En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 2 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 2 heures 27 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 2 heures 53 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 4 heures 22 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 5 heures 33 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 7 heures 24 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 8 heures 47 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 10 heures 1 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 10 heures 58 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 2 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 2 heures 40 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 3 heures 51 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 5 heures 1 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 6 heures 17 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 8 heures 4 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 9 heures 44 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 10 heures 45 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 12 heures 15 min
La semaine Goldnadel

Coup de fièvre des molosses de l'anti-racisme contre des ennemis imaginaires

Publié le 06 février 2012
Cette semaine, Gilles-William Goldnadel revient sur l'article dans Elle intitulé « Black Fashion Power », sur la polémique autour des propos de Claude Guéant et sur les manifestations de masse en Égypte.
Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette semaine, Gilles-William Goldnadel revient sur l'article dans Elle intitulé « Black Fashion Power », sur la polémique autour des propos de Claude Guéant et sur les manifestations de masse en Égypte.

Ainsi, les vigilants cerbères prétendument antiracistes recommencent à grogner en meute. C’est d’abord le journal « Elle », dont chacun sait qu’il incarne la haine de l’autre par excellence, qui a fait les frais de leur hargne. Un article intitulé « Black Fashion Power » a mis le feu de l’enfer à la poudre de riz. Dans la réalité non fantasmée, il s’agissait en fait d’un simple passage en revue des nouvelles « égéries noires » qui « fascinent les créateurs » et « inspirent la rue ».

Dans ce cadre somme toute assez léger, la rédactrice de l’article s’interrogeait de savoir si cette élégance chic nouvelle, qui romprait avec l’aspect « destroy » d’autrefois, ne relevait pas de « l’effet du couple Obama ». Il aura fallu l’imagination débridée d’Audrey Pulvar, ordinairement plus calme, pour y voir dans une chronique de France Inter du 26 janvier rien de moins « qu’un papier de merde, imbécile, et raciste », pour lâcher les chiens.

Heureusement, l’écrivain d’origine camerounaise Calixte Beyala y a vu « une surenchère qui crée un malaise. Il y a des gens qui font de l’antiracisme un fonds de commerce. » De même, Patrick Lozes, ancien président raisonnable du Conseil Représentatif des Associations Noires, a su dire, dans les colonnes d’Atlantico, qu’on ne pouvait qualifier ce texte de raciste. Je ne suis pas sur qu’en présentant ses excuses, Valérie Toranian la directrice de la rédaction du magazine féminin, n’ait pas, prise de panique, galvanisé la horde.

Sous un article, bien équilibré, d’Elise Vincent consacré à ce psychodrame, le Monde du 3 février annonce la première édition française du « Black History Month » qui célèbre les grandes figures afro-américaines. Le quotidien y voit, à l’instar de la polémique qui précède, « une affirmation identitaire noire dans l’hexagone ». Gageons que cette affirmation identitaire-là, pourtant strictement ethno-raciale, ne déclenchera aucun débat acrimonieux.

 

Polémique autour des propos de Claude Guéant

Ce fut ensuite au tour de Claude Guéant de sentir dans sa chair les crocs du molosse déchainé. Pour avoir, si j’ai bien compris, suggérer préférer la civilisation de la liberté démocratique et religieuse à celle de la décapitation et de la lapidation. Il faut reconnaître que son dossier est accablant. Curieusement, lorsque, ainsi que le rappelle Ivan Rioufol, dans son « De l’urgence d’être réactionnaire » (Puf), la très vigilante Rokhaya Diallo se présente sur un plateau de télévision avec un T-shirt où est inscrit « Super Musulman », les chiens de garde n’aboient pas.

De même, lorsque, Youssef al Qaradawi, proche des Ramadan et star d’Al-Jazira, déclare à Rome : « Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques nous vous dominerons », ils ronflent paisiblement.

Toujours aussi étrangement, lorsque les salafistes tunisiens défilent aux cris de « Mort aux Juifs ! » dans les rues de Tunis (Canal+, le 5 février), ils se font même gentils toutous.

