En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

04.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

05.

Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café

06.

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

07.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

il y a 5 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rachel et les siens" de Metin Arditi : un roman superbe et, évidemment, bouleversant, La Palestine, Israël, le XXe siècle...

il y a 6 heures 6 min
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 10 heures 32 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 12 heures 1 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 14 heures 33 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 16 heures 36 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 17 heures 4 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 17 heures 48 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 18 heures 5 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 18 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes puissantes" de Léa Salamé : curiosité et plaisir à la lecture des aveux (en toute honnêteté…) de 12 personnalités féminines, découvrir leur force intérieure, leur parcours, leur influence

il y a 5 heures 36 min
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 7 heures 6 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 11 heures 41 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 13 heures 30 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 16 heures 29 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 16 heures 56 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 17 heures 41 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 18 heures 22 sec
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 18 heures 32 min
© REUTERS/Jim Bourg
Le coût d'une prise en charge pour un cancer est de 9.231€ en moyenne en France. Mais il s'élève à près de 10.500€ à Marseille, alors qu'il est inférieur à 8.000€ à Clermont-Ferrand.
© REUTERS/Jim Bourg
Le coût d'une prise en charge pour un cancer est de 9.231€ en moyenne en France. Mais il s'élève à près de 10.500€ à Marseille, alors qu'il est inférieur à 8.000€ à Clermont-Ferrand.
Intoxication

Cancers : le dangereux mésusage des données de santé par la Sécu

Publié le 22 septembre 2016
Le mésusage des données de santé par la sécurité sociale devient chaque jour un peu plus gênant. Après les affaires du Mediator ou de la Depakine, après les certitudes confirmées par Cahuzac sur l'influence occulte des laboratoires pharmaceutiques dans la décision publique, la Cour des Comptes relève le singulier mésusage des données de santé par la sécurité sociale dans le domaine des affections longue durée, et notamment du cancer.
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le mésusage des données de santé par la sécurité sociale devient chaque jour un peu plus gênant. Après les affaires du Mediator ou de la Depakine, après les certitudes confirmées par Cahuzac sur l'influence occulte des laboratoires pharmaceutiques dans la décision publique, la Cour des Comptes relève le singulier mésusage des données de santé par la sécurité sociale dans le domaine des affections longue durée, et notamment du cancer.

Une base de données laissée en friche

Ces quelques mots du rapport de la Cour des Comptes sur la Sécurité Sociale suffiront à illustrer le propos:

Pour mémoire, les ALD sont les affections de longue durée, un groupe de maladies auquel le cancer appartient. Il ouvre droit à un remboursement à 100% des dépenses maladie. Comme on le voit, l'assurance-maladie est incapable d'exploiter la moindre donnée sur ce sujet.

On lira aussi cet autre passage édifiant:

Autrement dit, malgré les millions de données dont dispose l'assurance maladie pour mieux comprendre le cancer et sa prise en charge en France, il ne se trouve pas un pékin à la CNAMTS pour se poser la question de leur exploitation. Il est vrai que le cancer est une maladie secondaire dont on ne risque jamais de mourir…

Des disparités ahurissantes

Pour illustrer la gravité du propos, la Cour fournit des tableaux tout à fait significatifs, dont celui-ci:

Il détaille les différences de coûts dans les prises en charge selon les régions pour une même affection. Pour les cancers, les coûts vont d'un indice 83 (100 étant la moyenne nationale) jusqu'à l'indice 124. Autrement dit, d'une région à l'autre, le coût de prise en charge peut être inférieur à près de 20% à la moyenne nationale, ou supérieur à 25%.

Les mauvais esprits remarqueront que ces différences concernant le cancer sont moins inquiétantes que pour d'autres maladies, comme les insuffisances respiratoires (dont les coûts vont du simple à plus du double) ou la maladie d'Alzheimer (du simple au quadruple).

Pourquoi ? Personne ne le sait.

Marseille, championne de France de la dépense

Cet autre tableau détaille les analyses de la Cour et permet de mesurer l'ampleur des dégâts:

Ainsi, le coût d'une prise en charge pour un cancer est de 9.231€ en moyenne en France. Mais il s'élève à près de 10.500€ à Marseille, alors qu'il est inférieur à 8.000€ à Clermont-Ferrand.

Là encore, faute d'une utilisation des données à sa disposition, l'assurance-maladie est incapable de fournir la moindre explication.

La regrettable querelle du mésusage

On se souvient qu'en 2013, le secrétaire général du ministère de la Santé avait publié un rapport dénonçant le risque de mésusage des données de santé par les citoyens, dans l'hypothèse où, conformément au droit communautaire, la France permettrait la réutilisation gratuite des données qu'elle collecte. Dans l'esprit de ce haut fonctionnaire, seuls les services de l'Etat étaient capables de comprendre ces statistiques.

On reconnaîtra à la Cour le mérite d'avoir montré par le menu que l'assurance-maladie, comme la direction de la sécurité sociale, sont les véritables producteurs du mésusage des données publiques.

Et pendant ce temps, la Sécurité sociale rembourse des médicaments dangereux pour les patients, et ne s'en aperçoit pas.

Un article originellement publié sur le blog d'Eric Verhaeghe

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Fondation pour l'innovation politique
- 26/09/2016 - 11:57
Un accès équitable aux thérapies contre le cancer
Une adaptation du système de prise en charge français est nécessaire pour assurer l’équité face à des soins de plus en plus performants mais dont les coûts sont de plus en plus élevés selon Nicolas Bouzou dans sa note « Un accès équitable aux thérapies contre le cancer » pour la Fondation pour l’innovation politique. http://urlz.fr/3eZE
adroitetoutemaintenant
- 23/09/2016 - 12:41
Merci, ça m’a fait bien fait rire !
D’une part cela démontre ce que tout le monde sait : les fonctionnaires sont les plus cons et les plus inutiles. Rapport qualité-prix ils n’arriveraient pas cher à la vente sur le Bon Coin !
D’autre part, il y a longtemps qu’on a démontré que moins on utilise la médecine et mieux on se porte ! Il serait intéressant de voir que ceux qui coutent le plus cher ont les moins bons résultats !
tubixray
- 22/09/2016 - 09:28
Gabegie d'état
Le déficit abyssal de la sécu est un véritable fléau ... On tente depuis 20 ans de limiter les remboursements de radiologie / médicament / laboratoire sans effet notable sur le bilan financier .... Certes les hôpitaux sont un modèle de non gestion, certes la CMU est couteuse et l'AME atteint le milliard d'euros ..... Toutefois il serait intéressant de connaitre les frais de structure générés pas tous les organismes chargés de "gérer" ce mammouth.... Pour 100 € prélevés combien sont absorbés par ces fonctionnaires qui ne comprennent même pas les données issus de leur système informatique ?