de l’ENA : le coup d’épée dans l’eau

il y a 4 heures 51 min
pépites > International
Le Camp des saints
La population grecque redoute l'invasion migratoire
il y a 18 heures 41 min
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 19 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 21 heures 58 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 1 jour 26 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Comment mieux associer les États membres de l’Union européenne au sein de "communautés régionales" dans le respect de leur souveraineté nationale

Publié le 24 octobre 2016
Les Européens sont en proie à la division. Un Nord, rigoureux sur les dépenses contre un Sud, désireux d'abandonner l'austérité. Un Ouest luttant contre le dumping social contre un Est cherchant à profiter d'un faible coût du travail. Partout, les partis populistes font campagne pour quitter une Union européenne considérée comme une nouvelle Union soviétique imposant des diktats sur l'accueil des migrants. Et le Brexit s'est produit en juin 2016. Il faut redonner une souveraineté au peuple français. Extrait de "Faites l'Europe pas la guerre", de Jean-Luc Sauron, aux éditions Lextenso 2/2
Jean-Luc Sauron est haut fonctionnaire en charge d’affaires européennes. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le droit de l’Union et le droit de la Convention Edh, parmi lesquels récemment Les droits protégés par la Convention européenne des droits...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Luc Sauron
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Luc Sauron est haut fonctionnaire en charge d’affaires européennes. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le droit de l’Union et le droit de la Convention Edh, parmi lesquels récemment Les droits protégés par la Convention européenne des droits...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Européens sont en proie à la division. Un Nord, rigoureux sur les dépenses contre un Sud, désireux d'abandonner l'austérité. Un Ouest luttant contre le dumping social contre un Est cherchant à profiter d'un faible coût du travail. Partout, les partis populistes font campagne pour quitter une Union européenne considérée comme une nouvelle Union soviétique imposant des diktats sur l'accueil des migrants. Et le Brexit s'est produit en juin 2016. Il faut redonner une souveraineté au peuple français. Extrait de "Faites l'Europe pas la guerre", de Jean-Luc Sauron, aux éditions Lextenso 2/2

Le socle de l'Europe des 3

Un socle alternatif serait envisageable, un socle de l’Europe des 3 reposant sur les États du « triangle de Weimar (7» (France, Allemagne, Pologne).

Ce socle serait plus complexe à installer compte tenu du décalage dans plusieurs domaines entre la France et l’Allemagne d’une part, et la Pologne d’autre part (développement économique, intégration économique de la France et de l’Allemagne, ancienneté dans l’Union européenne). Mais il peut constituer une piste politiquement moins contestable que les deux premières pistes. En effet, il associerait à deux États fondateurs un grand État (population de près de 36 millions d’habitants) issu de la grande vague d’adhésion de 2004. 

La centralité de la zone par rapport à la carte européenne serait aussi un message politiquement fort vis-à-vis de l’extérieur de l’Union européenne, notamment vis-à-vis de la Russie. De plus, la Pologne manifeste un volontarisme évident en matière de défense nationale et compléterait avantageusement les armées française et allemande.

Mais la question de la mise en cohérence des territoires se pose compte tenu de la coupure des années d’appartenance au bloc de l’Est. Tout le retard économique et social dû à la période communiste n’a pas été « rattrapé » depuis 2004. Toutefois, il s’agit d’un acteur majeur de l’Est européen. La Pologne appartient au groupe de Visegrad qui regroupe la Pologne, la Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie. Elle a de fortes relations historiques et économiques avec les États baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie) et pourrait servir de relais dynamisant toute la sphère est-européenne y compris sur ses marches (Biélorussie, Moldavie, et Ukraine).

Là encore, il s’agirait de reproduire au niveau de ces trois États, la démarche proposée précédemment dans le cadre du socle de l’Europe des 2.

Cette structure, en ce qu’elle repose sur un respect scrupuleux de la souveraineté nationale de chacun des trois acteurs, serait la plus à même d’intégrer la Pologne dans le jeu politique de l’Europe de demain. De plus, si ce socle ambitieux à trois arrive à se mettre en place, il serait sans doute celui qui produirait la plus forte synergie au sein de l’Union européenne.

Reste que la Pologne connaît une phase politique de conservatisme nationaliste pouvant s’opposer à une telle démarche. La Pologne a-t-elle totalement assumé son « devoir de mémoire » quant aux manifestations d’antisémitisme d’avant et d’après la Seconde Guerre mondiale (8) ? De même, en France, si l’historiographie sur la période de Vichy a fait des avancées importantes depuis le début des années 1970, la réalité de ce régime est-elle suffisamment connue et partagée par les Français ? Seules des nations en paix avec leur passé peuvent aller de l’avant !

Si ces projets de convergence institutionnelle (à 2, à 3 ou à 5) (9) n’arrivaient pas à se mettre en place, des modalités alternatives de convergence fonctionnelle pourraient être envisagées.

(7). « La création en 1991 du triangle de Weimar par MM. R. Dumas, H-D Genscher et K. Skubiszewski, répondait à l’idée que la France, l’Allemagne et la Pologne partageaient fondamentalement une vision commune du devenir de l’Europe et que la réconciliation des sociétés constituait le préalable d’une action concertée au sein de celle-ci. D’abord enceinte privilégiée ayant vocation à appuyer la réconciliation germano-polonaise, inspirée de l’expérience franco-allemande, puis à soutenir et préparer l’adhésion de la Pologne à l’Union européenne, le triangle de Weimar a répondu à ces attentes historiques. », Site internet France diplomatie.

(8). Début 2016, le président polonais a demandé le réexamen de l’Ordre du mérite remis il y a vingt ans à un historien, Jan Tomasz Gross, spécialiste de l’Holocauste, pour avoir affirmé que la Pologne était en partie responsable des crimes de guerre nazis contre la population juive. Le gouvernement nationaliste polonais dirigé par Andrzej Duda estime que les travaux de l’historien salissent la réputation du pays, notamment son livre publié en 2001 sur le massacre de Jedwabne, perpétré par des Polonais catholiques dans un village occupé par les nazis, Les voisins — Un pogrom en Pologne, 10 juillet 1941.

(9). D’autres groupes pourraient être tentés comme un groupe nordique (Danemark, Suède, Pays-Bas).

Extrait de Faites l'Europe pas la guerre, de Jean-Luc Sauron, publié aux éditions Lextenso, le 25 octobre 2016. Pour acheter ce livre, cliquez ici

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

02.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

03.

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

04.

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

07.

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

01.

Avenir du livre : et si numérique et papier cohabitaient ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Mais d’où vient ce mystérieux signal radio émis des profondeurs de l’espace à destination de la Terre ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 23/10/2016 - 22:03
Le drapeau de Daesch
....vient d' être rendu légal par un jugement de Me Gisèle Sjôvall en Suède . La Presse Suédoise a certainement raté les épisodes de Charlie Hebdo , du Bataclan et de Nice . Vous avez dit " vision commune " de l' " Union Européenne " ? .
Deudeuche
- 23/10/2016 - 19:39
Monsieur Sauron
c'est plié, le mieux que l'on puisse faire c'est "sauver les meubles"!