 

Impunités syndicales (suite)

Dans le même quotidien du soir, un article est consacré à un inspecteur du travail qui « souffrant d’une perte de sens » aurait mis fin à ses jours pour des raisons professionnelles. A dire le vrai, le pauvre Romain n’ayant pas laissé de lettre pour expliquer les raisons de son suicide, grande part est faite à une spéculation intellectuelle assez déplaisante.

J’ai moi-même consacré une bonne partie de ma semaine à ferrailler judiciairement contre la CGT – qui a fait fond du harcèlement au travail poussant les salariés au suicide (de France Telecom à la Poste) et qui voulait voir à toute force dans le geste fatal d’une malheureuse ayant emporté son secret dans la tombe la marque de la cruauté patronale. Passons sur l’indécence de la démarche.

Dans le même quotidien du 18 novembre 2009, un article de Luc Peillon avait cependant retenu mon attention : « EDF-GDF : le suicide qui embarrasse la CGT ».

Verbatim : « C’est un suicide sur lequel la CGT s’est abstenue de communiquer. Et pour cause : la structure qui employait la victime n’est autre que la Caisse Centrale d’Activités Sociales (CCAS), autrement dit le Comité d’Entreprise d’EDF-GDF Suez… dirigé par la CGT.

Vendredi 6 novembre, Philippe D, salarié de la région Paris-Nord de la CCAS, s’est donné la mort, peu de temps après avoir envoyé un mail aux motifs plutôt explicites : « Depuis 10 ans, je suis sous la responsabilité de Y, celui-ci me dénigre et me harcèle moralement régulièrement. »

Contrairement, à mon affaire où le parquet, malgré le silence de la défunte, avait décidé de poursuivre, la CGT elle, n’a pas été inquiétée.

 

Violences en Egypte

L’ensemble de la presse a reproduit sans commentaires perplexes les accusations des supporteurs égyptiens de football qui ont incriminé l’armée à la suite des violences qui ont entrainé la mort de 74 personnes. A la suite du carnage, les supporteurs ont organisé des manifestations de masse au Caire qui ont entraîné de nouveaux morts.

En réalité, il suffisait de se renseigner pour comprendre que les supporteurs des clubs de Al Mahdi et de Al Ahli, porteurs de gourdins, n’étaient que des hooligans n’ayant rien à envier au Kop de Boulogne et étaient les propres responsables du malheur survenu. Et si la sécurité avait été tardive et défaillante, seuls les policiers étaient à incriminer et en rien l’armée du maréchal Tantaoui.

Mais, il est inutile d’espérer le moindre esprit critique, venant d’observateurs qui ne sauraient mettre en doute le bon sens des masses, a fortiori de la « rue arabe ». La foule, dans la société post démocratique occidentale, a toujours raison, surtout lorsqu’elle est déraisonnable.

 

Pendant ce temps en Syrie...

En Syrie, le massacre se poursuit. L’avis de recherche que j’avais lancé la semaine dernière pour retrouver Mouloud Aounit et Mgr Gaillot, absents de toute manifestation de protestation n’a toujours rien donné. Quant à Besancenot, il parait qu’il serait toujours à bord d’une flottille humanitaire au large de Gaza.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

07.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (53)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Indigène Indigné
- 09/02/2012 - 18:48
Pour les fautes . . . On s'en foute !
Il y en a qui appellent à l'ouverture d'esprit et relèvent les fautes d'orthographe.
Si vous voyez de qui je veux parler.
Indigène Indigné
- 09/02/2012 - 18:44
Super M.Goldnadel !
Chaque semaine j'y reviens et chaque semaine c'est toujours aussi juste, précis et bien dit. Un plaisir !
Dans la droite lignée de votre essai, "le vieil homme m'indigne !"
Continuez M. Goldnadel.
Takezo
- 08/02/2012 - 11:05
beaucoup de fautes...
j'en suis désolé...
"vous tombez", "osent ouvrir"... voulais-je écrire...