En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

05.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 11 heures 3 min
pépite vidéo > Faits divers
Catastrophe climatique
L'est de l'Espagne sous le choc de la tempête Gloria
il y a 15 heures 24 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Un immense populicide mondialisé ? : l’histoire tragique de la fin du communisme et des ultimes heures de la guerre froide

il y a 16 heures 26 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

il y a 16 heures 29 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Grandeurs et misère de la vie politique : le regard et le jugement de Tocqueville sur son engagement

il y a 16 heures 32 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute
il y a 16 heures 46 min
décryptage > International
Donne moi ton signe, je te dirai ce que tu vas faire

Année du rat de métal : voilà comment les dirigeants chinois pourraient adapter leur stratégie en fonction de leurs horoscopes

il y a 17 heures 34 min
décryptage > Politique
Mission impossible

Retraites : pourquoi la complexité du système fiscal et social français fragilise la crédibilité des études d’impact

il y a 18 heures 46 min
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 1 jour 3 heures
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 1 jour 7 heures
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 12 heures 26 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Make the Internet Great Again : le style Trump sur Twitter

il y a 16 heures 24 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

il y a 16 heures 27 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le peuple français est-il une fiction ? : la France face au spectre de l’identité

il y a 16 heures 30 min
décryptage > Politique
Debout les morts

Miracle à Jérusalem : Emmanuel Macron va rencontrer Yasser Arafat !

il y a 16 heures 38 min
décryptage > Economie
Raréfaction des ressources

Une économie beaucoup plus économe en matières premières : l’idée présentée à Davos par Ellen Mac Arthur qui pourrait vraiment faire la différence

il y a 17 heures 15 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Politique
SOS contrat social

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

il y a 19 heures 15 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 1 jour 6 heures
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 1 jour 8 heures
Tous pas pourris

Crise financière : l'histoire du bon, du banquier et du voyou...

Publié le 10 février 2012
La banque, nouveau secteur sinistré de la décennie ? S'il est de bon ton de dénoncer les banquiers voyous, la finance reste utile et ne doit pas être abandonnée par des politiciens en manque d'électorat.
Marc Touati est économiste et président fondateur du cabinet ACDEFI (aux commandes de l'économie et de la finance). Il s'agit du premier cabinet de conseil économique et financier indépendant au service des entreprises et des professionnels.Il a lancé...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Touati
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marc Touati est économiste et président fondateur du cabinet ACDEFI (aux commandes de l'économie et de la finance). Il s'agit du premier cabinet de conseil économique et financier indépendant au service des entreprises et des professionnels.Il a lancé...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La banque, nouveau secteur sinistré de la décennie ? S'il est de bon ton de dénoncer les banquiers voyous, la finance reste utile et ne doit pas être abandonnée par des politiciens en manque d'électorat.

Après l’annonce par Nicolas Sarkozy de la création d’une taxe sur les transactions financières, notamment destinée à punir les « méchants spéculateurs », c’est au tour de François Hollande de sortir l’artillerie lourde contre le secteur financier. En effet, lors de son « show » de lancement de campagne, celui-ci n’a pas hésité à annoncer que son pire ennemi était « le monde de la Finance ». Rien que ça ! A l’évidence, quelle que soit l’issue des prochaines élections présidentielles, les financiers et les banquiers vont devoir raser les murs. Comme nous l’écrivions il y a déjà deux ans et le rappelions encore il y a trois mois, la finance et la banque françaises vont devenir la nouvelle sidérurgie des années 2010, c’est-à-dire un secteur complétement sinistré.

Il faut donc prévenir de toute urgence les jeunes étudiants qui voudraient emprunter cette voie : soit ils changent d’orientation tout de suite, soit, s’ils continuent sur ce chemin, ils devront se préparer à quitter la France pour trouver un job. En fait, les seules destinations susceptibles de les accueillir restent, pour le moment, les Etats-Unis, l’Asie (et notamment Singapour), quelques pays émergents et, dans une moindre mesure, Londres. Pour le reste, adieu veaux, vaches, cochons.

Bien entendu, il ne s’agit pas pour nous de dépeindre l’univers bancaire et financier comme un monde parfait. Loin s’en faut. Comme partout, ce secteur produit aussi pas mal de voyous. Je peux en témoigner : ayant passé la première partie de ma vie dans les cités HLM d’Orly et la seconde dans l’univers bancaire et financier, tout en côtoyant une partie du monde politique, je pense humblement qu’il y a certainement autant de voyous dans ces trois mondes pourtant si différents. Les voyous de la finance sont évidemment bien mieux habillés et bien plus policés, mais derrière le vernis, certains ne valent pas mieux que ceux des cités. Il y en a même qui passent régulièrement dans les médias, bien qu’aillant pléthores de condamnations et d’escroqueries à leur « actif », mais qui se permettent de donner des leçons. Ils correspondent parfaitement à l’image que l’on veut donner du « méchant financier » auprès du grand public : imbu de sa personne, méprisant et roublard. Il est clair que si la Finance se résumait à ce type d’individus, François Hollande et Nicolas Sarkozy auraient raison de vouloir lui déclarer la guerre. Mais de la même façon qu’il serait stupide de masquer les côtés sombres de la Finance, il serait tout aussi inepte de « jeter le bébé avec l’eau du bain » et de laisser croire que punir les financiers suffirait pour sortir de la crise.

