En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 41 min 43 sec
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 1 heure 49 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 2 heures 53 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 5 heures 17 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 7 heures 2 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 7 heures 53 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 9 heures 36 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 10 heures 19 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 10 heures 54 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 21 heures 40 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 1 heure 26 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 2 heures 27 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 3 heures 13 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 5 heures 43 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 9 heures 50 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 11 heures 8 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 22 heures 36 min
© NadineDoerle / Pixabay
© NadineDoerle / Pixabay
Majorité numérique

Nouvelles recommandations des pédiatres : pourquoi il est très important de savoir à partir de quel âge son enfant peut (ou pas) visionner des écrans

Publié le 16 septembre 2016
De nombreux parents laissent trop souvent leurs jeunes enfants devant des écrans de toutes sortes malgré les recommandations de nombreux organismes et pédiatres Ces derniers, comme l'AFPA (association française de pédiatrie ambulatoire), affirment que l'utilisation des tablettes ou écrans par les enfants doit être courte et bien surveillée.
Alain Sotto est psychopédagogue. II s'est spécialisé dans les stratégies d'apprentissage pour enfants et adultes. Il a co-écrit, avec Varinia Oberto, "Le beau métier de parent" aux éditions Hugo Doc. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Sotto
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Sotto est psychopédagogue. II s'est spécialisé dans les stratégies d'apprentissage pour enfants et adultes. Il a co-écrit, avec Varinia Oberto, "Le beau métier de parent" aux éditions Hugo Doc. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De nombreux parents laissent trop souvent leurs jeunes enfants devant des écrans de toutes sortes malgré les recommandations de nombreux organismes et pédiatres Ces derniers, comme l'AFPA (association française de pédiatrie ambulatoire), affirment que l'utilisation des tablettes ou écrans par les enfants doit être courte et bien surveillée.

Atlantico : Selon une étude de l'association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA), 44% des parents prêtent leur téléphone à leurs enfants de moins de 3 ans. A quel âge doit-on commencer à exposer son enfant aux écrans ? Faut-il appliquer "la règle des 3 - 6 - 9 - 12" ?

Alain Sotto : La communauté d’experts sur le sujet s’est accordée sur le point suivant : pas d’écran avant 3 ans. Cela laisse un peu de temps aux parents pour qu’ils imaginent la stratégie à mettre en place à partir de cet âge. Ils devront considérer tous les écrans, passifs ou interactifs.

D’autre part, on ne prête pas son téléphone portable ou sa tablette, même si on cherche à s’émerveiller de l’étonnante habilité du tout petit à manipuler l’écran. Il sera peut-être frustré mais il sait déjà, qu’un jour, il fera comme les grands avec son mobile. On peut lui dire que cet objet est aussi personnel qu'une brosse à dent...

Eduquer un enfant, c’est un ajustement permanent, donc il n’y a pas de règle établie concernant l'âge auquel les enfants peuvent être exposés à des écrans (rien avant 3 ans, évidemment). Les parents ont accès, aujourd’hui, à des recherches abondantes sur le sujet qu’il faut prendre le temps d’explorer. Cela fait partie de leur "métier" de parent.

Quels peuvent-être les risques d'une exposition trop rapide, trop longue ou encore inappropriée de son enfant aux écrans ? 

Les inconvénients sont majeurs, quand on place trop précocement et sans discernement, un enfant devant un écran. Le petit, sans en avoir conscience, s’extrait de son environnement réel pour être absorbé par le virtuel. Pendant tout le temps de cette exposition, ses cinq sens qui le relient au monde extérieur, seront déconnectés. Seule la perception visuelle est sollicitée. Il ingurgite les paquets d’images sans l’action de la pensée.

L’enfant, qui est avant tout un multi-sensoriel en action, coupe toute relation sensitive et émotionnelle avec les personnes présentes. Il n’est plus là. Il en ressortira avec quoi ? Avec quel bénéfice pour nourrir sa curiosité du monde ? Avec quel vécu émotionnel ? S’il s’agit de partager en famille une vidéo amusante qui va déclencher des rires et de la joie, il ne faudra évidemment pas s’en priver. 

On estime que la télévision réduit de plus de 30% les échanges verbaux au sein de la famille.

Avec les autres écrans, l’offre d’images est si abondante et si séduisante que l’enfant et l’ado peuvent rapidement rentrer dans un processus addictif. Il faut savoir qu’en soixante secondes, sur You Tube, plus de 3 millions de vidéos sont regardées. Ce n’est pas étonnant qu’il soit devenu le média favori des jeunes.

Les jeux vidéos, malgré les dégâts constatés chez certains enfants, peuvent mobiliser des qualités cognitives (attention, concentration, compréhension et imagination). Si on apprend aux enfants à transférer ces qualités dans la vie réelle et dans leurs apprentissages, on y trouvera un réel bénéfice. Jouer avec son enfant (à faible dose, bien sûr) permettra aux parents d’en prendre conscience.

Plus globalement, que conseilleriez-vous personnellement aux parents vis-à-vis du rapport à l'écran de leur enfant ?

Les parents sont les meilleurs experts de leurs enfants. Les conseils trop abondants et parfois contradictoires ont tendance à plus les culpabiliser qu’à les informer. Il s’agit d’observer et d’être en empathie avec l’enfant qui est si attiré par ce monde virtuel. Il ne s’agit pas de donner librement accès à tout sous le prétexte de favoriser une pseudo autonomie. L’enfant autonome n’est pas un enfant devant un écran mais un enfant qui explore, découvre le monde, sécurisé par la présence affective de ses parents et partageant avec eux, un présent de qualité. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JG
- 17/09/2016 - 22:05
Cela fait 25 ans que je n'ai plus de télé
Mais Internet est un peu addictif : la preuve je suis devant Atlantico à 22:04 un samedi soir ;-))....donc prudence avec les enfants....jusqu'à très tard (pas d'écran en autonomie avant le début du lycée à mon sens) !!
A M A
- 17/09/2016 - 16:36
La télé, c'est "areu areu"
La télé, c'est "areu areu" pour longtemps.
Cervières
- 16/09/2016 - 11:48
Un conseil?
Ne les laisser pas regarder la télévision avant l'âge de 20 ans, ce n'est que de la propagande