En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
THE DAILY BEAST
Et voilà où se déroulera la (toute) prochaine bataille de l'Etat islamique
Publié le 07 octobre 2016
La prise de la ville irakienne d'Hawijah reviendrait à priver le groupe terroriste Etat Islamique d'une zone de repli essentielle.
Nancy A. Youssef est une journaliste égypto-américaine. Elle est correspondante pour The Daily Beast.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nancy A. Youssef
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nancy A. Youssef est une journaliste égypto-américaine. Elle est correspondante pour The Daily Beast.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La prise de la ville irakienne d'Hawijah reviendrait à priver le groupe terroriste Etat Islamique d'une zone de repli essentielle.

Copyright The Daily Beast - Nancy A. Youssef

Avant que les forces irakiennes ne lancent leur offensive très attendue pour reprendre à l'Etat islamique auto-proclamé la deuxième plus grande ville du pays, Mossoul, elles ont un dernier objectif devant elles : reconquérir la ville irakienne de Hawijah qui est contrôlée par l'Etat Islamique, ont déclaré deux responsables de la défense au Daily Beast.

Hawijah est l'un des derniers bastions de l'EI sur la route en direction de Mossoul, et au cours des dernières semaines, le groupe terroriste a été incapable de tenir ces villes sous son emprise, gardant la majeure partie de ses forces pour garder Mossoul,  disent ces officiels.

Hawijah, qui à son apogée avait 450 000 habitants, est une ville à majorité sunnite. Elle se trouve dans la partie de la vallée de la rivière Tigris que les forces de sécurité irakiennes ont initialement contourné pour aller vers la ville de Qayyarah, au sud de Mossoul. A Qayyarah, les Irakiens ont mis en place une base où plusieurs centaines de soldats américains sont actuellement installés pour fournir un soutien logistique.

Pendant des mois, Daech a bataillé pour maintenir ces villes sous son contrôle, avant de fuir vers d'autres agglomérations. En conséquence, les forces armée locales ont pris de plus en plus confiance en elles en prenant des villes tenues de longue date par l'EI.

Une victoire presque certaine à Hawijah priverait l'Etat Islamique d’une zone de repli et donnerait aux forces de sécurité irakiennes une victoire tactique et psychologique, ajoutent ces officiels.

"Nous ne pouvons pas le dire avec certitude parce que la décision appartient aux Irakiens, mais il semble que c'est leur prochain objectif".

Hawijah est située à seulement 80 km à l'est de la ville de Shirqat, que les forces irakiennes ont libéré  au mois de septembre, en seulement quelques jours. Certains combattants de l'EI à Shirqat ont fui vers Hawijah où ils auraient été tués, non par les Irakiens, mais par des combattants des officiers du groupe terroriste, furieux qu'ils aient pris la fuite

"Ils les ont alignés et les ont exécutés".

La coalition animée par les Américains a mené des frappes aériennes pour appuyer l’assaut sur Shirqat et devrait faire de même pour Hawijah. L'EI avait pris le contrôle de ces deux villes, Hawijah et Shirqat, en 2014 ce qui lui permettait de relier les deux grandes villes irakiennes riches en pétrole, Kirkouk et Mossoul.

La libération de Hawijah sera probablement terminée juste avant les que responsables militaires américains ne signalent que toutes les troupes nécessaires à la prise de Mossoul sont en place. Le Pentagone a annoncé mercredi le déploiement de 615 soldats américains supplémentaires pour soutenir l’opération sur Mossoul, ajoutant qu'ils arriveraient "dans les prochaines semaines."

Le  général des Marines Joseph Dunford, chef d’état-major, a déclaré que l’entraînement des forces irakiennes qui doivent prendre part à l'opération de Mossoul serait terminé mi-octobre.

Mossoul est tombée sous le contrôle de l'Etat Islamique le 10 juin 2014, quand les forces irakiennes ont fui, laissant les combattants de Daech défiler dans la ville. Depuis lors, Mossoul est la capitale du califat auto-proclamé en Irak, et les responsables américains estiment que Mossoul sera "la bataille finale" pour débarrasser l'Irak de ce groupe terroriste.

Selon les dernières estimations américaines, il y a environ 4 500 combattants de l'EI à Mossoul, et il faudra jusqu'à 12 brigades irakiennes, ainsi qu'un nombre non défini de policiers irakiens, de peshmergas kurdes, et de milices chiites, pour reprendre la ville.

L'armée américaine, qui mène des raids quasi quotidiens sur Mossoul dit qu’elle "prépare le champ de bataille pour la libération" selon les déclarations faites jeudi 29 septembre par le colonel John Dorrian de l’US Air Force, porte-parole de la coalition menée par les Etats-Unis.

Certains officiels du ministère de la Défense pensent que la bataille pour Mossoul commencera début novembre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
04.
Iran-États-Unis : la tension est à son comble
05.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
06.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
07.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Brûler l’ENA ? Pour la reconstruire plus belle encore?
05.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LouisArmandCremet
- 03/10/2016 - 13:54
Capitale de Daesh
Si Mossoul est la capitale économique de Daesh, Racca demeure la capitale politique.
Enfin, Daesh n'ont jamais eu à relier Mossoul et Kirkouk car Kirkouk n'est jamais tombée dans les mains de Daesh (même si Daesh s'est rapproché très près de la ville).
Ganesha
- 03/10/2016 - 11:08
Chamberlain et Daladier
La seconde guerre mondiale a causé 50 millions de morts et les américains ont du débarquer en Normandie pour libérer la France de l'occupation allemande. Croyez-vous vraiment que Donald Trump nous enverra ses boys pour nous sauver quand, sous la conduite de guignols comme Sarko, ou de mauviettes comme Fillon ou Juppé, les nouveaux Chamberlain et Daladier, nous serons devenus une république islamique ?
clint
- 02/10/2016 - 15:28
Au moins Vangog vous êtes un visionnaire sérieux !
"Et cela coïncidera avec l'arrivée de Juppé-pro-sunnites aux commandes de la France, en 2017.." : j'ai toujours pensé que le FN transformé par Philippot et Marine ne vous emballait pas trop !