Certes, les marchés et les banques ont une lourde part de responsabilité dans la crise financière de 2008-2009. Il est vrai que depuis une vingtaine d’années, la finance s’est dévoyée et s’est jetée à corps perdu dans les bras des meilleurs ingénieurs et mathématiciens de la planète. Grâce à leur « intelligence extrême », ces derniers ont laissé croire que l’on pouvait augmenter le rendement sans augmenter le risque. C’est ainsi qu’ils ont transformé des dettes subprimes, c’est-à-dire très risquées, en des produits particulièrement complexes notés AAA par les agences de notations. Cette manipulation n’a donc pas été le fruit de voyous en col blanc, mais de sommités apparemment au-dessus de tout soupçon ! Bien sûr, il y eut aussi le cas Madoff, mais dont la « stratégie » dite de la cavalerie est vieille comme le monde et a d’ailleurs pu s’observer dans tous les secteurs d’activité. Toujours est-il que le secteur bancaire et financier a péché par orgueil et a été puni. D’ores et déjà et avant même les déclarations des candidats à la présidentielle française, les banques nationales ont commencé à fortement diminuer leurs effectifs sur les activités de marchés. Elles ont également réduit au maximum le « prop trading » (spéculation avec les fonds propres), ainsi que la fabrication de produits complexes et/ou toxiques. Bref, les ingénieurs et mathématiciens sont priés de retourner à leurs équations et surtout de reprendre leurs recherches dans l’industrie qui a tant besoin d’innovations.

Si le secteur de la finance est donc bien en partie coupable de la crise dite des subprimes, il ne faudrait pas pour autant leur imputer toutes les crises qui ont suivi et notamment celle de la dette publique. En effet, ce ne sont ni les marchés, ni les banques qui ont demandé aux Etats d’augmenter démesurément les dépenses publiques, ni de laisser déraper les déficits et les dettes et ce, sans croissance économique forte à la clé. Non, cette gabegie de dépenses publiques inefficaces est de l’entière responsabilité des dirigeants politiques depuis plus de vingt ans. D’ailleurs, dans le cadre de ces dérapages, les gouvernements divers et variés étaient bien contents de trouver les banques et les marchés pour acheter leurs bons du Trésor. Aussi fou que cela puisse paraître, on se retrouve donc dans une situation analogue à celles qui prévalaient au Moyen-Âge, lorsque les Seigneurs surendettés et incapables de rembourser leurs dettes enfermaient leurs créanciers ou faisaient croire qu’ils étaient des criminels. C’est bien connu, quand on veut se débarrasser de son chien, on dit qu’il a la rage…

Seulement voilà, nous sommes en 2012 et il n’est pas acceptable de laisser nos dirigeants (présents ou futurs) adopter une telle pratique. Le pire est que cette stratégie du bouc-émissaire finira par coûter cher à l’économie française. Tout d’abord, n’oublions pas que près de 70 % de la dette publique hexagonale est détenue par des investisseurs étrangers. Si l’on effraie ces derniers, ils rechigneront à mettre la main à la poche, ce qui se traduira par une forte augmentation des taux d’intérêt et une aggravation de la récession, donc du chômage et de la dette publique. Ensuite, si les banques et les marchés sont mis au rebut, les entreprises et les ménages accéderont de plus en plus difficilement au crédit, d’où une baisse de l’investissement et de la consommation, avec, in fine, une nouvelle dégradation de l’activité. Enfin, dans un monde ouvert et en pleine crise existentielle de la zone euro, cette nouvelle posture de la France risque encore de jeter le doute sur la pérennisation de l’Union économique et monétaire, avec toutes les conséquences dévastatrices que cela générera en termes de croissance et d’emploi.

En conclusion, ces dernières semaines ont déjà donné le « la » de l’après-présidentielle : tous aux abris ! Le drame est que, comme cela s’observe souvent, les voyous de la finance et aussi de la politique finiront bien par s’en sortir, et c’est « Monsieur Tout le monde » qui paiera l’addition.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

03.

Le nouveau mal français : la baisse du niveau de vie

04.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

05.

Le pantouflage : un sport de masse chez les anciens élèves de l’ENA

06.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

04.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
adieux
- 10/02/2012 - 19:44
conclusion
Mr immo a ete, ai, restera un voyou.
J'ai tous compris ?
mektoub
- 10/02/2012 - 10:11
La vrai raison de la dette publique...
Une explication simple et suffisamment détaillée en quatre articles, le dernier se trouve ici:

http://goo.gl/CIyot

Il comporte, au début, les liens pour retrouver l'ensemble de la démonstration depuis le premier article.