En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

04.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

05.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

06.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

07.

Malik Bezouh : « Le fondamentalisme musulman ne sera pas défait à coups de proclamation de morale creuses »

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 8 heures 37 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 11 heures 3 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 14 heures 59 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 16 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 16 heures 27 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 16 heures 28 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 16 heures 30 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Comment le dieu social s’est installé dans l’inconscient des musulmans

il y a 16 heures 31 min
décryptage > Religion
Au nom de l'islam

Malik Bezouh : « Le fondamentalisme musulman ne sera pas défait à coups de proclamation de morale creuses »

il y a 16 heures 51 min
décryptage > Economie
Une bromance

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

il y a 17 heures 30 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 10 heures 8 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 13 heures 32 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 15 heures 41 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 16 heures 28 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 16 heures 29 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 16 heures 31 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Paris brûle-t-il ? : les Gilets jaunes face au "mépris" d’Emmanuel Macron

il y a 16 heures 31 min
décryptage > Politique
Etre pris la main dans le sac

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Politique
La factrice sonne toujours deux fois

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

il y a 17 heures 56 min
© Reuters
Le futur candidat à sa réélection reprend les vieilles recettes appliquées en leur temps par François Mitterrand ou même Jacques Chirac, basées sur l’immobilisme,
© Reuters
Le futur candidat à sa réélection reprend les vieilles recettes appliquées en leur temps par François Mitterrand ou même Jacques Chirac, basées sur l’immobilisme,
Edito

François Hollande propose toujours aux Français un avenir aux couleurs d’un passé révolu

Publié le 09 septembre 2016
Une fois de plus François Hollande tourne le dos aux réformes indispensables, alors que le retard de la France sur ses partenaires s’accroît de jour en jour, en laissant s’accumuler des dettes croissantes générées par le fameux modèle social, dont le financement est de plus en plus mal assuré et de plus en plus inéquitable : depuis le début du quinquennat, les ménages ont été ponctionnés de plus de 45 milliards d’euros supplémentaires.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une fois de plus François Hollande tourne le dos aux réformes indispensables, alors que le retard de la France sur ses partenaires s’accroît de jour en jour, en laissant s’accumuler des dettes croissantes générées par le fameux modèle social, dont le financement est de plus en plus mal assuré et de plus en plus inéquitable : depuis le début du quinquennat, les ménages ont été ponctionnés de plus de 45 milliards d’euros supplémentaires.

Un avenir aux couleurs du passé. Tel est le monde imaginaire que François Hollande entend vendre aujourd’hui aux Français. Le futur candidat à sa réélection reprend les vieilles recettes appliquées en leur temps par François Mitterrand ou même Jacques Chirac, basées sur l’immobilisme, en faisant appel à ce mythe du « passé béni » qu’avait dénoncé si souvent l’économiste Alfred Sauvy , qui consiste à donner à ce qui a été vécu une coloration rose qui bien souvent n’a pas correspondu à la réalité, pour éviter de défricher des voies nouvelles qui comporteraient aussi des risques.   Ainsi, on fait toujours miroiter de nouvelles promesses d’avantages supplémentaires dans le domaine de la protection sociale, alors que le modèle français est à bout de souffle et  se traduit par une accumulation  de dettes .C’est pourtant ce système incompatible avec les changements de notre époque, à l’heure d’internet et de l’ubérisation du monde que le chef de l’Etat veut pérenniser , en s’affirmant le garant de ce qui fut à une certaine époque un modèle , et qui est devenu aujourd’hui un boulet. L’immobilisme comme emblème de gouvernement, pour éviter le démantèlement annoncé par le pouvoir au cas où l’opposition gagnerait la prochaine élection.

Une fois de plus François Hollande tourne le dos aux réformes indispensables, alors que le retard de la France sur ses partenaires s’accroît de jour en jour, en laissant s’accumuler des dettes croissantes générées par le fameux modèle social, dont le financement est de plus en plus mal assuré et de plus en plus inéquitable : depuis le début du quinquennat, les ménages ont été ponctionnés de plus de 45 milliards d’euros supplémentaires. L’impôt sur le revenu est de plus en plus inégalitaire puisque les deux tiers de son produit sont à la charge de dix pour cent des contribuables seulement, les plus aisés certes, mais qui ont pénalisé lourdement les classes moyennes supérieures. Aujourd’hui, la pression de l’impôt sur le revenu s’est ralentie, alors qu’elle a tendance à s’accroître dans les autres domaines ; le désengagement de l’Etat fait bondir les impôts locaux tandis que la fiscalité écologique prend son envol. Au total, le raz le bol fiscal n’est pas près de s’éteindre, d’autant que la croissance est en panne et que le pouvoir d’achat de la population n’a pas encore retrouvé le niveau du début de la décennie.

Quel contraste offre aujourd’hui la France  dans la comparaison avec l’Allemagne ! Alors que François Hollande a toutes les peines du monde à proposer une nouvelle baisse d’impôts modeste, dont le financement restera aléatoire et en partie artificiel, l’Allemagne vient d’annoncer une réduction de quinze milliards d’euros aux heureux contribuables d’outre-Rhin. Le ministre de l’économie Wolfgang Schaüble ne craint pas d’affirmer que jamais le pays ne s’est aussi bien porté sur le plan économique. Il connait le plein emploi . Le budget est équilibré.  Il dispose des plus grandes marges de manœuvre pour investir et affirmer son rôle de leader en Europe. Alors que la France est toujours sous l’œil critique de la commission européenne qui n’a guère confiance dans les engagements répétés de Paris rarement tenus. La France vit trop souvent dans le rêve, en quête d’un idéal autoproclamé, au lieu de s’en tenir aux réalités, qui impliqueraient de tenir un langage de vérité auquel les politiques ne sont toujours pas préparés.   Michel Garibal   

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

04.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

05.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

06.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

07.

Malik Bezouh : « Le fondamentalisme musulman ne sera pas défait à coups de proclamation de morale creuses »

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
D'AMATO
- 09/09/2016 - 22:44
Je sorts d'un cauchemar....
....mais je rêve....encore
Anouman
- 09/09/2016 - 19:57
Avenir
Il ne propose pas d'avenir. Il se contente de continuer dans la lignée de ses prédécesseurs depuis les années 70, régler tout problème avec des taxes et confisquer le revenu des français. Pour le reste on distribue des aides, ça paye d'un point de vue électoral. Et les frères siamois de Hollande ne sont guère différents (les Juppé-Sarkozy par exemple pour ne parler que de ceux qui risquent de lui succéder).
jurgio
- 09/09/2016 - 16:40
« La France est une cavale »
Soit elle se cabre et fait chuter le cavalier, soit elle tombe d'un coup sous la cravache. Hollande veut faire accroire que la France va très bien comme ça ! Nul besoin de réformer car si il y en aura pas beaucoup pour tout le monde, il y en aura suffisamment pour lui ! . Fouette cocher !