En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

05.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

06.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 10 min 35 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 3 heures 15 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 4 heures 16 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 5 heures 26 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 6 heures 43 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 7 heures 15 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 8 heures 3 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 9 heures 14 min
décryptage > France
Question prioritaire

La sécurité, bien partie pour être la clé de 2022… et certains prennent une longueur d’avance

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 2 heures 56 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 3 heures 29 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 4 heures 54 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 6 heures 26 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 6 heures 58 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 8 heures 28 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 9 heures 10 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 10 heures 6 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 24 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 13 min
La pulvérisation de pesticides aide à lutter contre la propagation du virus Zika
La pulvérisation de pesticides aide à lutter contre la propagation du virus Zika
Épidémie de théories du complot

Zika rend malades ceux que le virus contamine. Et transforme beaucoup d'autres en cinglés

Publié le 22 septembre 2016
Le virus Zika est-il le fruit d’un complot gouvernemental pour prendre le contrôle des esprits ? L’épidémie a-t-elle été manigancée par les Illuminati ? Les vaccins sont-ils les vrais responsables de la microcéphalie ? Non, non, et non.
Samantha Allen est journaliste pour The Daily Beast.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Samantha Allen
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Samantha Allen est journaliste pour The Daily Beast.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le virus Zika est-il le fruit d’un complot gouvernemental pour prendre le contrôle des esprits ? L’épidémie a-t-elle été manigancée par les Illuminati ? Les vaccins sont-ils les vrais responsables de la microcéphalie ? Non, non, et non.

Copyright The Daily Beast – Samantha Allen (traduit par Julie Mangematin)

Le virus Zika est une réalité. Il cause vraiment des cas de microcéphalie et autres malformations congénitales. Et il n’a définitivement pas été inventé par la famille Rockefeller.

Pourtant, tandis que le virus continue à se répandre localement dans la région de Miami, les théories du complot concernant son origine se propagent aussi de façon très contagieuse. Pas plus tard que la semaine dernière, par exemple, des manifestants de Miami Beach se sont opposés à la pulvérisation d’un pesticide aérien lors d’une réunion du conseil municipal, sous prétexte que Zika ne serait pas à l’origine de la microcéphalie et que le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) serait sous l'influence des entreprises de pesticides.

Si ce problème n’est pas pris au sérieux, ces théories fantaisistes pourraient devenir une menace sérieuse pour la santé publique.

"Les théories du complot exposent les personnes les plus vulnérables, qui sont laissées à la merci de ces maladies", explique au Daily Beast le docteur Tara C. Smith, une épidémiologiste de l’Université d’Etat de Kent qui recense les théories du complot autour de Zika.

"Le comble de l’ironie", selon elle, est que les conspirationnistes tirent eux-mêmes profit de ces théories tout en prétendant dans le même temps qu’une cabale occulte de scientifiques et de responsables politiques amasserait de l’argent grâce à Zika.

Prenons par exemple la théorie récemment développée par le site web anti-vaccination Health Impact News selon laquelle le virus Zika serait "un chef d’œuvre de manipulation mentale de l’opinion publique". Dans un billet qui a déjà été partagé plus de 24 000 fois sur Facebook – avec tous les revenus publicitaires qui en découlent - l’écrivain John P. Thomas affirme catégoriquement, et à tort, que Zika "ne cause pas de microcéphalie". La vérité est selon lui bien plus sinistre.

"Si Zika pouvait être lié à des conséquences horribles comme la microcéphalie ou la paralysie par exemple, alors les gens insisteraient pour que l’on développe un vaccin anti-Zika et pour que chaque personne sur la planète soit vaccinée", écrit John P. Thomas : "Ils seraient prêts à abandonner les libertés individuelles élémentaires au bénéfice de la société, ce qui est toujours l’objectif des programmes de manipulation mentale".

Sa prédiction : "Zika va devenir un des outils de manipulation mentale utilisés par les personnes qui souhaitent contrôler l'opinion et par les élites dirigeantes, pour nous mener vers la vaccination de masse et vers un contrôle total du gouvernement sur nos vies."

Après 15 années passées à traquer les théories du complot qui tendent à se propager autour des épidémies de maladies infectieuses, Tara C. Smith reste imperturbable face à cette dernière thèse tirée par les cheveux.

"Plus rien ne me surprend", admet-elle : "Plus les preuves scientifiques s’accumulent, prouvant que Zika cause la microcéphalie et d’autres troubles neurologiques, plus les conspirationnistes doivent inventer des théories exotiques".

Pour être honnête, elles étaient dès le départ assez fantaisistes. Tara Smith a déjà démonté plusieurs théories de complot vraiment étranges sur son blog. L’épidémie actuelle de Zika est-elle imputable à des moustiques génétiquement modifiés manipulés par la société britannique Oxitec, comme l’ont suggéré des sites web tels que le site InfoWars dirigé par Alex Jones ? Non. Et d’ailleurs, comme Tara Smith l’a précisé au Daily Beast, "quiconque a écrit cela n’a manifestement pas dépassé le niveau des cours d’introduction à la biologie".

