En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 42 min 29 sec
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 2 heures 20 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 5 heures 8 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 6 heures 37 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 8 heures 27 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 9 heures 3 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 9 heures 56 min
décryptage > Economie
Conclusions hâtives

Le Coronavirus, occasion forcée de se "débarrasser" de la mondialisation ? Petits contre-arguments pour ne pas jeter le bébé (de notre prospérité) avec l’eau du virus

il y a 10 heures 38 min
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 23 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 51 min 47 sec
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 3 heures 2 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 6 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 7 heures 1 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 7 heures 55 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 8 heures 45 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 9 heures 38 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

il y a 10 heures 18 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’ultragauche tentée par le terrorisme ?; L’équipe Villani en plein doute; LREM : Stanislas Guerini veut refonder le parti; GPA : le gouvernement ne veut pas (maintenant) de la jurisprudence de la Cour de Cassation
il y a 10 heures 57 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 1 jour 25 min
© Reuters
© Reuters
Edito

Comment la loi El Khomri complique la candidature à réélection de François Hollande

Publié le 16 septembre 2016
La loi Travail, laminée par les parlementaires et réduite à la portion congrue continue-t-elle d’entretenir un climat fratricide au sein de la gauche. Certes les manifestations orchestrées par certains syndicats commencent à perdre de leur intensité, mais elles auront à coup sûr des répercussions sur le plan politique.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La loi Travail, laminée par les parlementaires et réduite à la portion congrue continue-t-elle d’entretenir un climat fratricide au sein de la gauche. Certes les manifestations orchestrées par certains syndicats commencent à perdre de leur intensité, mais elles auront à coup sûr des répercussions sur le plan politique.

La France a l’art de monter en épingle de petits faits dans la vie économique et sociale et de les transformer en affaire d’Etat. Ainsi le déplacement de quatre cents salariés d’Alstom, qui dans un autre pays serait considéré comme un sujet mineur dès lors qu’aucun licenciement n’est envisagé, est devenu en quelques jours un drame national. De même la loi travail, laminée par les parlementaires et réduite à la portion congrue continue-t-elle d’entretenir un climat fratricide au sein de la gauche. Certes les manifestations orchestrées par certains syndicats commencent  à perdre de leur intensité, mais elles auront à coup sûr des répercussions sur le plan politique. Au demeurant, le gouvernement  continue d’avancer sur des œufs dans la rédaction des futurs décrets d’application qui devraient en principe intervenir d’ici la fin de l’année.  Déjà Philippe Martinez et Jean-Claude Mailly, les deux leaders de la CGT et de FO ont promis qu’ils allaient se livrer à une véritable guérilla juridique pour limiter les effets désastreux à leurs yeux de ce qu’ils considèrent comme une contre révolution  en matière de droit de travail  qui ferait revenir la France aux conditions qui étaient en vigueur au dix-neuvième siècle. Pareille outrance dans les propos prêteraient à sourire quand on regarde les textes qui ont été votés. Mais les syndicats y voient  avant tout un début de mise en cause des pouvoirs exceptionnels qu’ils  se sont arrogés au fil du temps. D’où leur intention d’empêcher par tous les  moyens  l’entreprise d’avoir à l’avenir la  primauté en matière de négociations  sur l’organisation du travail qui pourra se traduire par de nouvelles  règles  en matière de licenciement ou encore  l’organisation d’un referendum, où les syndicats auraient l’impression d’être relégués à un rôle secondaire.  

Dès lors,  chaque phrase des règles d’application en cours de rédaction va être disséquée, pour voir si elle  ne peut faire l’objet d’un recours juridique qui en bloquerait la mise en oeuvre. Il s’agit d’entretenir un climat de défiance de plus en plus  mortifère pour le pouvoir au fur et à mesure qu’approche l’échéance de l’élection présidentielle.  Les rivalités traditionnelles  entre  la droite et la gauche pourraient connaitre un nouveau durcissement lorsqu'il  s'agira pour les partenaires sociaux de se saisir des nouveaux pouvoirs que  la  loi est censée leur donner. Pour faire apparaitre  l’impossibilité de s’entendre sur des sujets aussi sensibles que le compte personnel  d’activité, la  formation professionnelle  ou encore le  compte de pénibilité. Mais les dégâts les plus importants pourraient concerner le chef de l’Etat, en rendant plus difficile sa déclaration de candidature à une réélection. François Hollande ne cesse de réaffirmer sa volonté d’être le protecteur du modèle  social, alors que les syndicats voient en lui un fossoyeur du système et le rangent  ainsi du côté de leurs adversaires de droite. Ainsi, partout les vieux réflexes idéologiques risquent de prendre le pas sur toutes les tentatives de rapprochements et de compromis, ce qui annonce des jours difficiles pour une campagne qui risque d’être l’une des plus musclées que la France ait connue.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 17/09/2016 - 00:30
Partenaires sociaux?
Vous nommez "partenaires" des syndicats qui vivent grassement du système de ponction de la taxe professionnelle, via l'OPCA et l'APA qu'ont mis en place les LRPS. Lorsque le Front National aura rendu son pouvoir au peuple, les syndicats monopolistiques qui se partagent leur gâteau sucré, seront obligés de faire de la place aux syndicats représentatifs et patriotiques, et ils vivront plus de leurs cotisations que des ponctions sur le travail...un vrai changement!
D'AMATO
- 16/09/2016 - 22:32
Tant....
.....mieux.....Un deuxième quinquennat pour que dalle. Assez, on est remplis.