En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
Dérives ridicules
Alain Juppé : "je suis un catholique agnostique"... Et pourquoi pas un skinhead bouddhiste ?
Publié le 16 octobre 2016
Dans la retape catégorielle, Alain Juppé n'a oublié personne, ni les cathos, ni les franc-maçons, ni les musulmans modérés, non juste les gens qui font preuve de droiture.
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans la retape catégorielle, Alain Juppé n'a oublié personne, ni les cathos, ni les franc-maçons, ni les musulmans modérés, non juste les gens qui font preuve de droiture.

L'insistance de la presse à nous vendre dès le mois de janvier Juppé à droite et Macron à gauche (c'est curieux mais je viens de corriger car j'avais écrit l'inverse), cette espèce d'unanimisme scandaleux qui trahit une véritable panique à l'idée que le système pourrait changer radicalement sous la pression d'une volonté unique, se traduit chez les candidats par le souci de plaire nommément à tout le monde, de faire de l'électoralisme catégoriel et de marier la carpe et le lapin au mépris de toute dignité(et de toute vraisemblance). De Gaulle haïssait cela et il avait raison : quand nous voyons le navrant Alain Juppé répondre aux magazines en disant qu'il se sent catholique et agnostique à la fois, il a beau citer d'Ormesson, il fait honte à sa corporation. D'Ormesson entendait par là que le catholicisme ne tient pas assez compte des mystères de la cosmologie et qu'une part d'inconnu relative aux univers parallèles, à l'intrication quantique, à la nature inconnaissable de la réalité, n'est pas incluse dans le message catholique. Mais dans le cas de ce malheureux Juppé, on se doute que rien de pascalien ne s'est glissé dans le raisonnement, il s'agissait surtout de ne pas déplaire aux francs-maçons tout simplement. Demain ce sera les bouddhistes et les protestants, il va nous parler aussi des punks, des geeks, du tuning, des grapheurs, etc. Quant à l'Islam j'imagine qu'il s'est fait communiquer les derniers chiffres communautaires, combien de harkis, combien de sunnites, de chiites, et il va nous livrer deux ou trois phrases susceptibles de ne déplaire à personne, à défaut de pouvoir plaire à chacun. 

Ce personnel politique qui s'adresse aux électeurs en les tirant par la manche par catégorie, par famille de pensée, est en train de vivre ses dernières années. Nous entrons dans un âge où les gens qui ont trafiqué les finances de leur parti ne pourront plus invoquer le "défaut d'enrichissement personnel". Ils appauvrissent la morale publique, ça nous suffit. Le monde futur élira des gens capables de droiture, des gens qui refusent les bassesses, même quand elles sont commises au bénéfice d'un parti ou d'une élection. Et c'est curieux mais le seul électorat qu'Alain Juppé ne songe pas à tirer par la manche est justement celui qui déteste être pris pour un con, par exemple celui à qui on inflige une image comme celle du débat de la primaire sur TF1, où on le voyait trôner dans la lumière, et qui saura se venger. On pourrait ajouter, mais à quoi bon, qu'à force de vouloir ménager tout le monde, plaire à tout le monde, faire voter tout le monde pour son ticket rassembleur à la Clinton, il a justifié trop légèrement, par le biais de son mousquetaire Apparu, le concert à Verdun d'un rappeur qui appelait ouvertement à assassiner les homosexuels parce qu'ils n'étaient pas halal.

Et là, M. Juppé, vous n'avez pas fini de le payer.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Travaux à Paris : « Je creuse donc je suis ! »
02.
Sauver la France en travaillant plus, pourquoi pas… Pourquoi le diagnostic initial ne correspond que de loin à la réalité vécue par les Français
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Une série d’erreurs serait à l'origine de l’incendie de Notre-Dame de Paris
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
Pourquoi la France est malade de son immobilier
07.
Les médecins de Britney Spears dévoilent la vérité sur son hospitalisation
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
05.
Tous végétariens ou vegans ? Quand l’OMS met le hola sur les régimes universels écologiques
06.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
05.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
06.
Tous addicts à la polémique : votez-vous encore pour ce que les candidats se proposent de faire ou uniquement pour ce qu’ils sont ?
Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 02/11/2016 - 15:34
Labeliser les politiciens?
Pour éviter, comme cela se présente aux U.S., de focaliser les débats sur des postures, des attitudes ou des comportements au détriment des vraie questions de fond, il faudrait une sorte de "sur-parti" qui garantit le contrôle de la qualité psychiatrique des candidats comme le ferait un label. 
Ce "label" garantirait au citoyen qu’un candidat -quelle que soit sa couleur politique- validé par ce label serait psychologiquement sain. 
Le premier critère serait l'aptitude à l'empathie. 
Un politicien sans empathie n'est intéressé que par lui-même et le pouvoir au prix de n'importe quelle manipulation. 
Si l’on peut éviter ce genre de personne toxique…
ISABLEUE
- 24/10/2016 - 15:28
on se fiche de sa foi ou de sa non-foi
ce n'est pas le sujet..
encore un énarque, lui genre colin froid (sans mayonnaise) qui veut se donner un genre.. Pitié, allez à la retraite, tous ceux qui ont l'âge !!!
Paulquiroulenamassepasmousse
- 18/10/2016 - 09:06
Suite
Enfin parlons des guerres de religion ....... Je ne pense pas que les agnostiques en aient déclenchés beaucoup....alors chers "croyants"
balayez donc devant votre porte au lieu de donner des leçons de tolérance...