Est-ce que les vaccins causent la microcéphalie, comme le suppose précisément David Wolfe - qui est aussi partisan de la théorie de la Terre plate ? Non. Zika cause la microcéphalie. Est-ce que les Rockefellers ont inventé Zika "pour tuer des millions de gens" ? Allons.

Les théories du complot ont pris une telle d’ampleur que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dû créer un site spécifique pour "dissiper les rumeurs autour de Zika et ses complications".

Concernant la théorie sur Oxitec, la FAQ anti-rumeur de l’OMS explique que "seuls les moustiques génétiquement modifiés de sexe mâle sont libérés dans la nature, il n’y a donc pas de risque de transmission aux humains, car seules les femelles piquent les humains". L’OMS rappelle aussi sans ambiguïté qu’"il n’existe aucune preuve reliant un quelconque vaccin à l’augmentation des cas de microcéphalie" qui a été observée au Brésil.

Mais pour les adeptes invétérés, les démentis publics émanant de sources respectables comme l’OMS ne font que crédibiliser les théories du complot.

"Je n’écris pas pour ceux qui sont absolument convaincus – ceux qui sont persuadés que j’agis sous la coupe de Big Pharma, simplement parce que j’écris à ce sujet", explique Tara Smith au Daily Beast. "Je sais que je ne parviendrai pas à les convaincre. Généralement, j’essaie de convaincre les personnes qui ont entendu parler de ces théories – parfois par des amis d’amis, ou par les réseaux sociaux – mais qui ne savent pas vraiment quoi en penser."

Bien que les théories complotistes impliquant des maladies infectieuses existent depuis des siècles, Tara Smith affirme qu’Internet a "facilité" leur propagation dans des cas comme Ebola ou Zika, en permettant à la désinformation de circuler instantanément entre les pays et les hémisphères.

Dans une étude publiée en mai par la revue Vaccine, une équipe de chercheurs des universités Johns Hopkins et George Washington a montré que les conversations sur Twitter, tout particulièrement, avaient participé à la diffusion des discours pseudo-scientifiques et anti-vaccin au cours de la première moitié de l’année 2016.

"Bien que les données scientifiques soient relativement claires, nous avons répertorié de nombreuses théories conspirationnistes qui pourraient affecter les décisions du public en matière de santé, comme celle de se faire vacciner ou non" a déclaré dans un communiqué de presse le docteur David Broniatowski, co-auteur de l’étude et professeur à l’Université George Washington. "Malheureusement, les personnes les plus affectées font partie des communautés les plus vulnérables, qui ont peu d’accès aux données factuelles".

Certaines de ces théories conspirationnistes sont très ancrées aux Etats-Unis. Selon une enquête du Annenberg Public Policy Center publiée en février, 22% des Américains estiment que l’épidémie actuelle de Zika a été causée par des moustiques génétiquement modifiés. La même enquête montre que 20% des Américains croient à tort que "les scientifiques pensent que les vaccins ont provoqué des cas de microcéphalie". Et malgré les preuves du contraire, 19% des Américains croient que "les scientifiques pensent que si une femme enceinte boit de l’eau aspergée avec le larvicide dédié à stopper la multiplication des moustiques, cela peut provoquer une microcéphalie".

Des mois se sont écoulés depuis cette enquête, mais comme le souligne le Dr Mark Dredze, auteur principal de l’étude publiée dans Vaccine et professeur à l’Université John Hopkins : "Une fois que les gens se sont forgés une opinion au sujet de quelque chose, il leur est difficile de changer d’avis."

Dans le pire des cas, ces théories peuvent convaincre les habitants de foyers infectieux comme Miami qu’ils doivent craindre les vaccins, les scientifiques, et le gouvernement plus encore que les coûteuses anomalies congénitales que Zika peut provoquer.

Le directeur du CDC, Dr. Thomas Frieden, a annoncé que les frais de prise en charge médicale d’un enfant microcéphale pouvaient atteindre entre 1 et 10 millions de dollars. Les personnes qui ne sont pas enceintes peuvent aussi faciliter la transmission de Zika à une femme enceinte via les rapports sexuels où bien en étant piquées par un moustique qui peut ensuite piquer une femme enceinte. Au fond, cela signifie que quiconque refuse de prendre le virus au sérieux expose par défaut ses concitoyens aux conséquences dévastatrices de sa croyance erronée selon laquelle Zika est sans conséquences.

Tara Smith explique ainsi au Daily Beast qu’en réalité, les individus qui propagent les théories conspirationnistes "laissent les personnes qui n’ont pas accès aux informations et qui parfois n’ont pas accès à la prévention à la merci d’une infection virale".

Mais Tara Smith assure que, quelle que soit la véhémence avec laquelle le CDC et l’OMS combattront la désinformation, les théoriciens du complot ne sont pas près de disparaitre.

"Ces gens existent, les théories du complot sont leur business, et ils excellent dans leur domaine", dit-elle. "Il y aura toujours un nouveau pathogène, une nouvelle peur dont il pourront profiter".

Dans le même temps, elle tient à ce que les irréductibles sachent que la réfutation de leurs théories n’est pas vraiment un business lucratif pour elle.

"Ils ne voient pas quel genre de voitures nous conduisons", plaisante-t-elle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

04.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

05.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

06.

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires